FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 15 avril 2024 18:50
LE RED STAR PROCHE DE LA L 2, APRES SON SUCCES A MARIGNANE : 2-0 - DANS LA PRESSE
LE RED STAR PROCHE DE LA L 2, APRES SON SUCCES A MARIGNANE : 2-0

DANS LA PRESSE
Le Parisien Internet
National : le Red Star encore plus proche de la Ligue 2, un grand pas vers le maintien pour Versailles
Le Red Star s’est imposé à Marignane (2-0) et Versailles à Nîmes (1-0), ce vendredi soir lors de la 29e journée de National.
Par Laurent Pruneta
Deux victoires capitales. Tous les deux en déplacement, ce vendredi à l’occasion de la 29e journée, les deux représentants franciliens du National ont frappé un gros coup, l’un pour la montée en Ligue 2, l’autre pour le maintien.

Ce qu’il faut retenir
La montée en Ligue 2 se rapproche de plus en plus pour le Red Star, vainqueur à Marignane (2-0). Si le troisième, Martigues, est battu lundi à Nancy, l’équipe d’Habib Beye validerait officiellement sa montée en cas de succès face à Dijon vendredi prochain à Bauer. Sinon, ça sera dans quinze jours à Nîmes. Une question de jours donc…
Si Marignane était mieux rentré dans le match, sollicitant Quentin Beunardeau (3e, 8e), le Red Star a ouvert le score sur une frappe de Kemo Cissé (0-1, 18e). Le piston droit, l’une des révélations de la saison, inscrit son 7e but de la saison. En deuxième période, Hacène Benali, le meilleur buteur audonien, a marqué son 11e but de la saison sur un pénalty (0-2, 73e).
Dans un match capital pour le maintien à Nîmes, adversaire direct en bas de tableau, Versailles a, lui, frappé un énorme coup en s’imposant grâce au 8e but de la saison de Mehdi Baaloudj (0-1, 85e). Au classement, Versailles remonte à la 9e place avec désormais 5 points d’avance sur Marignane, 13e et premier relégable. Le maintien en National se rapproche pour l’équipe de Jean-Luc Vasseur qui a remporté sa 4e victoire en 7 matchs depuis son arrivée sur le banc à la place de Grégory Vignal.

Dans La Provence
Football - National : pas d’exploit pour Marignane-Gignac-Côte Bleue, battu par le Red Star
Par Eric Stella
Le leader de l’ancien olympien Habib Beye est venu, ce vendredi soir, mettre fin à l’invincibilité du MGCB de Brahim Hemdani à domicile depuis le 22 septembre dernier. Le club provençal replonge en zone rouge.
Entre les deux anciens capitaines de l’OM qui ont connu l’épopée européenne olympienne en 2004, le duel a tourné en faveur d’Habib Beye. Le leader audonien n’est plus qu’à une victoire de l’accession en Ligue 2, après ce succès à Marignane grâce à des réalisations de Kemo Cissé (18) et d’Hacène Benali (72).
Pourtant, les hommes de Brahim Hemdani qui retrouvait son ancien partenaire sur le banc d’en face, n’ont pas à rougir de ce revers les armes à la main. Ils ont mis beaucoup de cœur et d’envie mais cela n’aura pas suffi face à des Audoniens qui ont fait parler leur froid réalisme. Si le leader a souvent écopé, notamment en première période, Kemo Cissé - esseulé au second poteau - est venu faire parler son froid réalisme pour calmer les ardeurs provençales (0-1, 18).
Un court avantage chèrement défendu par les Franciliens malgré la domination provençale. À l’image de Diawoye Diarra ou Diaby Doucouré, Ali Bamba et ses partenaires ont tout tenté. Sans ne jamais parvenir à tromper la vigilance de Quentin Beunardeau, pas l’un des meilleurs gardiens de National pour rien.
Le leader gérait à sa main après le repos, pour venir plier l’affaire sur un penalty concédé par Ali Bamba et transformé par Hacène Benali (0-2, 72). Un nouveau coup sur la tête d’un MGCB après un but refusé pour un hors-jeu loin d’être évident de Charif Behamza (28) ou après cette énorme occasion pour Diawoye Diarra, le meilleur buteur de National tout proche d’une 15e réalisation juste avant le but du K.-O. (69).
Mais voilà, les protégés de Brahim Hemdani qui luttent pour le maintien ont pu mesurer la différence avec ceux d’Habib Beye, presque en Ligue 2. Le MGCB devra reprendre sa marche en avant à Goal FC, vendredi prochain, dans un match qui vaudra son pesant d’or entre deux relégables pour qui seule la victoire comptera...

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 12 avril 2024 21:20
MARIGNANE - RED STAR : 0-2
MARIGNANE - RED STAR : 0-2
Buts : Cissé 17è, Benali 73è

Niort – FC GOAL : 2-0
Avranches – Epinal : 0-0
1
Châteauroux – Le Mans : 1-2
Cholet – Sochaux : 1-0
Villefranche – Rouen : 1-1
Dijon – Orléans 1-0
Nîmes – Versailles : 0-1
Nancy – Martigues à 18 h 30, sur Canal + Sport

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 12 avril 2024 10:15
LE GROUPE FACE A MARIGNANE - LES ACTUALITES AVANT LE MATCH A MARIGNANE
LE GROUPE FACE A MARIGNANE-GIGNAC
Quentin Beunardeau, William Avognan – Blondon Meyapya, Ryad Hachem, Fodé Doucouré, Loïc Kouagba, Rayane Doucouré – Joachim Eickmayer, Merwan Ifnaoui, Cheikh Ndoye, Fred Dembi – Kémo Cissé, Alioune Fall, Ivann Botella, Achille Anani, Hacène Benali

LES ACTUALITES AVANT LE MATCH A MARIGNANE
DE NIORT A MARIGNANE
Après le succès devant les Niortais acquis après une brillante seconde période, le Red Star a porté son avance à dix points sur le duo (Martigues-Niort), plus une différence de buts particulière en sa faveur, les Audoniens se sont rapprochés un peu plus de l’accession, en L 2.
A six journées de la fin, le but de la saison se rapproche, une victoire à Marignane-Gignac et l’envol du Red Star vers la L 2 serait presque dans la musette.
Méfiance, les Sudistes, au match aller avaient concédé la défaite (1-2) à la 90ème minute sur un but de Merwan Ifnaoui.
Marignane qui possède le meilleur buteur de National avec Diawoye Diarra avec 14 buts est à la lutte pour le maintien. Le promu ne possède qu’un point d’avance sur le premier relégable (Villefranche). Pour eux, chaque match est un match de coupe, méfiance.
Le Red Star quant à lui n’a qu’un seul but l’emporter !

CHANGEMENT D’ENTRAINEUR A NÎMES
Frédéric Bompard a été démis de sa fonction d’entraîneur et remplacé par Adil Hermach. Nîmes vient de plonger sans la zone rouge. Dans deux semaines, le Red Star se rend en terre gardoise, le match est déplacé, au lundi 29 avril, à 21 h, sur Canal + Sport.
LE PRESIDENT DE NANCY EST DECEDE
 Nicolas Holveck, président du club lorrain est décédé à 52 ans, suite à une longue maladie. Allezredstar présente à sa famille et au club lorrain, leurs sincères condoléances.
LE PRESIDENT DE MARTIGUES REMERCIE
L’actionnaire principal américain a remercié le président délégué du club.
CHANGEMENT DE PROPRIETAIRE
A Orléans, Cyril Courtin prend la tête du club du Loiret.

LES RENCONTRES
Les rencontres vendredi à 19 h 30, sauf à Niort.
Martigues ne jouera que lundi, à Nancy, qui vient de perdre sévèrement à Sochaux. Second à la différence de buts devant Niort. Les Martégaux auront sans doute un match plus compliqué que Niort qui accueille le FC GOAL. Tous les autres matchs concernent des formations qui sont à la recherche de points pour éviter le National 2
Niort – FC GOAL à 17 h 45
Marignane-Gignac – Red Star sur DAZN, pas de retransmission sur FFFTV
Avranches – Epinal
Châteauroux – Le Mans
Cholet – Sochaux
Villefranche – Rouen
Dijon – Orléans
Nîmes – Versailles
Nancy – Martigues à 18 h 30, sur Canal + Sport

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  9 avril 2024 18:10
LES PHOTOS DU SUCCES DU RED STAR SUR NIORT : 2-1
LES PHOTOS DU SUCCES DU RED STAR SUR NIORT : 2-1
Go !

MATCH DECALE
Sochaux - Nancy : 4-1

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  7 avril 2024 14:42
EN ROUTE VERS LA L 2 APRES LE SUCCES 2-1 DEVANT NIORT
EN ROUTE VERS LA L 2 APRES LE SUCCES 2-1 DEVANT NIORT
Habid Beye pouvait fêter ce résultat qui marquait son centième match à la tête du Red Star

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien Internet
National : vainqueur de son dauphin Niort, le Red Star se rapproche encore plus de la L2
Le leader du National s’est imposé ce vendredi soir face à Niort (2-1), lors du choc de la 28e journée. Les hommes d’Habib Beye possèdent désormais dix points d’avance sur leur adversaire du soir. La L2 est toute proche.
Par Arnaud Detout
Habib Beye se retourne et lève les bras au ciel devant la tribune Est d’un stade Bauer à guichets fermés (4 200 places). Le technicien exulte avant d’être rejoint par les membres de son staff. Les joueurs du Red Star sont, eux, épuisés de fatigue mais avec le sentiment du devoir accompli.

Ils n’ont pas failli dans cette « finale » du National. Moins en vue depuis un mois dans le jeu et sur le plan comptable (1 victoire lors des 5 derniers matchs), le Red Star a montré ce vendredi soir qu’il était bien l’indéboulonnable patron de cette troisième division dans le choc au sommet de la 28e journée. Malgré un premier acte manqué, le club de la Seine-Saint-Denis a su puiser dans ses ressources pour inverser la tendance et remporter (2-1) une victoire importante face à son dauphin Niort, qui le lance sur la voie royale de la L2.
À six journées de la fin, les Audoniens possèdent 10 longueurs d’avance sur Martigues et Niort qui s’affronteront dans 3 journées. Sachant que les deux premiers montent dans l’antichambre de la L1, le Red Star peut mettre le champagne au frais. Il va couler à flots dans quelques semaines.

Deux buts en 10 minutes
Pourtant, les hommes d’Habib Beye ont eu besoin d’une mi-temps pour dompter leur rival. Après un round d’observation, les visiteurs se montrent dangereux sur chaque phase de transition. Une tête d’Inchaud heurte le poteau de Beunardeau (18e) puis, dans la minute suivante, ce même Inchaud offre un caviar pour Elphege qui ne trouve la mire.

À lire aussi
National : Cissé, Hachem, Meyapya… Ces hommes de l’ombre et au parcours atypique qui font briller le Red Star
À force de pousser, les Niortais obtiennent un pénalty pour une faute (légère) de Kouagba sur Zemzemi. Elphege le transforme (0-1, 24e). Habib Beye procède à un changement tactique durant la pause avec les entrées de Fodé Doucouré et Botella. Mieux dans le jeu, le Red Star se rapproche du but adverse.

Après quelques situations, Hacène Benali, souvent joker de luxe des Audoniens (8e titularisation en National ce soir) égalise d’une superbe frappe à l’entrée de la surface (1-1, 59e). C’est le meilleur buteur de l’équipe avec 10 réalisations (5 pénaltys). Dix minutes plus tard, Botella porte l’estocade en reprenant un centre millimétré de Gozzi (2-1, 69e).
Après deux nuls à la maison, le Red Star enregistre son 12e succès au stade Bauer pour le plus grand plaisir de ses supporters. La grande fête est pour bientôt. « On attendait ce match depuis très longtemps, on l’avait coché dans le calendrier. C’était important de montrer à tout le monde qu’on est la meilleure équipe de ce championnat, appuie Habib Beye. Cela n’a pas été simple, les Niortais ont eu la balle de 2-0, mais on voulait gagner. Je suis content qu’on ait retrouvé de l’efficacité. Mathématiquement, la montée n’est pas encore acquise mais il faudra être très fort pour venir nous chercher. »

Questionné sur son avenir, l’entraîneur audonien a botté en touche. « Mon engagement est de mener le club en L2. Ce n’est pas le moment de parler de mon futur. On en parlera avec mon président Patrice Haddad à la fin de la saison. » Dans le camp d’en face, le coach niortais Philippe Hinschberger se montrait beau joueur. « J’ai félicité le kop du Red Star, c’était une belle soirée de football. Chaque équipe a eu sa mi-temps mais l’efficacité du Red Star a fait la différence. »

La feuille de match
RED STAR - NIORT : 2-1 (0-1). Spectateurs : 4 200. Arbitre : M. Toulliou.
Buts. Red Star : Benali (59e), Botella (69e) ; Niort : Elphege (25e s.p.)
Avertissements. Red Star : Kouagba (24e), Dembi (74e).
Red Star : Beunardeau - Meyapya, Kouagba (cap.), Gozzi - Cissé (R. Doucouré, 90e), Eickmayer, Dembi, Benali (C. Ndoye, 75e) - Hachem (F. Doucouré, 46e), Anani (Botella, 46e), Ifnaoui (Ikanga, 90e + 2). Entr. : Beye.

Match en retard
Rouen - Châteauroux : 1-1

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  5 avril 2024 21:53
RED STAR - NIORT : 2-1
Le Mans – Avranches : 3-4
Red Star – Niort : 2 -1
Martigues – Villefranche : 1-0
Versailles – Dijon : 2-0
Orléans – Marignane-Gignac : 1-1
Epinal – Nîmes : 2-1
GOAL FC – Cholet ; 3-4
Rouen – Châteauroux : samedi
Sochaux – Nancy : lundi

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  5 avril 2024 10:44
LE GROUPE POUR LA VENUE DE NIORT
LE GROUPE POUR LA VENUE DE NIORT
Match au sommet à 19 h 30, au stade Bauer entre les deux premiers duu classement.
Dommage pour les amoureux du Red Star, en province, le match n'est retransmis quue la chaîne payante DAZN.
Quentin Beunardeau, William Avognan – Blondon Meyapya, Ryad Hachem, Paolo Gozzi, Fodé Doucouré, Loïc Kouagba, Rayane Doucouré – Joachim Eickmayer, Merwan Ifnaoui, Cheikh Ndoye, Fred Dembi – Kémo Cissé, Ivann Botella, Jovany Ikanga, Achille Anani, Hacène Benali

Photo Habib Beye de Lisa Paquereau (Instants photoballistiques)

DANS LA PRESSE
Le Parisien Internet
National : un choc pour le Red Star, une question de survie pour Versailles
Le Red Star reçoit son dauphin Niort et Versailles (13e et relégable) accueille Dijon (7e) ce vendredi (19h30) lors de la 28e journée de National.
Par Laurent Pruneta et Arnaud Detout
C’est une soirée importante que s’apprêtent à disputer, ce vendredi soir, les deux représentants franciliens du National qui reçoivent, à domicile, deux équipes du haut de tableau. Mais avec des enjeux opposés : le titre pour le Red Star, qui doit se sortir d’une dynamique plutôt défavorable, et le maintien pour Versailles, qui attend toujours un sursaut après l’arrivée de Jean-Luc Vasseur à la tête de l’équipe.

Beye et le Red Star « excités » de jouer leur dauphin
C’est le choc de cette 28e journée de National. Le Red Star accueille son dauphin Niort dans un stade Bauer à guichets fermés (4 200 spectateurs) qui s’annonce bouillant. Même s’il n’a gagné qu’une fois lors de ses cinq derniers matchs (1 V, 4 N) — sa plus mauvaise série sur le plan comptable depuis le début de saison —, le leader possède toujours un confortable matelas avec 7 points d’avance sur Niort et 10 sur Martigues.

Les Audoniens restent sur deux nuls à domicile (0-0 contre Châteauroux puis 1-1 contre l’AS Nancy Lorraine), mais ils sont toujours invaincus à Bauer après avoir remporté leurs 11 premières rencontres. « C’est paradoxal ! On dit parfois qu’il vaut mieux perdre un match et en gagner deux sur un plan comptable mais la défaite abîme mentalement et vous donne de mauvais repères, confie Habib Beye. Mon équipe sait qu’elle est très solide et le fait de ne pas perdre c’est aussi une forme de résilience qui permet au groupe d’avancer et se déplacer. »
Niort, tenu en échec sur son terrain lundi par Orléans (0-0) n’a gagné, comme le Red Star, qu’une seule de ses 4 dernières rencontres (1V, 2N, 1D). Son meilleur joueur, Balkacem Dali Amar et son meilleur buteur Nesta Elphege (9 réalisations), font leur retour dans le groupe. Bruno Ecuele Manga (raisons personnelles), passé par Lorient et Dijon (L1), Kylian Gasnier (genou), Tyrone Tormin (ischio-jambiers) et Sidy Cissé (adducteurs) sont, en revanche, absents.
« Nous allons affronter une équipe qui caracole en tête depuis le début, le Red Star est favori, déclare l’entraîneur niortais Philippe Hinschberger. Nous avions fait un très bon match à l’aller (1-1) sous un déluge d’eau. Cela n’est pas facile de rester invaincu à domicile. On s’attend à un match très dur mais on va jouer notre carte à fond. »
La question qui se pose maintenant, ce n’est pas de savoir si le Red Star va monter, mais c’est de connaître la date où il validera officiellement son ticket pour la L 2. La formation de Seine-Saint-Denis va retrouver Joachim Eickmayer et Fred Demi (fin de suspension) qui avaient manqué dans l’entrejeu à Cholet la semaine dernière.
« Moi, j’ai dit aux joueurs que cela pourrait se jouer jusqu’à la dernière journée le 17 mai, tempère Habib Beye. Ce match contre Niort, on l’aborde très sereinement. Mon équipe montre de l’équilibre et de la détermination à aller chercher son destin en étant champion de National. On s’est offert le droit de jouer un adversaire direct avec un bon capital points d’avance. On est très excité. »

« On entraîne et on joue pour vivre ces moments-là et ces challenges. Mais je jouerais Niort avec seulement un point d’avance ou même à égalité, je serais autant excité. Mais en entrant sur le terrain, on ne se posera pas la question de savoir combien on a de points d’avance sur Niort. On jouera pour gagner ce match sans faire de calculs. On n’en a jamais fait », ajoute Beye.

Vasseur et Versailles veulent « rester calmes »
Depuis le week-end dernier, Versailles est relégable pour la première fois de la saison. Le locataire de Jean-Bouin a glissé à la 13e place avec le même nombre de points que Villefranche (11e) et Marignane (12e) qui l’a battu (2-0) vendredi dernier. L’équipe de Jean-Luc Vasseur qui reçoit Dijon va ensuite effectuer deux déplacements chez deux concurrents directs (Épinal, Nîmes).

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  2 avril 2024 17:03
LES PHOTOS DU MATCH CHOLET - RED STAR : 1-1
LES PHOTOS DU MATCH CHOLET - RED STAR : 1-1
Le reportage à Cholet de Lisa Paquereau (Instants photoballistiques)

Go !

En photo : Rayane Doucouré

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualits:

Page d'accueil