FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 17 juil. 2018 13:48
LE RED STAR DANS LA DERNIERE LIGNE DROITE
LE RED STAR DANS LA DERNIERE LIGNE DROITE
A une dizaine de jours du premier match devant Niort, en championnat, le Red Star se teste ce soir à Dieppe face au Havre (L 2) puis demain au Touquet devant le promu en L 1, Reims.
Deux tests qui devraient permettre de mesurer les capacités du Red Star d'aborder dans les meilleures conditions son retour en L 2


COUPE DE LA LIGUE
Au 1er tour, le Red Star se déplacera à Nancy

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 15 juil. 2018 22:00
NOUVELLE BREVE DE DANIEL
NOUVELLE BREVE DE DANIEL
LES BREVES DU MANOIR épisode 3

Introduction

Lors de notre repas de fin de saison ... vil prétexte que prend le boss pour nous affliger l'évaluation de nos prestations ... et revoir ainsi à la baisse nos minables contrats …

Une réalité se dégageait … peu d'infos … plus de brèves … plus de photos …

Ainsi un douloureux constat s'imposait à la direction d' Allezredstarligue2.com …

A part recopier les extraits des articles du Parisien concernant la vie de notre club …

Mais que dire ! ?

Les affaires reprennent

Et vlan … le soir même … à peine rentrés de la Tour d'argent … oui … c'est nous … le petit personnel … qui payons toujours les repas pour le boss …

La nouvelle tombait … « Une saison à Beauvais » ! ?

Ce qui ne fut pas sans me rappeler le recueil de poèmes en prose d'Arthur Rimbaud …

« Une saison en enfer » :

« Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin où s'ouvraient tous les cœurs, où coulaient tous les vins ... ».

Flash info des Brèves

Pour l'intégralité de la saison 2018 – 2019 … les Brèves sont mutées à Beauvais.

Ainsi … dès maintenant ... nous recherchons des bénévoles rodés aux techniques de porte-à-porte … pour mener à bien la nouvelle campagne d'abonnement !

Comment aller au Manoir

Après l'Ain … voir la brève précédente … nous sauterons direct … à pieds joints et mains liées … dans l'Oise !

A ceux qui se demandent pourquoi ... je ne répondrai pas !

Donc si vous habitez Beauvais ... les Brèves vous révèlent comment aller au Manoir !

Une possibilité à bas coût se présente … sachez la saisir ...

Vous pourrez prendre les navettes misent généreusement et gratuitement à disposition par le club du Red Star pour le trajet retour Beauvais vers St Ouen …

Puis de là … vous pourrez utiliser les moyens de transports envisagés par beaucoup de supporteurs Audoniens …. quand ils pensaient encore aller au Manoir.

Le cidre … de Milly-sur-Thérain

Nous partîmes 60 en car chausson … et par un prompt renfort … nous arrivèrent 600 à Pierre Brisson.

De valeureux Beauvaisiens nous avaient rejoint … 600 invitations durant toute une saison … alors que l'on fit payer plein pot les 60 couillons !

Note de l'auteur : Loin de moi l'idée que les supporteurs qui se déplaceront en Beauaisie soient des couillons …

Je souhaite juste souligner qu’en plus de la gratuité des transports … 600 entrées leurs sont dues puisque le club aurait annoncé … (dixit le Parisien) … vouloir mettre à chaque match entre 500 et 600 places à disposition de la Ville de Beauvais.

Et pour quelques LUX de plus

Cela pourrait être le titre d'un western spaghetti mais non …

Ce serait plutôt le remake d'un film de série B où l'intransigeante LFP aurait décidé de contrarier notre bonne « Direction » … vers Colombes !

Ainsi notre bon club … mal éclairé … serait passé à coté d'une déficience d’éclairage ?

Surprenant !

La réglementation de la ligue à ce sujet n'est pas récente … et le chapitre des 1000 lux exigés avait forcément été évoqué lors de l’évaluation du coût de la Réno à minima du stade Bauer … dont l'éclairage est minable !

Ainsi l'argument ne tient pas … pas plus que ne tient celui évoqué dans le Parisien concernant l'éventualité de devoir cohabiter au Manoir … à minima … avec le Racing 92 Ruby selon la disponibilité de Paris …

En effet ce second argument nous paraît avoir aucun sens … dans la mesure où cette possibilité restera valable lors des saisons suivantes … lorsque la bonne lumière sera enfin revenue sur le Manoir … si elle revient un jour !

Ainsi ... de là à dire que l'on nous prend pour des demeurés incapables de réfléchir … il n'y a pas loin … pas des années lumières en tout cas !

Il nous restera donc l'obscurité d'une nouvelle saison dans un petit coin coquet de l'Oise … et sa magnifique cathédrale St Pierre … l'un des chefs d’œuvre de l'art gothique Français … où l'on pourra aller allumer des cierges en récitant des psaumes :

« St LUX priez pour nous … pauvres supporteurs … pour que la lumière un jour nous revienne … ».
Beauvais or not to be ! ?

La problématique est posée … on y va ou on disparaît !
Ça fait un peu ultimatum … non ?
Un peu du style « Le Red on l'aime tel qu'il est … ou on le quitte ! ».
Sachant que l'ultimatum est la dernière exigence avant les concessions … irons nous jusqu'à prendre ... à Pierre Brisson … une concession ?
Mais chacun est libre et interprétera ce nouveau volt face comme il l'entend …
Moi ... je trouve cette façon désinvolte et récurrente qu'à notre club d'agir envers son fidèle public ... navrante … affligeante … consternante ...
De plus ... un tel comportement jette l'opprobre sur tout ce qu'il pourra suivre venant de sa part … et c'est ainsi que le Grand Projet pour 2024 je n'y crois plus l'ombre d'un instant !
D'ailleurs y ai-je cru un jour ?
Ainsi ... je me demande déjà ce que l'on nous racontera pour nous dire que la construction d’un « autre Bauer » s'avère impossible …

Peut être que l'herbe est plus verte ailleurs ...

Extrait du courrier Picard

Nous ne sommes pas les seuls à être mécontents de la récente décision de P. Haddad !
Ainsi le courrier Picard du 03 juillet 2018 titrait :

L’ASBO virée de Brisson et menacée par le Régional 1

L’entretien entre la mairie et la nouvelle équipe dirigeante de l’AS Beauvais-Oise mardi matin s’est très mal passé… Le Red Star revient au stade Pierre-Brisson, d’où l’ASBO est écartée.

« C’était théoriquement la réunion de la conciliation. C’est devenu la réunion de l’explosion. L’entretien n’est même pas allé au bout, tant Guillaume Godin et Sylvain Reghem, largement élus à la tête de l’AS Beauvais-Oise lors de la dernière assemblée générale, n’ont pas supporté ce qu’ils entendaient de la voix de Philippe Vibert, adjoint au maire de Beauvais chargé des sports, et de deux cadres administratifs de la mairie.
« C’est bien simple, la mairie nous retire tout. On ne jouera plus au stade Pierre-Brisson. Et l’engagement en terme de subvention municipale est largement insuffisant pour repasser jeudi devant la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion des clubs) avec succès » s’est aussitôt indigné Sylvain Reghem, qui se montrait un peu moins pessimiste mardi soir.
De fait, l’ASBO, reléguée de National 2 en National 3, pourrait être définitivement rétrogradée en Régional 1 !
La mairie propose en effet une subvention de 100 000 € (« trois fois moins que l’an dernier », peste Reghem), assortie « de 30 000 € dans un second temps, ajoute Philippe Vibert. Mais ça, ils n’ont pas pu l’entendre puisqu’ils (Reghem et Godin) avaient quitté la réunion… »
Quant au stade Pierre-Brisson, Vibert confirme qu’il n’est plus dédié à l’ASBO, où elle y évoluait depuis toujours. Les footballeurs sont désormais invités à jouer là où le siège du club est basé, au stade Pierre-Omet, sur un terrain synthétique. « Et ça, que l’on soit en National 3 ou en Régional 1, c’est pareil,déplore Reghem. La décision est prise quelle que soit la division dans laquelle on va évoluer. »
Autrement dit, à côté du BRC (Beauvais Rugby Club), confirmé, lui, à Brisson pour ses matches de Fédérale 2 avec l’objectif de monter en Fédérale 1, une place se libère.
Pour qui ?
Pour le Red Star, remonté en Ligue 2.
Le retour du club audonien à Beauvais (où il avait disputé la saison 2015-2016) était en effet évoqué depuis un moment, son stade historique à Saint-Ouen n’étant toujours pas aux normes et son « exil » envisagé à Colombes trop coûteux (700 000 euros pour la réfection des lieux).
Il en coûtera au Red Star 7500 euros par match joué (19 pour le championnat de L2), ce qui va donc engendrer une rentrée financière de 142 500 € pour la ville de Beauvais qui, ce faisant, a fait le choix de sacrifier l’ASBO. « Nous allons lui reverser 50 000 € de cette somme » annonce tout de même Philippe Vibert.
Néanmoins, cette situation est de nature à provoquer des turbulences au vu du combat anti-Red Star mené en 2015-2016 par le Collectif isarien, groupuscule de supporters « Ultra » de l’AS Beauvais… dont on peut se demander, au regard de la nouvelle donne, quelle sera l’attitude ! ».
Philippe Grand
Go !

Pourquoi notre club fait tant de sacrifices et d'efforts financiers

Le Red Star … après nous avoir annoncé la possibilité d'une Réno à 2M d'Euros début janvier …

Puis en mai un exil à Colombes à 700 000 € pour la réfection des lieux … sans oublier le prix de la location ...

Devra donc s’acquitter de 7500 euros par match joué ...19 pour le championnat de L2 ... ce qui va donc engendrer une rentrée financière de 142 500 € pour la ville de l'Oise … afin que le Red Star puisse jouer à Pierre Brisson cette saison !

Mais notre bon club devra aussi mettre à chaque fois … entre 500 et 600 places à disposition de la Ville de Beauvais … plus un car à disposition de ses fidèles supporteurs … pour les allers retours St Ouen - Beauvais !

Mais une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule … notre club est assuré d'obtenir la licence club dans l’Oise ...

Sésame indispensable pour l’attribution des droits TV qui …rappelons le … vient d’atteindre un montant record pour la période 2020 - 2024 en dépassant le milliard d’euros pour la Ligue 1 et la Ligue 2 confondues !

Note de l'auteur :

Alors que l’on considère que la part de la Ligue 2 correspond à environ 10% de l’intégralité des droits TV … qui s’élèvent actuellement à un peu moins de 800 000 € … l’augmentation pourrait donc se chiffrer autour de 40 millions d’euros par an.

Soit un montant moyen de 2 millions d’euros supplémentaires par club chaque année … si l'on part sur une répartition des droits à peu près égale entre les différents acteurs … ce qui n'est jamais le cas !

L’enjeu pour les clubs actuellement en Ligue 2 et en National 1 sera donc ... plus que jamais ... d’être en Ligue 2 lors de la saison 2020-2021 ... date d’entrée en vigueur des nouveaux droits TV … et de leurs mannes financières.

Ça réagi à Sochaux

En désaccord avec la politique de la nouvelle direction de leur club …

Les ultras de la tribune nord du stade Auguste Bonal viennent de faire part de leur décision de boycotter le prochain exercice pour la saison 2018 - 2019 !

La petite citation du mois

« L'avenir, c'est la trahison des promesses ». Daniel Pennac

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 10 juil. 2018 00:14
FRANCE - BELGIQUE SUR LA PELOUSE DE "BAUER"
FRANCE - BELGIQUE SUR LA PELOUSE DE "BAUER*"
Avant la 1/2 finale, du Mondial 2018, revenons sur une rencontre entre les deux équipes, au siècle dernier
Nous sommes en plein hier hiver 1912, le stade Bauer est le stade du Red Star depuis trois ans, l'équipe de de France va accueillir en ce 28 janvier les Diables Rouges.
Un adversaire traditionnel en ce début du XXème siècle, la France a joué sa première prestation internationale, en1904, à Bruxelles (3-3) avant de concéder en 1905 et 1906, deux sévères défaites face à nos voisins nordistes (0-7 et 0-5) … un seul succès en 1907 (2-1) avant de connaître de nouveau des revers dont un 1-7 à Bruxelles, en 1911 avant ce match à Saint-Ouen.
Drôle de rencontre, puisque la Belgique est réduite à dix en première période après la sortie du milieu de terrain, Thys pour blessure. Jusqu'au début des années 60, pas de remplacement ! Puis dès le début de la seconde période à neuf, blessure de Vergeleyn !
Football d'une autre époque … d'un autre Monde !
Les Diables Rouges se cantonnent à défendre mais encaisse un but des pieds du local Eugène Maës (1) à la 75ème minute.
Deux Tricolores sont blessés, en cette seconde période Bilot et Rigal mais contrairement à leurs homologues belges finissent le match sur le terrain.
Les spectateurs pensent que la France va l'emporter mais à quelques secondes de la fin, le défenseur tricolore, Mesnier touche le ballon de la main, dans la surface de réparation. Hubin se charge du penalty, Pierre Chayrigués, gardien du Red Star, l'un des premiers grands gardiens au Monde ne peut rien.
Les deux équipes se quittent sur le score de 1-1

Longtemps, la Belgique fut une bête noire de la France ! Ce qui semble être moins le cas depuis quelques années


FRANCE : Chayriguès, Gindrat, Bilot, Rigal, Ducret (cap.), Barreau, Lesmann, Mesnier, Maës, Vialmontel, Triboulet.
BELGIQUE : Leroy, Andrieu, Hubin, Bauwens, Van Den Eynde, Thys, Vergeylen, Six, De Veen, Saeys, Musch



(1) Eugène Maës (photo),une légende du football tricolore, cet attaquant s'illustre deux mois plus tard, en marquant trois buts à la faveur d'une permission (succès face l'Italie) en arrivant 5 heures avant le match à Turin !
Maës réalise aussi un autre exploit cinq buts dans un match international face au Luxembourg. Seul un autre français réussit cet exploit, en 1956 le joueur du Racing, Thadée Cisowski … face à la Belgique (6-3), à Colombes, en match de qualification pour le Mondial 1958.
Maës sera gravement blessé lors de la première guerre mondiale, sa carrière au haut niveau s'achève à 24 ans.
Une trentaine d'années plus tard, Maës meurt en déportation !


*Le stade ne portait pas le nom de Bauer … nom donné, bien après … et sans inauguration par les supporters, le stade donnant dans la rue du Docteur Bauer, héros de la Résistance, fusillé par les nazis au Mont-Valérien.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  7 juil. 2018 10:55
PREMIERS TESTS, HIER A RODEZ
PREMIERS TESTS
Hier soir le Red Star a battu Toulouse (1-0), but de Baradji et 0-0 devant Rodez, lors de deux rencontres de 50 minutes.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  5 juil. 2018 18:16
LE RED STAR JOUERA TOUTE LA SAISON DE L 2 À BEAUVAIS

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos  2 juil. 2018 16:18
UN NOUVEAU RENFORT ... UN JOUEUR DE CONCARNEAU ?
NOUVEAU RENFORT ?
D'après Ouest France, l’attaquant concarnois Julio Donisa, âgé de 24 ans signerait au Red Star ...


PREMIERS RENDEZ-VOUS … VENDREDI A RODEZ
Toulouse FC, le Red Star et Rodez se rencontreront le vendredi 6 juillet, au stade Paul-Lignon de Rodez. Chaque équipe s'affrontera sur un match de 50 minutes.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 30 juin 2018 21:36
TRISTE NOUVELLE, RICHARD DETEMMERMANN VIENT DE NOUS QUITTER - BOUGAUD DEVRAIT REJOINDRE LE RED STAR
TRISTE NOUVELLE, RICHARD DETEMMERMANN VIENT DE NOUS QUITTER
Richard, était un fidèle du Red Star depuis des dizaines d'années, il fut pendant plus de 20 ans un dirigeant important du Red Star, en particulier avec l'équipe réserve.
Richard est décédé vendredi
Nous présentons à sa famille, nos sincères condoléances.


Richard, au milieu entouré de Michel Petit qui nous quitté, il y a tout juste trois ans et François Gil.


UN NOUVEAU RENFORT … SAUF PROBLEME DE DERNIERE MINUTE
Emmanuel Bougaud devrait signer au Red Star. Auteur du but, au cours de la dernière seconde de jeu à Reims (1-2), qui a permis à l’Amiens SC de monter en Ligue 1, le milieu de terrain amiénois n’a joué que 543 minutes la saison dernière en Ligue 1. Il voulait davantage de temps de jeu et il a donc décidé de partir au Red Star, promu en Ligue 2.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 16 juin 2018 01:50
LE RED STAR DIRECTION COLOMBES !
LE RED STAR DIRECTION COLOMBES !
Dans Le Parisien
Le Conseil départemental des Hauts-de-Seine a donné son accord pour l’accueillir dans son stade Yves-du-Manoir. Si la Ligue valide la future mise aux normes, Red Star - Niort se tiendra à Colombes le 27 juillet.
Voilà une nouvelle qui va ravir les nombreux supporters du Red Star. Elle confirmerait nos révélations du 6 avril et le possible déménagement du club audonien à Colombes.
Selon nos informations, Patrick Devedjian, le président LR du conseil départemental des Hauts-de-Seine, a donné son accord pour accueillir le club du 93 dans son stade Yves-du-Manoir. Le patron du 92, qui émettait des réserves il y a encore quelques jours, aurait entendu les arguments des dirigeants audoniens et de ses amis politiques. La région Ile-de-France, présidée par Valérie Pécresse (LR), s’engagerait notamment à financer une partie des travaux de mise aux normes à la charge du club. La Seine-Saint-Denis, territoire central des JO 2024, et les Hauts-de-Seine ont également des intérêts communs dans la perspective olympique.
Il faudra attendre l’homologation de la LFP
Depuis le 4 mai et son accession, le Red Star, dont le stade Bauer de Saint-Ouen n’est pas homologué pour la Ligue 2, mise sur un repli à Colombes. L’enceinte de 14 000 places est libre depuis que le Racing 92 rugby a emménagé à la U Arena de Nanterre (rebaptisée « Paris La Défense Arena »). Mais elle nécessite une mise aux normes pour le football. D’ici l’ouverture de la saison, le 27 juillet lors de Red Star - Niort, les principaux travaux devraient pouvoir être achevés, à commencer par ceux concernant la vidéosurveillance dont l’étude a été lancée il y a près de deux mois. Restera ensuite à obtenir la validation de la Ligue de football professionnel (LFP), souveraine en matière d’homologation.
En cas de délai plus long, le Red Star conserve un plan de secours pour démarrer le championnat. Avec le stade Pierre-Brisson de Beauvais qui avait déjà servi de terrain de repli en 2015 lors de son grand retour dans le monde professionnel. C’est ce scénario que les dirigeants audoniens iront défendre, mardi prochain, devant la DNCG, le gendarme financier du football français.
Anthony Petrilli (25 ans), l’attaquant du Red Star à qui il restait un an de contrat, va être transféré aux Herbiers (Nat.).

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil