FRANÇOIS HUGUES  ALLEZREDSTAR.COM

FRANÇOIS HUGUES

François Hugues
François Hugues au premier plan avec le maillot de Rennes,
face à l'Audonien Raymond Sentubery, lors de la finale
de Coupe de France 1922

Ce joueur a porté le maillot du Red Star pendant près de deux décennies de 1913 à 1930, avec une simple interruption d'une saison 21-22 pour perdre une finale de Coupe de France avec Rennes face au Red Star. Ce demi-centre a été à 24 reprises international entre 1919 et 1927, dont 20 sous le maillot du club de Saint-Ouen, vainqueur de deux Coupe de France 1921 et 1923. Ce Parisien a débuté sa carrière à l'US Auteuil avant d'arriver au Red Star.
Nous reproduisons la biographie de ce joueur telle qu'elle est parue dans le livre "L'athlège" édité en 1949 aux Editions Kléber.
Dans ce livre dédié aux plus grands champions français de tous les temps, dans tous les sports, d'autres footballeurs connus des anciens supporters Audoniens ont droit à une biographie, citons : Fred Aston, Paul Baron, Paul Bersoullé, Philippe Bonnardel, Gaby Braun, Juste Brouzes, Augustin Chantrel, Pierre Chayrigues, Julien Darui, Edmond Delfour, Célestin Delmer, Marcel Domergue, Louis Finot, Lucien Gamblin, Ernest Gravier, François Hugues, Eugène Maes, Jacques Mairesse, Georges Meuris, Louis Mistral, Paul Nicolas, Jean Prouff, George Rose, André Simonyi, Alex Thépot, Jules Vandooren.

"A cinquante ans passés, il est né le 14 août 1896, François Hugues, comme Darques et bien d'autres, joue toujours au football. Seulement, au lieu d'officier sur le terrain du Red Star, de Rennes ou de Lyon, théâtres de ses exploits passés, c'est en général "aux Sapins" du Bois de Boulogne qu'il opère, là même o il fit ses premières armes. C'est un tempérament. Pendant dix ans, après l'autre guerre, il fut le demi-centre inusable de l'Equipe de France. Un cur de lion, un souffle extraordinaire, un moral de fer. Vingt-quatre fois pivot de notre équipe nationale, François Hugues a connu ses plus belles heures de gloire au Red Star. Avant la guerre de 1914, il était le benjamin de l'équipe marine et blanc. Les hostilités terminées, il avait rang avec Gamblin, Nicolas, Brouzes, Bonnardel et, bien entendu, Chayrigues parmi les grandes vedettes, et c'est alors qu'il atteignit la pleine floraison de ses talents et fut deux fois vainqueur de la Coupe avec le Club à l'Etoile Rouge".

France, 1920
L'Equipe de France, vainqueur de la Belgique en 1920 (2-1).
Debout : Montagne, Hugues, Vanco, Parsys, Gamblin, Gravelines, Toulet (dirigeant).
Accroupis : Dewaquez, Gastiger, P. Nicolas, Bard, Dubly.

© AllezRedStar.com 2002

Partager cet article sur Facebook

Archives           Retour à la page d'accueil