FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 27 févr 2017 10:44
SUCCES DU RED STAR A NIORT : 3-2 - DANS LA PRESSE - LES VAINQUEURS EN PHOTO - MATCH EN RETARD, VICTOIRE DE LENS SUR VALENCIENNES : 2-0
SUCCES DU RED STAR A NIORT : 3-2
Ci-dessous la photo des vainqueurs de Niort.
Photo de Philippe Le Brech

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Grâce notamment à un but inscrit dès la 11e seconde, les Audoniens ont décroché la victoire chez les chamois niortais lors de la 27e journée. Mais ils ont tremblé jusqu'à la dernière minute...

C'est un peu prétentieux de le dire, au regard de la différence de stature, mais le Red Star a en quelque sorte montré la voie au PSG en venant s'imposer (3-2) à Niort ce vendredi soir à l'issue d'un duel à rebondissements. Les Chamois ne s'étaient plus inclinés sur leurs terres depuis le 9 septembre (1-3 contre Nîmes), soit une invincibilité de dix journées (6 victoires, 4 nuls). Attendus mercredi dans les Deux-Sèvres pour les 8es de finale de la Coupe de France, les Parisiens ne bénéficieront toutefois peut-être pas des mêmes circonstances favorables que leurs voisins franciliens.
PUBLICITÉ
Loin d'être sereins, les Audoniens ont en effet évolué en supériorité numérique pendant près d'une heure, après l'expulsion contestable de Grange. Mais les hommes de Manuel Pires ont su faire le dos rond, dans un climat rendu tendu par les décisions arbitrales, pour enchaîner un 5e match sans défaites (2 victoires, 3 nuls) et prendre 3 longueurs d'avance sur le barragiste.
La formule est convenue mais il ne fallait vraiment pas arriver en retard au stade. On jouait à peine depuis 11 secondes que Chavalerin, servi en retrait par Ngamukol, inscrivait son premier but avec le Red Star en deux saisons. Ensuite ballottés, à l'image de la tête de Dona Ndoh repoussée par Lembet (21e), les Audoniens ont été à deux doigts de réaliser le hold-up parfait par Toudic (22e) et Mhirsi (28e). Dans la même minute, un nouveau tournant est intervenu avec l'expulsion directe et a priori sévère de l'ancien du Paris FC, Romain Grange, après un duel avec Sylvestre.

Le Red Star n'a pas tardé à en profiter sur une frappe à ras terre de Mhirsi (37e). A 2-0 et à 11 contre 10, on pensait alors qu'il se dirigerait vers un succès tranquille. Mais la défense a montré beaucoup trop de signes de fébrilité pour espérer ce scénario. Palun a couvert tout le monde et permis à Agouazi d'entretenir l'espoir pour les Chamois (45e+2). Dès la reprise, Dembelé a même failli égaliser sur une frappe trop croisée (46e).
Les Audoniens ont toutefois repris leurs esprits et placé quelques banderilles, avec une tête de Castelletto claquée par le gardien (57e) et un duel perdu par Toudic face auportier (59e). Mais l'attaquant a pu prendre sa revanche dans la foulée en transformant un penalty pour une main de Roye (1-3, 60e). Mais il était presque écrit que le Red Star tremblerait jusqu'au bout.
Décisif devant Kiki (72e), Lembet n'a rien pu faire sur un superbe coup-franc de Sambia (2-3, 80e), qui a enflammé le stade et les joueurs sur le terrain. A leur tour réduits à dix après l'expulsion de Castelletto (86e), les Audoniens peuvent remercier leur gardien, auteur de deux parades décisives, dont l'une sur un nouveau coup-franc de Sambia (90e+4). Ouf !

Dans La Nouvelle République
Niort - Red Star : 2-3 Plombés par une entame ratée et un arbitrage discutable, les Chamois, pourtant généreux, ont chuté au terme d’un scénario improbable.
Comment jouer contre Paris sans penser au PSG ? Tel était le défi proposé hier soir aux Chamois niortais. Ils devaient oublier qu'un match hors du commun les attend mercredi soir. Le genre d'évènement dont on reparle encore vingt ou trente après, voire plus en cas d'exploit. Pas sûr, en revanche, qu'on reparle encore dans six mois de cette opposition face au Red Star. Quoique, vu son scénario peu banal… Il faut ainsi seulement treize secondes (!) à Chavalerin pour ajuster Allagbé (0-1, 1re), pas aidé sur le coup par Kiki, fautif dans son intervention devant Ngamukol, le passeur décisif.
Grange : une triple peine invraisemblable
Pour avoir omis d'agir sur sa pelouse, les Chamois se retrouvent encore une fois obligés de réagir. Mais ils le font bien, à l'image de ces opporutnités pour Agouazi (7e), Ndoh (10e), Grange (13e) et Lamkel Ze (15e). Autant de signes plutôt rassurants, tout comme la domination globale niortaise. Plus rassurants, en tout cas, que ces balles de break offertes à Mhirsi : une volée annihilée par Allagbé (22e) puis un lob repoussé sur la ligne par Bronn (27e). Survient alors une invraisemblable décision de M. Wattelier : il expulse Romain Grange, certes coupable d'un tacle en retard, mais sans gravité pour Sylvestre, lui aussi en plein tacle sur l'action…
Une triple peine pour Niort, obligé de se fatiguer à dix pendant une heure, privé de son artilleur en chef pourtant en verve hier et qui sera suspendu aussi pour le choc contre le PSG ! Peine encore alourdie par Mhirzi, qui profite du trouble ambiant pour doubler la mise (0-2, 37e) ! Difficile, dès lors, de ne pas se décourager. Les Chamois trouvent pourtant les ressources de se relancer juste avant la pause grâce au sang-froid d'Agouazi (1-2, 45e+1).
De quoi croire de nouveau en son étoile. D'autant que dès la reprise, la frappe de Dembele frôle le poteau (46e). Les Chamois, épatants de générosité, font alors oublier leur infériorité numérique. Allagbé sort le grand jeu devant Castelletto (57e) et Toudic (59e). Mais l'arbitre, décidément sans pitié, offre un penalty au Red Star pour une main de Roye. Toudic transforme (1-3, 60e).
Kiki échoue d'un rien
La mission niortaise relève désormais de l'impossible. Surtout avec ce nouveau coup dur : la sortie d'Agouazi (70e), touché physiquement et du coup incertain pour le PSG… Kiki est pourtant proche de réduire le score sur corner (72e) et Djigla croise trop son tir (77e). Niort a l'immense mérite de continuer à y croire. Sambia récompense ce dévouement d'un maître coup franc (2-3, 81e). Les dernières minutes sont électriques. L'arbitre compense en expulsant Castelletto. Niort pousse de tout son cœur et croit bien tenir son graal sur un nouveau coup franc surpuissant de Sambia, mais Lembet repousse encore et la reprise de Kiki file au ras du poteau (90e+4) ! Une défaite cruelle, mais paradoxalement pleine de promesses…
Bronn intéresse la Tunisie. Sollicité par le fédération tunisienne, Dylan Bronn, qui possède la double nationalité franco-tunisienne, a officiellement entamé les démarches afin de devenir disponible pour une éventuelle sélection.
Réactions
Denis Renaud : " Très frustrant"
Denis Renaud (entraîneur de Niort) : « C'est une drôle de soirée… Un match très frustrant pour plein de raisons. Mes premiers mots vont à Romain (Grange). Je ne commente pas l'arbitrage, j'ai juste mal au cœur pour lui parce qu'il va être privé d'un grand match sur une décision plus que sévère… On a très mal démarré, mais on a montré ensuite beaucoup de caractère et de qualité, en se créant énormément d'occasions. En restant à 11 contre 11, on aurait sans doute pu passer l'épaule devant notre adversaire. Malgré la défaite, on a répondu présent. Il faut évacuer la déception et tout de suite se replonger dans le gros match qui nous attend mercredi, mais là-dessus je n'ai pas d'inquiétude… »
Claude Robin (co-entraîneur du Red Star) : « C'était un drôle de match mais une bonne soirée pour nous. Il y a eu pas mal de fébrilité de la part de nos joueurs, mais aussi du corps arbitral… On savait que Niort était redoutable à domicile, c'est d'autant plus intéressant de l'avoir emporté ici. Mais je leur souhaite bon vent, je serais très heureux pour eux s'ils battent le PSG. »

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 24 févr 2017 22:00
NIORT - RED STAR : 2-3 ET LES AUTRES MATCHS
NIORT - RED STAR : 2-3
Buts de Chavalerin après 15 secondes de jour, Mhrisi (37ème). Réduction du score 45ème minute par Agouazi, le Red Star creuse de nouveau l'écart sur un penalty de Toudic à la 58ème. Niort revient à 2-3 (80ème)
Lembet sauve, le Red dans les arrêts de jeu. Un beau succès ...
Niort CR après 30 mn de jeu et Castelletto CR à la 85ème

AC Ajaccio - Sochaux : 0-0
Tours - Troyes : 0-0
RC Lens - Valenciennes : samedi
Reims - Brest : lundi
Amiens - Orléans : 0-2
Nîmes - GFC Ajaccio : 1-1
Strasbourg - Clermont Foot : 0-2
Laval - Bourg-en-Bresse : 2-4
Le Havre - Auxerre : 1-0
Niort - RED STAR : 2-3

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 24 févr 2017 08:39
LE GROUPE DU RED STAR DEVANT NIORT
LE GROUPE DU RED STAR DEVANT NIORT
Lembet, Sauvage - Lefebvre, Cstelletto, Plun, Hergault (cap.), Sarr - Cros, Chavalerin, Sylvestre, Mhirsi, Mexique, Mkhedjouf - Toudic, Ngamukol, Baradji, S. Keita.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 21 févr 2017 20:51
MATCHS EN RETARD : STRASBOURG - TOURS : 4-2 - ORLÉANS - LENS : 2-1

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos 19 févr 2017 17:01
COUPE GAMBARDELLA : RED STAR - DIJON : 0- 2 - LE RED STAR CONCEDE LE MATCH NUL DEVANT STRASBOURG : 1-1 - MATCH EN RETARD : BREST - LE HAVRE : 2-0
COUPE GAMBARDELLA
Red Star - Dijo : 0-2

LE RED STAR CONCEDE LE MATCH NUL DEVANT STRASBOURG : 1-1

Dans Le Parisien
Après avoir mené au score grâce à Toudic, les Audoniens ont finalement concédé le nul face aux Alsaciens en fin de match ce vendredi soir.
ll aura manqué dix minutes au Red Star pour inaugurer la nouvelle pelouse du stade Jean-Bouin ce vendredi soir. Alors qu'ils pensaient tenir l'exploit face à Strasbourg, prétendant à la montée, les Audoniens ont finalement concédé le nul (1-1) sur le fil, sous les yeux de Jérôme Rothen et Julien Cazarre. Cela n'enlève rien à leur prestation d'ensemble plutôt convaincante, en tout cas bien plus qu'à Laval (1-1) une semaine plus tôt.
Sur le plan comptable, ce 4e match consécutif sans défaite (3 nuls, 1 victoire) n'est pas non plus une si mauvaise opération puisque le Red Star, toujours 16e, augmente son avance sur le barragiste à quatre points. Strasbourg a, lui, manqué l'occasion de revenir à hauteur d'Amiens (2e) et Reims.
L'entraîneur général audonien Manuel Pires avait réservé quelques surprises au coup d'envoi en repassant en 4-2-3-1 et en changeant de nombreux joueurs de place par rapport à leur poste habituel. Et cela a payé au regard d'un premier acte où les Audoniens se sont créés les plus belles opportunités, même si Strasbourg a allumé la première mèche par Boutaïb (3e). Mais le chef d'oeuvre de la soirée n'allait pas tarder avec cette merveille de centre de l'extérieur de Mhirsi, auteur de sa 7e passe décisive, reprise d'une tout aussi belle volée par Toudic, qui a inscrit son 2e but depuis son arrivée au mercato hivernal (1-0, 16e).
Mhrisi face au gardien (28e) et Chavalerin depuis les 20 m (36e) ont été à deux doigts de réaliser le break. A la pause, Julien Toudic se montrait plutôt satisfait, logiquement. «On a été récompensés de notre 1re période, soulignait l'ancien attaquant de l'AC Ajaccio. Ils vont sans doute essayer d'égaliser, ça va peut-être nous laisser des espaces pour les contrer.» Il avait vu juste.
Mais les poussées strasbourgeoises sont restés longtemps trop timides et brouillonnes pour destabiliser un Red Star bien en place. Dans la même minute (74e), Bahoken, sur une frappe claquée par Lembet, et Alohou, dont la tête aux 6 métres a fini au dessus, ont tout de même fait passer quelques sueurs froides à Jean-Bouin. Les Audoniens ont donc eu les opportunités d'enfoncer le clou, à l'image du lob de Sané - entré à la pause à la place de Ngamukol - repoussé sur la ligne par Salmier (74e). La pression alsacienne a fini par se faire trop forte et Strasbourg a fini par égaliser à bout portant, le remuant Bahoken faisant exploser le gros kop visiteur (1-1, 83e).
 
RED STAR - STRASBOURG: 1-0.
Mi-temps: 1-0.
6 358 spectateurs. Arbitre : M. Petit.
Buts. Red Star: Toudic (16e) ; Strasbourg: Bahoken (83e).
Avertissements. Red Star: Sylvestre (26e), Ngamukol (41e) ; Strasbourg: Bahoken (61e).
Red Star: Lembet - Hergault (cap.), Palun, Castelletto, Lefebvre - Pi. Cros, Sylvestre (Makhedjouf, 90e) - Ngamukol (Sané, 46e), Mhirsi, Chavalerin - Toudic (S. Keita, 79e). Entr.: Pires et Robin.
Strasbourg: Oukidja - Dos Santos, Seka (cap.), Salmier, Ndour - Goncalves (Nogueira, 88e), Aholou, Ndoye (Gragnic, 80e) - Boutaïb (Blayac, 73e), Guillaume, Bahoken. Entr.: Laurey.

MATCH EN RETARD
Brest - Le Havre : 2-0

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos 17 févr 2017 00:32
LES GROUPES DU REDSTAR ET DE STRASBOURG - LES PHOTOS DE LAVAL - RED STAR SONT EN LIGNE
LE GROUPE DU RED STAR DEVANT STRASBOURG
Geoffrey Lembet, Alexis Sauvage
Pierrick Cros, Jean-Charles Castelletto, Lloyd Palun, Tiécoro Keita, Jérôme Hergault
Ludovic Sylvestre, Xavier Chavalerin, Idriss Mhirsi, Jonathan Mexique, Grégoire Lefebvre, Florian Makhedjouf
Julien Toudic, Abdoulaye Sané, Sékou Keita, Anatole Ngamukol
Absents : Arnaud Balijon, Ronald Zubar, Guy Demel, Naby Sarr, Issa Baradji, Stephan Raheriharimanana, Formose Mendy, Kévin Diaz, Ludovic Soares, Alexandre Marfaing, Pierrick Cros, Rémy Amieux.

LE GROUPE DE STRASBOURG
Bonnefoi, Oukidja ; Aholou, Bahoken, Blayac, Boutaib, Dos Santos, Gonçalves, Gragnic, Guillaume, Lienard, Ndour, Ndoye, Nogueira, Saad, Salmier, Seka.
Les absents : Grimm (suspendu), Mangane, Marester (reprise), Caci, Benkaïd, Gambetta, Sacko, Schmittheissler, Weissbeck (équipe réserve), Solvet (suspension CFA2).

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Le gazon du Stade Jean-Bouin a été changé avant le choc contre un candidat à la montée ce vendredi.
Fini le terrain cabossé, place à un gazon flambant neuf! C'est une pelouse de Jean-Bouin complétement changée que le Red Star recevra Strasbourg ce vendredi soir (20 heures). Invaincus depuis trois matchs (2 nuls, 1 victoire), mais toujours à portée du barragiste (3 longueurs derrière), les Audoniens passeront un gros test face à un candidat à la montée, revenu à un point du podium avec un match de retard.
« C'est une grosse écurie avec des joueurs qui ont déjà connu la Ligue 1, souligne le capitaine Jérôme Hergault, de retour de suspension. C'est une équipe qui ne fait peut-être pas toujours rêver dans le jeu, un peu comme Reims, mais c'est solide. Ils ont de grands gabarits, plus que les autres. Si on ne répond pas présents dans les duels, ça ne sert à rien de venir. On espère leur mettre des bâtons dans les roues pour la montée.»
Plus consistants dans jeu depuis le début d'année, les hommes du tandem Manuel Pires (entraîneur général) - Claude Robin (entraîneur principal) devront toutefois éviter de rééditer la première période inquiétante à Laval (1-1) une semaine plus tôt. «C'est bien de réagir, mais il ne faudrait pas toujours être dans la réaction, prévient Robin. On a une équipe jeune, et il y a des moments où il savoir ne pas jouer, et nous, on joue. ça peut nous jouer des tours.»
Outre le retour de Hergault, Alexis Sauvage a été convoqué comme gardien n° 2 à la place de Pierrick Cros. Les recrues d'expérience, Guy Demel et Ronald Zubar, ne sont, elles, pas encore opérationnelles.

LES PHOTOS DE LAVAL - RED STAR SONT EN LIGNE :
Voir le reportage de Philippe Le Brech : Go !

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 14 févr 2017 00:14
MATCHS EN RETARD : LENS - CLERMONT : 3-1 - STRASBOURG - ORLEANS : 3-2 - UN POINT PRECIEUX A LAVAL POUR LE RED STAR : 1-1 - LA PHOTO DU BUT - DANS LA PRESSE -MATCH EN RETARD :REIMS - SOCHAUX : 0-1
MATCHS EN RETARD
Lens - Clermont : 3-1
Strasbourg - Orléans : 3-2
Reims - Sochaux : 0-1

UN POINT PRECIEUX A LAVAL POUR LE RED STAR : 1-1
Très largement dominé en premier miracle. Le Red Star rejoint les vestiaires avec un seul but de retard presque un miracle !
L'égalisation de Keita en fin de match de Keita est presque miraculeuse ...
Un Red Star très chanceux ... cela permet au tandemRobin-Pires de laisser Laval à quatre points.


DANS OUEST FRANCE
Les Lavallois ont concédé le match nul face au Red Star dans un match important dans l’optique du maintien. Après avoir mené au score durant la plus large partie de la rencontre, les Tango ont craqué en fin de match. Laval est 19e, trois rangs derrière le Red Star.

Laval n’avait plus le choix. Il fallait s’imposer face au Red Star pour effacer la déception de mardi (défaite à Orléans) et prendre ses distances avec la zone rouge. Les Lavallois prennent un départ idéal face aux Franciliens. Nsikulu est tout près de tromper Lembet, mais le portier est vigilant (6'). L’Audonien sera pourtant pris à défaut sur une tête d’Adrien Monfray, trouvé sur un corner de Mathieu Coutadeur (1-0, 16').

Les Tango pensent même doubler la mise, la frappe déviée de Romain Bayard trouve le chemin des filets mais l’arbitre assistant signale une position de hors-jeu de Christopher Glombard (27'). Une décision sévère. Les Lavallois contrôlent la fin de la première période et rentrent aux vestiaires avec un avantage mérité.

Au retour des vestiaires, Laval échoue à faire le break. La frappe de Jordan Nkololo est détournée par Geoffray Lembet. Présent au rebond, Romain Bayard manque le ballon quand le but était quasiment vide (47') ! La rencontre s’installe dans un faux rythme, Laval recule mais les Audoniens ne se montrent dangereux que par des frappes de loin.

À dix minutes du terme, le nouvel entrant du Red Star Sekou Keita place une tête que Lionel Cappone repousse difficilement. L’Audonien suit et propulse le ballon au fond des filets (1-1, 80'). Comme mardi à Orléans, Laval perd des points, mais les Tango ont mis un point d'honneur à conserver, cette fois, le point du match nul.

LAVAL - RED STAR : 1-1 (1-0)

4 465 spectateurs.

BUTS. Laval : Monfray (16'). Red Star : S. Keita (80ème)
LAVAL : Cappone - Perrot, Monfray, Afougou - Glombard, Coutadeur, Alla, Quintin (Appindangoye, 68') - Bayard (Neyou, 62'), Nsikulu, Nkololo (Wissa, 85'). Entraîneur : Marco Simone.

RED STAR : Lembet - Palun, Castaletto, Cros, T. Keïta (Lefebvre, 32') - Mexique, Sylvestre, Chavalerin (Toudic, 62') - Mhirsi - Sané (S. Keita, 71'), Ngamukol.. Entraîneur : Claude Robin.

A voir, toutes les photos de Red Star - Reims de Philippe Le Brech :
Go !

Ci-dessous la tête de Keita qui amène l'égalisation, Cappone sera battu - photo de Philippe Le Brech

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 11 févr 2017 21:48
LAVAL - RED STAR : 1-1 ET LES AUTRES MATCHS
LES MATCHS
LAVAL - RED STAR :1-1
But : Monfray (15ème) - Keita (79ème).
Presque un miracle ce match nul ... mais la bonne affaire en laissant Laval à quatre points. A noter le rapprochement d'Auxerre, vainqueur du leader, Brest
NIORT - TROYES : 3-2
LE HAVRE - BOURG-EN-BRESSE : 3-0
AUXERRE - BREST : 3-1
NIMES - TOURS : 1-1
AMIENS - GFCO AJACCIO : 4-0
AC AJACCIO - VALENCIENNES : 3-2



A VOIR
La première partie des photos de Philippe Le Brech de Red Star- Reims : Go !

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil