FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 24 oct 2017 09:59
LES PHOTOS DE RED STAR - FLEURY, EN LIGNE - LES ACTUALITES - UNE TRISTE NOUVELLE
LES PHOTOS DE RED STAR - FLEURY, EN LIGNE
Les photos de Thierry Antoine et Jacques Martin : Go !

LES ACTUALITES
TRISTE NOUVELLE
Samedi, nous avons appris, le décès de Paul Hondroyani (photo ci-dessous), un grand serviteur du Red Star, une cheville ouvrière des équipes de jeunes pendant une très longue période, à l’époque où le Red Star brillait en L 2 et dans les équipes de jeunes, avant les années 2000.
Paul a participé activement au redémarrage du Red Star, avec sa femme Christiane, lors de l’arrivée de Eric Charrier, à la tête du club en 2003.
Paul était malade depuis quelques années. Une grande perte pour ses nombreux amis.
Celles et ceux qui ont eu la chance de connaître, Paul, sont tristes.
Allezredstar.com présente à Christiane, à sa famille leurs sincères condoléances
ADIEU LA COUPE DE FRANCE
Une nouvelle fois, le Red Star quitte la Coupe de France rapidement, la tête basse face à une formation de division inférieure.
Fleury FC 91 n’a pas forcément volé sa qualification, leader de National 2, les Essonniens ont montré de belles qualités, en particulier, en première période.
Au plus fort des occasions des visiteurs, sur un contre Mhrisi trouvait l’ouverture, après plus de 30 minutes de jeu.
Le Red Star avait semble-t-il fait le plus dur … mais la bande à Beziouen ne s’est pas laissé compter et juste avant la pause, après de belles combinaisons, l’ex-vert permettait à Fleury de revenir au score.
La seconde période est à l’avantage des Audoniens … mais voilà, il faut combien d’occasions au Red Star pour marquer … sans doute des quantités industrielles, puisque samedi soir, comme aux Herbiers, en championnat … les joueurs de Régis Brouard se montrent maladroits dans la finition.
La suite est connue …
La prolongation ne donne rien … et la séance aux tirs au buts commence par un échec de Sylvestre … puis plus tard une seconde tentative, celle de Fomen.
Les chances de passer ce tour de Coupe de France sont anéanties …
La Coupe de France pour le Red Star aura été aussi courte que la saison dernière … un échec … maintenant place à la Coupe de la Ligue … face à un adversaire, dernier de L 2, en plein doute et qui vient de virer son entraîneur !
ET DE TROIS
Fleury, bête noire du Red Star, trois rencontres en une douzaine d’années, trois éliminations, dont deux à Bauer … aux tirs au but !
Un bilan super négatif
RETOUR GAGNANT
Pour Farid Beziouen, l’ex-audonien avait dit le matin, dans Le Parisien … que si, il pouvait marquer un, deux, trois ou quatre buts, il ne s’en priverait pas. Il n’a marqué qu’une fois dans le match … mais son tir au but, dans la séance finale a été presque décisif, pour la qualification de son nouveau club.
Sa mission a été remplie …
Autre revenant, Salah Mahdjoub, aujourd’hui, entraîneur adjoint de Fleury et ancien joueur de la CFA 2, au début des années 2000 et championne de son groupe … au moment où l’équipe une descendait … en CFA !
DES TETES
Toujours sympa de voir quelques têtes connues à Bauer qui ont marqué le Red Star pour différentes raisons, lors des trois dernières décennies
Dans l’ordre des rencontres de samedi, Alain Bornand, éducateur, responsable du Centre de Formation avant les années 2000 au côté de Patrice Lecornu. Ils sont nombreux les joueurs qui sont passés par le centre de formation avant de connaître la joie de porter en professionnel, le maillot du Red Star puis d’autres clubs … de Marlet à Valéri, en passant par Agasson …
Une époque où le Red Star rivalisait avec les grands clubs, en équipe de jeunes … capable de remporter des tournois internationaux et de présenter plus de la moitié de son équipe sur le terrain, en L 2 avec des joueurs formés au Red Star
David Giguet, une période plus récente … pièce maîtresse du Red Star pendant des années avant le dépôt de bilan puis à la reprise du club. Artisan du maintien du Red Star, en 2008-2009, en CFA, après l’épisode Ciccolini.
Le Red Star est gravé à jamais dans le cœur de David, son club !
Le troisième est un joueur … que les deux premiers ont bien connu, Fabien Valéri, il a marqué le Red Star des années 90, il fait partie des joueurs issus de la formation du club, du Centre de formation, à l’Ile des Vannes, l’époque ou le club lançait dans le grand bain des gamins d’à peine 20 ans … et sans complexe.
Aujourd’hui Fabien est dans l’encadrement du Paris FC, il était heureux de revoir quelques têtes de supporters anciens … qui ont pris quelques rides … et de rappeler de bons souvenirs sur la pelouse de Bauer

PLUSIEURS CLUBS DE NATIONAL ONT CHUTE EN COUPE DE FRANCE
Red Star, Créteil, Pau

LES CLUBS PARISIENS ENCORE EN LISTE
Entente SSG, Fleury FC 91, Le Blanc-Mesnil, Rungis, Racing 92, Aubervilliers, La Courneuvienne, Les Ulis, Saint-Brice et Houilles.
Au prochain tour, l'entrée du Paris FC.
Trois clubs du 93 sont encore en course.

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 22 oct 2017 21:20
SUR SA PELOUSE, LE RED STAR ELIMINE PAR FLEURY FC 91 : 1-1 AUX TIRS AU BUT (3-4) - UNE NOUVELLE BREVE DELIRANTE DE DANIEL - CHANGEMENT D'ENTRAINEUR A METZ
SUR SA PELOUSE, LE RED STAR ELIMINE PAR FLEURY FC 91 : 1-1 aux tirs au but (3-4)

DNAS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Le leadeur de son groupe en National 2 élimine au stade Bauer le club audonien (National) à l'issue des tirs au but (4-3 aux t.a.b, 1-1)
Tout réussit à Fleury en ce début de saison. Invaincus en championnat de National 2 (7 V, 1 N), les joueurs de Bernard Bouger se sont qualifiés pour le 7e tour de la Coupe de France en s'imposant sur la pelouse synthétique du Red Star (4-3 aux t.a.b.). C'est donc parti pour une nouvelle aventure après avoir atteint les 16es de finale l'an dernier avec les éliminations du Paris FC, Lyon-Duchère (N.) et Brest (L2).
Après deux grosses occasions - reprise de Autret sur la barre (35e) puis sauvetage de Sauvage face à Laifa (36e) -, Fleury se fait d'abord surprendre ce samedi après-midi sur un contre conclu par Mhrisi (1-0, 37e). Pour son retour, l'international tunisien est décisif. Mais sur un service de Autret, Beziouen égalise (1-1, 42e). L'attaquant de Fleury avait déclaré «vouloir marquer le match de son empreinte» pour ses retrouvailles avec le stade de Bauer. Il a tenu parole. Sifflé par le kop du Red Star à chaque prise de balle, Beziouen vient fêter son but devant les supporteurs audoniens en montrant son maillot. Entre les deux bancs, la tension monte d'un cran. Le retour aux vestiaires est agité. 
Dès la reprise, le Red Star touche la barre sur une frappe de Teuma (53e). Veron doit ensuite intervenir sur une tentative de Sané (65e). Les situations se multiplient devant les buts de Fleury mais les attaquants du Red Star rivalisent de maladresse. On doit jouer les prolongations. Un rab qui n'arrange pas le Red Star en déplacement mercredi à Metz (L1) en Coupe de la Ligue. Seul face à Veron, Petrilli frappe au dessus (107e). Lors de la séance des tirs au but, Veron détourne la 4e tentative du Red Star, celle de Fomen.  
FEUILLE DE MATCH
RED STAR (N.) - FLEURY (N2) 3-4 aux T.a.b. (1-1, 1-1). 
Spectateurs: 1872. Arbitre: M. Lissorgue.  
Buts. Red Star: Mhirsi (37e), Fleury: Beziouen (42e). 
Avertissements. Red Star: Mendy (12e); Fleury: Autret (30e), Laïfa (77e), Slijepcevic (85e).  
RED STAR: Sauvage - M. Ferreira, Derrien, Mendy (cap.), Fomen - M'Fulu, Diakité (Sylvestre, 67e), Teuma - Mhirsi (T. Keita, 67e), S. Keita (Petrilli, 102e), Sané. Entr.: Brouard.
FLEURY: Veron - Scotté (Sert, 109e), Mabunda, Chevalier, Hébert (cap.) - Slijepcevic, Laïfa, Sanches - Autret (Fofana, 56e), Beziouen, Koné (Bétéhé, 70e). Entr.: Bouger. 


UNE NOUVELLE BREVE DE DANIEL
Plus délirante que jamais ... après le cidre breton ... il est du côté de Lourdes ... il est tout excusé !

BAUER MAISON


 Non je ne vais pas vous parler science fiction et d'un bon film d'antan …  mais bel et bien de réalité et de mes préoccupations du moment.


 « Bauer c'est la maison » … ah que j'aime entendre ce doux chant … et surtout de la bouche de notre bon Président par communiqué officiel interposé !


 Ça réchauffe le cœur et donne à nouveau de l'espoir à ceux qui n'en ont jamais eu !


 Alors … moi … quand c'est comme ça je prends ma plume sergent major  … je ressors mon encrier pour être à la hauteur du bel événement … assurément !


 Ainsi ... inspiré de Jacques Brel … et surtout d'Arthur Rimbaud  … avec entre parenthèses  ses merveilleux textes … voici …


 Une saison en enfer … revisité par votre serviteur.


 « Jadis, si je me souviens bien, ma vie était un festin ou s'ouvraient tous les cœurs, où coulaient tous les vins. ».


 Jadis … et dix de der … en tout cas c'est ce que moi je crois pour les années à venir concernant notre bon vieux stade Bauer … 


 Et je le croirais jusqu'à preuve du contraire … c'est à dire des actes et non pas que des paroles ... si prometteuses soient elles !


 Et oui il y a bien longtemps ... si ma mémoire est bonne … aller à Bauer était un festin !


 Les Merguez à BEN … les bières avec alcool de maître Kronenbergue … les bons petits repas d’après match chez Gilles … rue Godillot dans son resto !


 Les bonnes ambiances cacahuètes avec les vendeurs qui passaient dans les gradins à la mi-temps …


 Le ballon du match pour lequel on pouvait acheter un billet …


 Et la tribune centrale … décapitée … et où fleurissent aujourd'hui quelques pissenlits au hasard du béton fissuré …


 Avant … au portes du stade … le 1er mai c’était le muguet offert par les camarades supporteurs du PC …


 Et quand l'équipe de Cannes se déplaçait …. on avait droit à une branche de mimosa …


 Que l'on agitait quand le Red Star marquait … au grand dam de notre Mère qui voyait rarement le bouquet !


 Ah ... la tribune centrale … mon fief quand j’étais minot … quoi !


 Là où mon Père à chaque match m'emmenait ... avec ma Mère quelquefois ... et plus tard avec mon petit Frère Didier.


 Oui en ce temps là … et pas que pour moi … Bauer était un festin …


 Et ça certains … qui aujourd’hui vont décider de son avenir ... n'en ont pas la moindre idée ! ! !


 « Un soir, j'ai assis la beauté sur mes genoux, et je l'ai trouvé amère. ».


 Tout allait pour le mieux … puis … alors que le Red Star jouait la montée …


 Défaite à domicile lors de la dernière journée …


 Puis barrages perdus face à Laval !


 Et pour couronner le tout … désengagement de la mairie de St Ouen et liquidation judiciaire …


 Nous étions à genouxet nous l'avions tous trouvé amère !


 « Et je l'ai injuriée,


Et j'ai joué des tours à la folie ! ».


 C'est à cette époque que … désœuvré … et en quette de soûlographie j'ai connu MJ et Gégé !


 Gégé à l'époque on le surnommait Gégélapetitevariole …


 Quant à MJ … c’était MJaupieddubar tellement il biberonnait !


 Une fille dans chaque stade … un troquet dans chaque ville… et la vie coulait comme du  bon miel et du lait.


 Et puis je l'ai injurié …


 Oui j'ai injurié MJ … quand ... ivres à demi morts … nous roulions sous la table …  tandis que Gégé à genoux priait pour nous …


 Enfin … pour que l'on soient assez lucides pour remettre une tournée !


 « Un dernier pour la route » … se plaisait il à répéter … l'anar … un verre plein à la main  … devant le service d'ordre du quartier !


 Et là ... j'ai fais un bon tour dans la folie !


 Et oui … avec Gégé et MJ …. quant on avait trop bu ….


  On buvait à la santé


Des Filles des stades


De Bauer ou d'ailleurs.


Enfin on buvaient aux dames


Qui nous donnaient leur joli corps.


Puis ... en se plantant le nez


Dans les étoiles, on pissaient,


Comme aujourd'hui moi je pleure


Pour Bauer, sur le discours des infidèles. ».


 « Et le printemps m'a apporté l’affreux rire de l'idiot. ».


 Et puis un premier Mai … Thérèse est arrivée  ….


Sainte Thérèse devrais je dire … car notre fameux Gégélatrique … par  je ne sais quel signe de là haut … est subitement devenu Gégéjamaisfauté … oh le salaud !


 Quant à MJaupieddubar … lui il n’aura jamais arrêté de picoler !


 Alors ... délaissé par un copain amoureux … et un poteau ravagé par le 12 degrés ….


 M'est venue la bile noire … la mélancolie quoi !


 Elle m'a prise comme un enfant prend le sein de sa nourrice …


 Comme MJaupieddubar prend le biberon de son ami Raki …


 Et c'est là que je suis parti en vrille …


 Et les beaux jours ne m'ont laissé que l'affreux sourire du sot !


 « Or, tout dernièrement, m'étant trouvé sur le point de faire le dernier couac, j'ai songé à rechercher la clef du festin ancien où je reprendrais peut être appétit. ».


 Puis les années ont passé … et le Prézhaddad est arrivé …


 Au début j'y ai cru car il a remonté notre club de belle manière … ensuite … la suite je ne vous en parlerai pas … vous la connaissez bien mieux que moi !


 Mais peut être ne l'interprétez vous pas comme moi ??


 Moi je suis formel … concernant Bauer … Messieurs Haddad et Delannoy ne feront rien !!


 En fait … moi je ne demande maintenant plus qu'une seule chose pour NOTRE Stade …


 Vous savez … actuellement … « Mourir en paix » est au cœur de tous les débats …


 Ainsi moi … pour Bauer … je réclame ce droit !


 Qu'on lui foute enfin la paix à notre bon vieux camarade …


 Autrement dit …


 « STOP » ... à toutes ces belles paroles auxquelles je ne crois plus … auxquelles je n'ai d'ailleurs jamais cru !


 Monsieur Haddad … je comprends et respecte vos aspirations pour un stade autre que le notre …


 Mais alors « Vous » … respectez à votre tour notre profonde désillusion !


 Même si je comprends très bien vos préoccupations actuelles … vous êtes actuellement dans l'inconfortable position du dirigeant qui a le fondement entre 2 sièges !


 En effet … pour faire remonter notre équipe en Ligue 2 … vous avez besoin de « NOUS » … et aussi momentanément ... de notre sanctuaire ...


 Alors que … concomitamment … certains fâcheux souhaitent vous entendre enfin vous prononcer sur sa rénovation !


 Bon passons … et revenons au beaux récits d'Arthur Rimbaud !


 Mais pourquoi me serais je donc trouvé sur le point de faire le dernier couac ?


 Et bien si mes amis … dernièrement j'ai bien failli suivre notre bon Président et m'exiler !


 Mais là … loin de là … de tout là haut … une petite voix m'a interpellé …


 Mon pauvre enfant … regarde ce qu'ils ont fait de toi … et de Bauer aujourd'hui ... partiellement sans toit !


 Ne geins pas … car autant qu'eux tu es responsable de ce triste abandon !


 Oui mon pauvre enfant … mais qu'à tu fais réellement durant toutes ces années pour ce stade que nous chérissions tant ?


 Ainsi mon petit Daniel ... quand viendra le jour du jugement dernier …


 Mais que lui diras tu lorsque … nu et minable ... tu paraîtras devant « LUI » ?


 Oui … que pourras tu lui dire qui ne l'irrite et ne l'ennui … pire … qui ne l’amène à bailler ...


 Quand tu devras faire le point sur ta vie … défendre tes actes … et surtout te justifier d'une telle trahison ? 


 Et c'est ainsi que je n'y suis pas allé … en Jeanbouinie et en Beauvaisie …


 Et que cette saison je suis revenu à Bauer … bercé par le doux chant des sirènes …


 Car c'est bien par elles que …. un beau jour de juillet …


 « J'ai songé à rechercher la clef du festin ancien où je reprendrais peut être appétit. ».


 Si ON DIT QUE


LA RINO


EST BOUILLANTE


C'EST PARCE QUE


LA RENO


C'EST LOIN D'ETRE CHAUD


 Moi c'est mon dernier espoir !


 Bon vent !


 Voilà ... la DG du Red Star nous a quitté …


 « De profundis … je criai vers Toi, Seigneur. ».


 Ainsi … après 8 ans aux commandes … Madame Pauline Gamerre quitte le navire.


 Responsable … entre autres … de la communication … moi je regretterais l’absence totale d'information de sa part sur les projets de la Réno …


 Mais peut être qu'elle ne le pouvait pas … je n'en crois pas un mot … mais un avenir très proche nous le dira !


 L'homme est paraît il … le seul animal capable de s'abaisser au point se s'asseoir …


 Moi … sa déclaration dans le communiqué officiel du site OFF concernant Bauer ... m'a laissé assis …


 Madame … si c'est réellement ce vous pensez …  alors là je m'incline …


 Par contre … si ce n'est pas le cas … je tairais le fond de ma pensée afin de rester … pour une fois … poli et courtois !


 Quoiqu'il en soit bon vent ... et méfiez vous du doux chant des sirènes … chère Pauline !


 Autre déclaration


 Mr Haddad a lui aussi souhaité bon vent à sa fidèle collaboratrice … et c'est bien normal !


 Par contre … pas un mot … ne serait-ce qu'un touchant « coming out » … à propos de son amour pour Bauer ! ?


 Oui Madame Gamerre fait certainement partie ... du moins pour Lui … de la belle histoire de NOTRE club …


 Mais désolé … Moi je ne vois pas les choses comme ça !


 Et tant mieux si Madame Gamerre … en grande professionnelle ... a amené avec Lui le Red Star là où il est aujourd'hui !


 Cependant pour moi … seul le fait de sauver Bauer … sera pour l'histoire de MON club un fait marquant !


 Et méritera … que je m'y arrête un instant !


 Bien cordialement.


 


Le Brévard


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



CHANGEMENT D'ENTRAINEUR A METZ
L'intérim est assuré par José Pinot, actuel entraîneur de l'équipe réserve. Philippe Hinschberger était l'entraîneur du FC Metz depuis le 23 décembre 2015.
A trois jours de recevoir, le Red Star en Coupe de la Ligue ... Metz, dernier du championnat de L 1 est au bord du gouffre.

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos 21 oct 2017 13:14
RED STAR - FLEURY FC 91, LES EQUIPES - LES PHOTOS DES HERBIERS - RED STAR
RED STAR - FLEURY FC 91
Arbitre : M. Lissorgue.
RED STAR : Gardiens : Sébastien Rénot, Alexis Sauvage - Matias Ferreira, Mourad Satli, Maxence Derrien, Charley Fomen, Formose Mendy -Ludovic Sylvestre, Omenuke Mfulu, Teddy Teuma, Samba Diakité -Tiécoro Keita, Anthony Petrilli, Idriss Mhirsi, Sékou Keita, Abdoulaye Sané.

FLEURY FC 91 : Véron - Chevalier, Sert (cap.), Mabunda, Hébert - Slijepcevic, Laïfa, Sanches, Koné - Fofana, Beziouen. Entr. : Bouger

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Retour en terrain connu
Salah Mahdjoub, coach adjoint de Fleury, et Farid Beziouen, milieu offensif, ont grandi avec le Red Star, qu’ils défient aujourd’hui.
« Vous connaissez Bauer ? C’est chaud ici ! » Salah Mahdjoub se demande quel est ce jeune fanfaron, croisé jeudi dans les travées du stade de Saint-Ouen, qui l’interpelle ainsi, sans savoir à qui il s’adresse. L’actuel coach adjoint de Fleury (39 ans) préfère donc prendre avec dérision cette mise en garde : « S’il savait que j’ai habité pendant quatorze ans en face de ce stade, que j’ai joué au Red Star de 18 à 23 ans, que j’ai connu les ambiances de Ligue 2 à Bauer… » Il s’interrompt, puis lance : « Ici, c’est chez moi ! »
Pour Salah Mahdjoub, comme pour Farid Beziouen, milieu offensif de Fleury qui a porté le maillot audonien pendant trois saisons, ce 6 e tour de la Coupe de France est forcément un rendez-vous particulier. « Le Red Star reste mon club de cœur, confie Mahdjoub, qui y a été licencié de 1996 à 2001. J’ai toujours été dans l’ombre car je n’ai jamais évolué en Ligue 2. Je me battais pour être sur la photo officielle de l’équipe réserve de CFA 2 (désormais N 3). Chaque été, comme les autres stagiaires du centre de formation, j’attendais dans le hall du stade Bauer, en tremblotant, avant d’être reçu par Patrice Lecornu (NDLR : alors directeur du centre) pour savoir si j’étais gardé ou pas. » Sans perspective sportive, Mahdjoub, désormais consultant en management à la Poste, partira de lui-même et évoluera par la suite dans une quinzaine de clubs.
beziouen reste amer
Au Red Star, Farid Beziouen (31 ans) a, lui, fait partie des joueurs cadres, disputant le 32 e de finale historique de la Coupe de France contre l’OM (0-5) au Stade de France le 7 janvier 2012. Il a aussi connu la joie d’une montée en National en 2011. Et surtout celle en Ligue 2 après un succès éclatant (4-0) contre Istres à domicile le 8 mai 2015. Le Red Star retrouvait alors le monde professionnel, seize ans après l’avoir quitté. « C’était la fête à Bauer, tout le public avait envahi le terrain : les familles, des gens de tous les horizons, de différentes nationalités… Le Red Star en somme, un club populaire », se souvient avec délectation Farid. Mais son histoire avec le club cinq fois vainqueur de la Coupe de France s’arrêtera là. Non sans amertume. « Mon contrat était prolongé automatiquement d’un an si je comptabilisais 23 matchs en tant que titulaire, il m’en manquait trois, explique l’ancien pro de Sedan, Orléans (L 2) ou de la JS Kabylie (L 1 algérienne). Malgré tout, j’ai été déçu que le Red Star ne me propose rien malgré tout par rapport à mon investissement mais j’ai prouvé que je n’étais pas fini la saison suivante à Avranches en terminant meilleur buteur de National (17 réalisations). Et samedi (NDLR : aujourd’hui), si je peux inscrire un, deux, trois, voire quatre buts, je ne me gênerai pas. Je laisserai mes tripes (sic) par terre. J’ai envie de marquer ce match de mon empreinte, de montrer que le Red Star avait pris la mauvaise décision à l’époque. »
Pas question non plus de faire de sentiments pour Salah Mahdjoub qui, comme Beziouen, découvrira les vestiaires visiteurs de Bauer pour la première fois cet après-midi. « Le Red Star reste un club modèle pour nous tous, mais l’élève veut toujours dépasser le maître, sourit Mahdjoub, actuellement en préparation de ses diplômes d’entraîneur. Jamais je n’aurais imaginé me retrouver à Bauer sur le banc comme entraîneur adjoint d’une équipe qui visiblement fait peur au Red Star. C’est déjà une fierté pour moi d’en être arrivé là. Avec Fleury, qui veut compter dans le paysage du foot francilien, on n’écrira jamais l’histoire du Red Star mais on écrit la nôtre, et ça passe par une victoire. Comme dit la chanson : On vient, on gagne, et on s’en va…
Gilles Tournoux
Laurent Pruneta

LES PHOTOS DES HERBIERS - RED STAR
Reportage de Philippe Le Brech : Go !

En photo, Salah Mahdjoub, sous le maillot du Red Star

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 17 oct 2017 10:24
LE RED STAR OBTIENT LE 0-0 AUX HERBIERS- LES RESULTATS
LES RESULTATS
Béziers - Cholet : 1-3
Entente SSG - Dunkerque : 0-2
Chambly - Pau : 2-2
Grenoble - Avranches : 3-1
Lyon Duchère exempt
Rodez - Boulogne : 2-2
Laval - Marseille Consolat : 1-1
Concarneau - Créteil : 1-1
Les Herbiers - RED STAR : 0-0
Classement : 1. Rodez 19 pts, 2. Grenoble 18 pts, 3. Cholet 17 pts, 4. Laval 17 pts, 5. Béziers 16 pts, 6. Red Star 16 pts

La fiche
Spectateurs : 1 717. Arbitre : M. Leleu.
Avertissements. Les Herbiers : Couturier (23 e), Dabasse (50 e), Gboho (66 e), Marie (76 e) ; Red Star : Teuma (33 e), Sy (85 e).
RED STAR : Renot - M. Ferreira, Derrien, Mendy (cap.), Satli (Sy, 75 e) - Sylvestre, Mfulu, Teuma - Sané, Zukanovic (S. Keita, 64 e), Lapoussin (T. Keita, 56 e). Entr. : Brouard.

Samedi prochain, Coupe de France, le Red Star accueille Fleury-Mérogis, à Bauer (18 h) invaincu en N 2, vainqueur ce samedi d'Amiens AC 3-1, en championnat avec un but de Beziouen.

Ci-dessous, le Red Star face aux Herbiers. Photo de Philippe Le Brech

Ecrit par : Gerard

 Flash Infos 13 oct 2017 12:36
LE GROUPE DU RED STAR AUX HERBIERS - DANS LA PRESSE
LE GROUPE DU RED STAR AUX HERBIERS
Gardiens : Sébastien Rénot, Alexis Sauvage
Défenseurs : Harouna Sy, Matias Ferreira, Mourad Satli, Maxence Derrien, Formose Mendy.
Milieux : Ludovic Sylvestre, Tiécoro Keita, Omenuke Mfulu, Teddy Teuma, Loïc Lapoussin.
Attaquants : Anthony Petrilli, Sekou Keita, Abdoulaye Sané, Milos Zukanovic

LE MATCH CE SOIR EN VIDEO-INTERNET
Go !

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Ibra est son modèle
Milos Zukanović, l’attaquant serbe du Red Star, dit s’inspirer de l’ancienne star du PSG.
Stade Bauer (Saint-Ouen), le 29 septembre. Le Red Star l’avait emporté 3-0, même si la volée de Milos Zukanovic n’a pas terminé sa course au fond du but du portier de Chambly, Hugo Aine.
Milos Zukanovićne manque pas d’humour. A son arrivée au Red Star, le nouvel attaquant a donné une interview décalée à David Bellion, l’ancien pro désormais chargé du développement du club audonien. Bellion posait les questions sur son smartphone. Après avoir décliné son identité, son âge (21 ans) et son lieu de naissance (Belgrade), le Serbe avait ajouté : « J’ai d’ailleurs joué pour le vrai Red Star, celui de Belgrade… » « Ah ouais, tu fais déjà le malin », lui avait répondu Bellion. « J’avais dit ça, je ne me souviens pas… » confie aujourd’hui l’intéressé avec malice.
Au-delà de ses trous de mémoire, Zukanović est un attaquant au parcours atypique. Quand il débarque aux Pays-Bas, à 17 ans, il doit patienter trois mois avant de revêtir le maillot du NAC Breda (3 matchs en D 1). La faute à un double passeport serbo-croate. « Quand la guerre a éclaté en Serbie, mon père est allé vivre en Croatie, près de Split, révèle Milos dont le papa a été footballeur amateur. Mais je peux vous garantir que je suis serbe à 100 % ! »
Le garçon a de l’aplomb et n’hésite pas à se référer à Zlatan Ibrahimovic pour évoquer ses atouts. « On compare très fréquemment mes qualités à celles de Zlatan, assure-t-il. Comme lui, je suis un battant sur le terrain. S’il faut mettre les coudes, je les mets ! J’aime tout chez lui : son mental, son tempérament, son physique, son jeu… »
Evidemment, à 21 ans, sa carrière est, pour l’instant, à des années-lumière de celle du géant suédois. Lui n’a découvert la France qu’il y a deux ans au RC Lens où il a inscrit seulement 8 buts, en deux saisons de… CFA. « Est-ce vraiment un buteur ? » s’interroge Régis Brouard qui l’a fait venir au Red Star cet été. « Il est adroit dans le jeu aérien, précieux par sa technique dos au but mais il est toujours à la recherche d’un déclic dans l’efficacité, ajoute le technicien. Il a du potentiel mais a besoin d’enchaîner les matchs et de marquer. »
Ce soir, aux Herbiers, le Serbe aura l’occasion d’ouvrir son compteur buts sous ses nouvelles couleurs puisqu’il va débuter à la pointe de l’attaque malgré le retour de suspension du Guinéen Sekou Keita (4 buts). « Mon objectif, c’est de jouer toujours plus haut », précise le meilleur ami de Marko Grujic, qui avait défrayé la chronique il y a deux ans lorsque son père lui avait confisqué son passeport pour qu’il n’aille pas à Liverpool (Premier League anglaise).
Milos, qui a suivi des cours de français à Lens mais s’exprime plutôt en anglais, partage les passions des jeunes de son âge. Dans sa chambre d’hôtel, située à deux pas du centre d’entraînement de Gennevilliers, il passe le plus clair de son temps libre derrière sa console de jeux. Mais il tente aussi de convertir certains de ses coéquipiers au tennis de table, son deuxième sport.
Stéphane Corby

Ci-dessous, le groupe des Herbiers

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 10 oct 2017 20:37
LE RED STAR RECEVRA FLEURY-MEROGIS A BAUER, EN COUPE DE FRANCE
LE RED STAR RECEVRA FLEURY-MEROGIS A BAUER, EN COUPE DE FRANCE.
En 2004-2005, le Red Star avait été éliminé par Fleury-Mérogis : Go !

LES AUTRES MATCHS FRANCILIENS
FC Grigny (D4) ou Mantes (N2) - Le Blanc-Mesnil (N3)
Saint-Brice (R1) - Saint-Denis (R2)
Ivry (N3) - Les Ulis (N3)
La Courneuve (D1) - Grigny (R3) ou Nanterre (R2)
Paray (R3) - Aubervilliers (N3)
Persan (D1) - Racing-Colombes (N3)
Rungis (R1) - Le Plessis-Robinson (R2)
Versailles (N3) ou Marly-la-Ville (R4) - Entente Sannois Saint-Gratien (Nat.)
Red Star (Nat.) - Fleury FC (N2)
Houilles (R3) - Garges (D1)
Lusitanos (N2) - Créteil (Nat.)

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  9 oct 2017 19:38
OZOIR-LA-FERRIERE - RED STAR : 0-2 - DANS LA PRESSE
OZOIR-LA-FERRIERE - RED STAR : 0-2
But : Sané (27ème et 60mn)

SPORTS EN ILE-DE-FRANCE
Football, Coupe de France : le Red Star se qualifie sans trembler à Ozoir (2-0)
le Red Star se qualifie sans trembler à Ozoir (2-0)
Le doublé de Sané envoie le Red Star au 6e tour.(DR)
Le club de National s'est logiquement imposé en Seine-et-Marne à l'occasion du 5e tour ce dimanche.

Pour son entrée en lice dans la compétition, le Red Star n'a pas eu besoin de forcer son talent pour passer au tour suivant. Un doublé d'Abdoulaye Sané sur le terrain d'Ozoir-la-Ferrière a suffi pour éviter de connaître ce dimanche une désillusion.
Le Red Star n'est donc pas tombé dans le piège seine-et-marnais. Il y a deux semaines, dans le derby, Sénart-Moissy (N3) avait chuté (2-2, 2-4 aux t.a.b.) au stade des 3 sapins, après avoir mené 2 buts à 0. Prévenus, les hommes de Régis Brouard ont patiemment tissé leur toile. Lorsque Clément Suchet, le gardien ozoirien, sort un arrêt réflexe devant Ludovic Sylvestre (20e), on se dit que c'est peut-être le jour du Petit poucet, qui joue tous les dimanches six niveaux plus bas. Sauf qu'au terme d'un exploit individuel, Sané ouvre le score sur une frappe croisée (0-1, 25e). Dix minutes plus tard, le face-à-face entre les deux hommes renvoie prématurément le gardien de but au vestiaire. Après la pause, une mésentente dans la défense d'Ozoir permet à Sané de doubler la mise. Le Red Star fait alors tourner le ballon et n'a plus qu'à attendre sa qualification. Place désormais au championnat avec un déplacement aux Herbiers, vendredi soir (20 heures).
OZOIR (R4) - RED STAR (N) : 0-2 (0-1).
Spectateurs : 500. Arbitre : M. Zamo.
Buts. Sané (25e, 49e).
Expulsion. Ozoir : Suchet (35e).
Ozoir : Suchet - Adnaouene, Sako (Maas, 36e), Bezeme, Bouabdallah, Mazarin - Diallo (cap), Fautrel, Parreira (Djamer, 69e), Kebe - Henriet (Bazizi, 69e). Entr. : Smida.
Red Star : Renot - Fomen (Sy, 46e), Derrien, Fontaine (cap), Satli - Sylvestre, Diakité - Lapoussin, Teuma (Keita, 46e), Mfulu - Sané (Petrilli, 63e). Entr. : Brouard.

DANS LA PRESSE
Dans Le Parisien
Le pensionnaire de National entre en lice, ce dimanche (14 h 30), à Ozoir, invaincu en Régional 4, à l'occasion du 5e tour.
Régis Brouard connaît trop la Coupe de France pour ne pas se méfier de l'entrée en lice du Red Star, ce dimanche, chez une équipe de niveau régional. « L'objectif est de se qualifier, c'est clair. Et il faudra faire le nécessaire pour poursuivre l'aventure », résume le technicien audonien, finaliste (malheureux) de l'épreuve avec Quevilly en 2012.
Retours de Balijon et Fontaine
A Ozoir, entraîné par Mohamed Smida, ancien joueur de la réserve du... Red Star, les Audoniens vont se présenter avec une équipe différente de celle qui a renoué avec le succès contre Chambly (2-0) en championnat. Le coach fait tourner d'autant que le défenseur Formose Mendy et le buteur Sekou Keita sont suspendus. Mathias Ferreira et Teddy Teuma vont, eux, être ménagés et Sébastien Renot va céder son poste dans le but à Arnaud Balijon. Enfin, le capitaine Mathieu Fontaine effectue, lui, son retour après sa suspension.
 
FEUILLE DE MATCH
OZOIR (R 4) - RED STAR (N), dimanche (14 h 30), stade des Trois sapins. Arbitre : M. Zamo.
RED STAR (le groupe) : Renot, Balijon - M. Ferreira, Fomen, Satli, Derrien, Fontaine (cap.), Sy - Mfulu, Sylvestre, Diakité, Lapoussin, Teuma - Sané, Zukanovic, Petrilli. Entr. : Brouard. 

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  4 oct 2017 12:20
LE RED STAR RETROUVE LE GOÛT DU SUCCES DEVANT CHAMBLY 2-0
LE RED STAR RETROUVE LE GOÛT DU SUCCES DEVANT CHAMBLY 2-0

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil