LES MATCHS 2014-2015   ALLEZREDSTAR.COM

National 7ème journée
vendredi 19 septembre 2014
COLMAR - RED STAR : 0-0 (0-0)

temps agréable
Changements : Touré par Moukhlil - Hergault par Seidou (54ème), Da Cruz par Kanté (60ème), Bellion par Bouazza (86ème)

COLMAR : MENSAH, M'TIR, MEYER, HERELLE, CRILLON, DIAWARA (Cap.), DIAKOTA, CHERE, TOURE, HENAINI, BOURGAUD Rempl. : FEBRIGO, DECKER, VARSOVIE, MOUKHLIL, KEBE Entr. : Damien OTT
RED STAR : PLANTE (Cap.), MARIE, CROS, FOURNIER, IELSCH, DA CRUZ, MAKHEDJOUF, HERGAULT, SLITI, BELLION, LEFAIX Rempl. : ALLAIN, ALLEGRO, SEIDOU, KANTE, BOUAZZA Entr. Sébastien ROBERT

photo du match
Naïm Sliti

COLMAR -RED STAR VU PAR LE QUOTIDIEN DNA

Les SR Colmar n’ont pas craqué, hier soir au Stadium, sous les coups de boutoir de l’armada du Red Star. Compte tenu de la physionomie de la partie, les Verts peuvent apprécier ce bon point obtenu face à une équipe de niveau Ligue 2.
Les SR Colmar ont fait preuve de pragmatisme, ce vendredi soir, face à une solide équipe du Red Star. Échaudés, sans doute, par les six buts encaissés lors des deux rencontres précédentes, les Verts ont choisi, cette fois, de ne pas s’exposer aux contres adverses.
Hérelle–Meyer, la plus belle des réponses
Recroquevillés dans leur camp, positionnés prudemment en 4-1-4-1, ils ont volontairement laissé aux Franciliens la construction du jeu, pour mieux les surprendre en se projetant vite vers l’avant à la récupération du ballon. Au cœur de ce schéma, Mickaël Diakota a éclaboussé la première période de toute sa classe, dans un Stadium bien moins animé qu’il y a quinze jours, lors du derby face au Racing.
Balle au pied, le jeune milieu relayeur – qui fêtera ses 24 ans le 6 octobre – est souvent magnifique à voir. Hier, sur chacun de ses coups de rein, dans un rôle de perforateur qui lui va à merveille, l’ancien joueur de Luzenac a donné le tournis à la défense visiteuse.
Il fallait au moins ça pour déstabiliser ce Red Star de haut niveau, tout en maîtrise, bâti et conditionné pour l’accession en Ligue 2. Dans les faits, les SRC ne se sont pas procuré pléthore d’occasions. Mais les Audoniens non plus, sauf en fin de rencontre. Parce qu’il y a toujours eu un pied ou une tête, côté colmarien, pour écarter le danger…
Les Verts, qui possédaient, avant cette rencontre, l’antépénultième défense du National, se sont donc ressaisis dans un domaine capital : la protection de leur cage.
Bousculée, secouée même, l’arrière-garde alsacienne n’en a pas moins tenu tête à une attaque de feu, emmenée par le duo Bellion–Lefaix, soit ce qui se fait de mieux, offensivement, dans la troisième division française.
Au passage, Damien Ott n’a pas eu tort de renouveler sa confiance à la charnière centrale Hérelle–Meyer, aussi dissuasive et efficace dans ses interventions hier qu’invisible la semaine dernière à Avranches.
C’est l’un des enseignements de cette soirée : quels que soient les résultats, l’entraîneur haut-rhinois est clairement attaché à l’idée d’une certaine stabilité dans son onze de départ.
Ce parti pris n’a pas semblé saugrenu, face à une équipe du calibre du Red Star. Tout en enchaînant un quatrième match de suite sans victoire, les SRC ont arraché un point qui n’a pas si mauvais goût, compte tenu de la qualité de l’opposition.
Confirmation à Dunkerque ?
« L’objectif, c’était de gagner, confie Damien Ott. Mais parfois, tu es moins déçu quand tu es tenu en échec par une belle équipe. On est satisfait de prendre ce point contre une telle armada… »
Cinquièmes, ce matin, à une petite longueur du podium, les SRC ont retrouvé la solidité qui les a toujours caractérisés, par le passé. Cela demande évidemment confirmation, vendredi prochain sur la pelouse de Dunkerque. Un autre sérieux client.

© AllezRedStar.com 2014

Partager cet article sur Facebook

PRESENTATION DE : COLMAR

TOUS LES MATCHS 2014-2015

Retour à la page d'accueil