FLASH INFOS  ALLEZREDSTAR.COM
 Flash Infos 17 janv. 2022 23:27
BOULOGNE - RED STAR : REPORTE - LES RESULTATS
LES RESULTATS
Châteauroux - Avranches : 3-0
Créteil - Le Mans : 2-3
Chambly - Saint-Brieuc : 1-1
Sedan - Villefranche : 2-1
Sète - Cholet : remis
Laval - Annecy : 1-0

BOULOGNE - RED STAR : REPORTE
Plusieurs cas de Covid, du côté du Red Star, le match est reporté à une date ultérieure.
Troisième match de la journée annulé

Jeudi, Bourg-en-Bresse tenuà la maison en échec par Bastia-Borgo : 0-0

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 12 janv. 2022 12:36
PREMIERE PARTIE DES PHOTOS DE RED STAR - LAVAL -LE RED STAR DEBUTE 2022 PAR UNE DEFAITE DEVANT LAVAL : 1-2 - DANS L A PRESSE ET DANS LES TRIBUNES
LE RED STAR DEBUTE 2022 PAR UNE DEFAITE DEVANT LAVAL : 1-2
Un faible Red Star s'incline logiquement devant Laval.

LES PHOTOS DE RED STAR - LAVAL
Les reportages de Thierry Antoine et de Baptiste Laptiste : Go !

Dans Le Parisien Internet
Laurent Pruneta
Encore une soirée difficile pour les représentants franciliens et de l’Oise en National. Le Red Star s’est incliné face à Laval (1-2) au stade Bauer et Chambly continue de s’enfoncer avec un 6e match de suite sans victoire face au leader Concarneau (0-2). Le match de Créteil à Cholet a, lui, été reporté à cause de cas de Covid-19 chez les joueurs des Mauges.
Ce qu’il faut retenir
Une image insolite pour commencer le match entre le Red Star et Laval. Le coup d’envoi a été retardé de quelques secondes à cause d’un lancer massif de… balles de tennis. Les supporters du Red Star ont voulu protester contre l’horaire du match (18h30).
Après avoir fini l’année 2021 par deux succès, le Red Star a rechuté face à Laval (1-2) qui remporte une 6e victoire de suite à l’extérieur. Du côté de certains décideurs et recruteurs du Red Star, ça a dû grincer… Car, c’est Geoffray Durbant, l’enfant du 93 − il est né à Bondy et a grandi à Bobigny –, formé au Red Star, où il avait été lancé en National en 2012 à l’âge de 19 ans, qui a ouvert le score (0-1, 44e). L’attaquant de Laval, co-meilleur réalisateur du National, a inscrit là son 12e but de la saison.
À l’intersaison, Durbant figurait sur la short list du club audonien, qui avait finalement décidé de ne pas le recruter. Il doit le regretter aujourd’hui… « Bien sûr que j’aurais aimé revenir chez moi, dans mon club formateur, expliquait Durbant ce jeudi dans nos colonnes. Mais il y a toujours eu des gens qui ont fait que ça a bloqué. Ils ont préféré aller prendre des joueurs ailleurs. Mais il ne faut pas chercher à comprendre, sinon, ça peut faire mal à la tête. »
Malgré une bonne deuxième mi-temps récompensée par l’égalisation de Papa Meissa Ba (1-1, 79e), le Red Star s’est finalement incliné sur le fil sur un but sur corner de Bryan Gonçalves (1-2, 90e), élu meilleur joueur de National en décembre. Un autre joueur francilien de Laval qui évoluait à Versailles (N2) la saison dernière.
Le joueur : Pape Meissa Ba
L’attaquant sénégalais du Red Star commence l’année sur les mêmes bases qu’en 2021, où il avait fini par un triplé à Sedan (1-3). Pape Meissa Ba a inscrit son 9e but de la saison face à Laval en égalisant (79e) après un beau travail de Nilor. Mais ça n’a pas suffi. Le Red Star a encaissé un but à la 90e minute (1-2).
Le chiffre : 25
Cela faisait 25 ans que Laval ne s’était pas imposé sur le terrain du Red Star, au stade Bauer.
L’information : ça s’active pour le mercato
Le Red Star qui avait besoin de renforcer sa défense s’est déjà bien démené. Loïc Kouagba (27 ans), défenseur central ou latéral gauche de Dunkerque (10 matchs en L2 cette saison) a signé jeudi. Un retour aux sources en région parisienne pour le natif de Boulogne-Billancourt, formé à l’ACBB.
Fodé Doucouré, jeune (20 ans), latéral droit de Reims où il a disputé 10 matchs en Ligue 1 depuis un an et demi, devrait, lui, être prêté au Red Star. Une arrivée qui mettrait fin aux négociations avec Salem Mbakata (61 matchs de L2 avec Sochaux) qui s’entraînait depuis plusieurs semaines avec le groupe de Habib Beye.
RED STAR - LAVAL : 1-2 (0-1)
Buts. Red Star : Ba (77e) ; Laval : Durbant (44e), Gonçalves (90e).
Red Star : Charruau - M. Ndoye (Tré, 79e), Daillet, Homawoo, Ghabaoui - Vialla (Benali, 65e), C. Ndoye (cap.), Guel, Maës - Meissa Ba, Nilor (Cadiou, 79e). Entr. : Beye.

Dans Le Courrier de la Mayenne
Simon Courteille
Et de 6. Sixième victoire consécutive à l’extérieur pour le Stade lavallois, ce vendredi 7 janvier 2022 face au Red Star (2-1). Les Lavallois ont fait le forcing en fin de match pour reprendre l’avantage dans le temps additionnel grâce à un but de Bryan Goncalves.
"On est sur une série assez incroyable à l'extérieur. L'objectif était d'avoir 30 points à la mi-saison, on est à 32, on est dans les plans. C'est toujours bien de redémarrer de cette façon."
Olivier Frapolli, entraîneur du Stade lavallois
Le coup d’envoi retardé
Avant le début du match, les supporters du Red Star ont protesté contre l’horaire du match et ont lancé des dizaines de balles de tennis sur la pelouse.
Le début du match a finalement été donné deux minutes après l’incident. La première mi-temps est plutôt à l’avantage des Lavallois.
Si Maës voit sa frappe heurtée la barre transversale d’Alexis Sauvage (25′), ce sont bien les Tango qui ont les meilleures opportunités en fin de premier acte.
D’abord avec Yohan Brun. Dans la surface de réparation, le numéro 10 lavallois s’ouvre le chemin du but grâce à son crochet mais manque complètement sa frappe, captée sans soucis par Paul Charuau, le gardien du Red Star (37′).
Yohan Brun a eu l'occasion d'ouvrir le score en première période.
"Brun est un garçon qui court beaucoup qui a beaucoup d'occasions. Il mériterait de marquer, ça lui donnerait confiance."
Olivier Frapolli
Les Lavallois s’en sont remis à Geoffray Durbant pour débloquer la situation. Et comme souvent, il n’a fallu qu’une occasion pour que l’attaquant lavallois fasse mouche devant le but.
Sur un centre parfait de Rémy Duterte, le joueur formé au Red Star est dans le timing parfait pour croiser sa tête et ouvrir le score, son 12e but de la saison (1-0, 43′).
Sébastien Da Silva : « J’ai toujours marqué des buts donc je ne suis pas trop inquiet »
« Le but est un peu casquette mais logique »
Au retour des vestiaires, la main ferme d’Alexis Sauvage vient sauver les Lavallois de l’égalisation (47′). Il doit toutefois s’incliner à dix minutes de la fin du match. Dans le dos de Bryan Goncalves, Michael Nilor contrôle le long de la ligne du but. Son centre à l’arraché, en bout de course touche le poteau d’Alexis Sauvage. Le ballon revient sur Meissa Ba qui seul face au but égalise (1-1, 79′).
"On était un peu déçu de l'égalisation. On n'a pas su garder les ballons à un moment donné, pas su breaker. Le but est un peu casquette mais logique."
Olivier Frapolli
Avant ça, Rémy Duterte, seul au second poteau (51′) a l’occasion de breaker. En vain. Yohan Brun, plein d’envie voit sa frappe enroulée être contrée par la défense (57′).
L’entrée payante de Kader Nchobi
Kader NChobi n’aura disputé que 11 minutes ce soir face au Red Star. Mais son entrée à la place de Geoffray Durbant a permis de donner un second souffle aux Lavallois et d’aller arracher la victoire en fin de match.
"C'est ce qu'on attend de nos remplaçants, qu'ils soient décisifs. A défaut de marquer, ils ont eu un rôle important. Je l'ai félicité, c'est de bonne augure"
Olivier Frapolli
Sur son premier ballon, il est lancé dans la profondeur par Julien Maggiotti. Après avoir éliminé deux joueurs grâce à son coup de rein, il manque toutefois son dernier geste face au gardien (84′).
Quelques minutes plus tard, il fait encore parler sa vitesse pour pénétrer dans la surface de réparation. Maladroit dans sa prise de ballon, il obtient tout de même un corner. Corner où Bryan Goncalves vient délivrer les Tango de la tête dans le temps additionnel (2-1, 90′).
"On a cet état d'esprit de ne rien lâcher. Sur le corner, on s'est regardé droit dans les yeux et on s'est dit que quoiqu'il arrive, il fallait aller la toucher pour essayer de faire quelque chose. Ca tombe sur moi, j'ai beaucoup de chance, j'en profite."
Bryan Goncalves, second buteur lavallois
Avec cette victoire, le Stade lavallois suit la cadence infernale menée par les équipes de tête. Si Annecy (prochain adversaire des Lavallois) et Concarneau se sont imposés, les Tango ont profité de la défaite de Bourg-Péronnas pour remonter à la quatrième place.
Des supporters lavallois pris à partie
Plusieurs supporters du Stade lavallois qui avaient fait le déplacement ont été pris à partie à l’intérieur des tribunes en première mi-temps. Un supporter lavallois a été pris en charge par la protection civile. Olivier Frapolli a apporté son soutien aux supporters en conférence de presse.
Red Star – Stade lavallois : 1-2 (0-1).
Buts : Ba (79′) pour le Red Star. Durbant (43′) et Goncalves (90′) pour Laval.
Red Star : Charruau – Gahabaoui, Homawoo (Dieng 46′), B. Ndoye (Tré 83′), Daillet – Maës, Guel, C. Ndoye, Vialla – Ba, Nilor (Cadiou 83′).

Laval : Sauvage – Goncalves, Baudry, Balde – Duterte, Roye, Adeoti, Maggiotti, Perrot (Etcheverria 89′) – Durbant (NChobi 84′), Brun (Da Silva 71′). Entr : Olivier Frapolli.

SUR FRANCE BLEU MAYENNE
National : des supporters du Stade Lavallois agressés dans les tribunes du stade Bauer au Red Star
Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne, France Bleu Paris
Lors de la rencontre de National opposant le Red Star au Stade Lavallois, un groupe de supporters mayennais qui avait fait le déplacement a été agressé par plusieurs individus. Au moins un supporter de Laval a été blessé et pris en charge par les secours sur place.
De nombreux supporters lavallois avaient fait le déplacement au Red Star pour encourager leur équipe.
On savait que ce match opposant le Red Star au Stade Lavallois pourrait être tendu en tribune. Et il y a malheureusement eu des incidents au cours de cette rencontre ce vendredi 7 janvier au stade Bauer à Saint-Ouen. Peu avant 19 heures, alors que le score était toujours de 0 à 0, des individus s'en sont pris à des supporters mayennais qui avaient fait le déplacement selon plusieurs témoignages concordant.
L'un des supporters du Stade Lavallois concerné par l'agression raconte au micro de France Bleu Mayenne : "nous avons été agressés à la 25e minute du match par cinq à six individus. Nous étions une dizaine environ installés dans la partie Ouest de la tribune (le kop du Red Star, lui est positionné tout à l'est, ndlr) pour chanter et encourager notre équipe. Deux de mes camarades ont été blessés, d'autres n'ont reçu que de légers coups. Tout s'est passé très très vite, quelques secondes. L'un des supporters a une dent cassée et des hématomes." La banderole affichée par les supporters lavallois aurait aussi été arrachée par les individus.
Les deux personnes les plus touchées ont été prises en charge par les membres de la Protection civile présents sur place au stade Bauer. Selon les différents témoignages recueillis, il apparaît que les stadiers ne sont pas intervenus tout de suite mais qu'ils ont ensuite assuré la sécurité des supporters lavallois pour la suite et la fin de la rencontre.
A l'issue du match, les supporters lavallois de ce petit groupe ont été protégés puis escortés par des fonctionnaires de la Police Nationale dans des lieux sécurisés.
Le club du Red Star explique qu'il avait prévenu et notamment recommandé aux supporters de Laval ne pas déployer de banderole ni d'afficher clairement leurs couleurs.

INADMISSIBLE
Il est annoncé 2 550 spectateurs lors de la réception de Laval ... le maxi de la capacité actuelle de Bauer, soit la moitié de l'accueil actuel d'un stade de 40 000 places ! Incompréhensible les décisions du gouvernement. Les risques de contagion sont bien plus importantes dans des petites structures que dans des grands stades ... sauf comme lors de Lens- Lille, plus de 4 000 supporters parqués dans une seule tribune !
Présent à Bauer, en tribune d'honneur, je n'ai pas vu les violences envers des supporters de Laval ... sans doute trop occupé à regarder la très mauvaise prestation du Red Star en première période et à prendre des photos.
Des violences intolérables, que le club doit condamner rapidement tout comme ceux qui aiment le Red Star .
Il est évident que sur ce coup là, la direction du club a fait preuve d'amateurisme en ne garantissant pas l'accueil de supporters de Laval ... qui ne sont pas classés parmi de violents supporters.
Il serait juste que pour le prochain match à la maison ... le nombre de spectateurs soit limité ... pour éviter la diffusion du virus, puisque le match se dispute avant le 24 janvier ... si tout va bien.
Gérard

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  7 janv. 2022 22:07
RED STAR - LAVAL : 1-2
RED STAR - LAVAL : 1-2
But : Ba 78è - Durbant 44è, Gonçalves 90è

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  7 janv. 2022 12:02
LES GROUPES POUR RED STAR - LAVAL - RECRUE AU RED STAR - QUATRE MATCHS REPORTES
LE GROUPE DU RED STAR
William Avognan, Paul Charruau – Younès Ghabaoui, Édouard Daillet, Nathanaël Dieng, Jason Tré, Josué Homawoo – Moussa Guel, Mayoro Ndoye, Noah Cadiou, Cheikh Ndoye – Guillaume Bosca, Thibault Vialla, Michaël Nilor, Pape Meissa Ba, Owen Maës

LE GROUPE DE LAVAL
Gardiens : Alexis Sauvage, Maxime Hautbois
Défenseurs : Yasser Baldé, Rémy Duterte, Bryan Goncalves, Kevin Perrot, Marvin Baudry, Baptiste Etcheverria, Pierrick Cros
Milieux : Jimmy Roye, Julien Maggiotti, Jordan Adéoti
Attaquants : Geoffray Durbant, Sébastien Da Silva, Yohan Brun, Kader N’Chobi

COMMUNIQUE DU RED STAR, SUR LES MESURES SANITAIRES, A BAUER, CE VENDREDI
Le Red Star retrouve le Stade Bauer pour son premier match de l'année face à une solide équipe du National. Un match qui se tient dans un contexte sanitaire tendu qui nous oblige à rester le plus vigilant possible afin d'enrayer la progression du virus.
Alors que le virus circule toujours, de nouvelles directives gouvernementales sont à respecter au stade. Afin de ralentir la progression du virus et se protéger efficacement, les spectateurs de toutes les tribunes du Stade Bauer seront dans l’obligation de rester assis tout au long de la rencontre.
Afin d’empêcher tout risque de contamination, les spectateurs de Bauer devront continuer de respecter les gestes barrières, porter le masque mais aussi : rester assis tout au long de la rencontre entre le Red Star et Laval. Une mesure exceptionnelle afin de continuer à accueillir du monde à Bauer tout en protégeant un maximum les spectateurs de cette rencontre.
Du fait de l’interdiction de la consommation de boissons et d’aliments dans les espaces sportifs, la buvette, le snack ainsi que les espaces hospitalités seront fermés.
Enfin le port du masque reste obligatoire dans toutes les tribunes. Afin d’enrayer le plus rapidement possible cette nouvelle vague, nous comptons sur vous afin de respecter ces nouvelles mesures afin de vous protéger vous et vos proches le plus efficacement possible et pour que nous puissions continuer de vivre les matchs du Red Star ensemble.
Merci de votre soutien.
On se retrouve à Bauer.
Allez Red Star !

RECRUE AU RED STAR - QUATRE MATCHS REPORTES
Un défenseur vient de signer au Red Star, Loïc Kouagba. Ce jouait évoluait en L 2, à Dunkerque, il va retrouver deux anciens équipiers du club nordiste : Guillaume Bosca et Thibault Vialla.

COVID, UN CHAMPIONNAT TRES PERTURBE
Ce jeudi soir, quatre matchs remis, à cause de nombreux cas de Covid, dans des clubs : Orléans - Sedan, Villefranche - Sète, Cholet - Créteil et Avranches - Le Mans

Ecrit par : gerard

 Flash Infos  1 janv. 2022 22:46
ALLEZREDSTAR.COM VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNEE 2022 ...
Allezredstar.com vous souhaite, un bon réveillon et une bonne année 2022 ... avec en premier la santé !

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 21 déc. 2021 20:32
LES PHOTOS DE RED STAR - MONACO (0-2) - MERCREDI, SUR TV 5 MONDE ....
LES PHOTOS DE RED STAR - MONACO (0-2)
Le reportage de Baptiste Laptiste
Go !

MERCREDI 22 DECEMBRE SUR TV 5
Le documentaire "𝙉𝙤𝙪𝙨 𝙎𝙤𝙢𝙢𝙚𝙨 𝙡𝙚 𝙍𝙚𝙙 𝙎𝙩𝙖𝙧" qui revient sur un siècle d'histoire entre le Red Star FC et son territoire sera diffusé pour la première fois à 15h35 le mercredi 22 décembre sur TV5MONDE ! Le film sera ensuite disponible en replay pendant 15 jours
A voir : Go !

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 19 déc. 2021 19:27
LE RED STAR N'A PAS DEMERITE DEVANT MONACO : 0-2
LE RED STAR N'A PAS DEMERITE DEVANT MONACO : 0-2

DANS LE PARISIEN INTERNET
Au coup de sifflet final, Habib Beye vient taper dans les mains de tous ses joueurs, auteurs d’une belle prestation face à Monaco. Jusqu’au bout, les supporters du Red Star ont chanté. Après les tristes incidents de Paris FC - Lyon, c’était une belle après-midi de foot dans ce stade Bauer, en pleine rénovation, pour la 2e visite d’une équipe de Ligue 1 en Île-de-France dans ce week-end de 32e de finale de Coupe de France. Comme l’avait annoncé Habib Beye, le Red Star, 12e de National, a joué et tenté des choses. Mais Monaco a fait la différence grâce à son international français Wissam Ben Yedder. Ce qu’il faut retenir Organisé dans un 4-4-2 où il y avait quelques surprises (Avognan dans les buts, titularisations de Tré et Dieng en défense), le Red Star avait réussi une très belle première période. Jouant haut, les joueurs d’Habib Beye ont souvent gêné Monaco, qui s’appuyait sur une équipe quasi-type avec tous ses atouts offensifs. Michaël Nilor oblige le gardien polonais de l’ASM Majecki à une belle parade (24e). L’ancien mécanicien William Avognan se montre aussi décisif sur une reprise de Kevin Volland (25e). Mais il ne peut rien face à Wissam Ben Yedder, qui avait commencé son ascension dans le football à onze après le Futsal, à quelques kilomètres du stade Bauer, à Saint-Denis en 2009 avant de partir à l’UJA. Monaco s’est montré efficace (0-1, 32e). En deuxième période, le Red Star repart avec les mêmes intentions de jeu. Sur un centre de Nilor, la tête de Pape Meissa Ba, auteur d’un triplé lundi à Sedan, trouve la barre de Majecki (60e). Le tournant du match. Bien lancé par Matazo, Wissam Ben Yedder s’offre un doublé (0-2, 64e). Mais le Red Star n’abdique pas. Damien Durand, à peine entré en jeu - le meilleur joueur audonien du début de saison (6 buts, 8 passes) qui avait été malade cette semaine -, expédie sa reprise de volée sur la barre (71e). Le Red Star a joué jusqu’au bout et n’a pas démérité. Il devra garder ce même niveau de jeu pour poursuivre l’opération remontée en championnat à partir de janvier, et sans doute avec quelques nouvelles recrues (Ernest Seka ex-Strasbourg et Nancy est présent à l’entraînement). Le joueur : William Avognan Comme lors des matchs de Coupe de France précédents, William Avognan (26 ans) avait été titularisé dans les buts du Red Star. Troisième gardien de l’effectif au début de saison derrière Ludovic Butelle (qui n’a pas été retenu une fois de plus dans le groupe) et Paul Charruau, il a vécu un grand moment face aux stars de Monaco. Il y a encore deux ans et demi, il était amateur à Bobigny (N2) et travaillait comme mécanicien dans un garage du XIIIe arrondissement. Avognan a réussi un bon match, se montrant notamment décisif face à Volland (25e), Boadu (55e), Gelson Martins (80e), Ben Yedder (84e), et plutôt rassurant dans ses interventions. Mais il n’a rien pu faire sur les deux coups de patte de Wissam Ben Yedder. Le chiffre : 2 Le nombre de montants trouvés par le Red Star. Une tête de Pape Meissa Ba (60e) qui aurait pu permettre au Red Star d’égaliser puis une reprise de Damien Durand (71e) alors que le score était de 2-0 Les réactions Habib Beye (entraineur du Red Star): « Il y a des regrets et de la frustration. La première plus grosse occasion, c’est nous qui l’avons avec Nilor face à Majecki qui fait un arrêt assez exceptionnel. Cela aurait récompensé notre bonne entame et cela aurait pu les faire douter. On avait l’ambition de montrer qu’on pouvait jouer face à une grosse équipe de L1, on savait qu’ils nous avaient observé. Je suis fier de mes joueurs. Ils ont montré une grosse personnalité. Je vois mon équipe progresser, ils ont donné du plaisir au plaisir au public. Comme je l’ai dit aux joueurs, cela doit nous servir pour la suite. » Niko Kovac (entraineur de Monaco): « Le Red Star a livré une belle prestation. Bravo à eux. Je l’ai dit à Habib Beye. C’est un gars très sympa, j’ai l’habitude de le regarder aussi sur Canal Plus, je lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière. Physiquement ils ont continué à presser haut, ils ont tapé deux fois les montants. On a eu de la réussite. Je félicite aussi les supporters, c’était une belle ambiance de Coupe de France. On a pris le Red Star très au sérieux. On a respecté l’adversaire en alignant la meilleure composition possible. Mon équipe a été sérieuse. La feuille de match RED STAR (Nat.)- MONACO (L1) : 0-2 (0-1). Spectateurs : 2 550. Arbitre : M. Letexier. Buts. Ben Yedder (32e, 64e). Avertissement. Red Star : Sparagna (51e). Red Star : Avognan - Tré (Daillet, 46e), Sparagna, Dieng, El Hriti - Vialla (Durand, 60e), C. Ndoye (cap.) (Cadiou, 74e), Guel, Maës (Bosca, 74e)- Nilor, Meissa Ba (Benali, 74e). Entr. : Beye. Monaco : Majecki - Sidibé, Disasi, Maripan, Jakobs - Matazo, Tchouameni (Fofana, 86e) - Volland (Isidor, 86e), Golovine (Diop, 46e), Boadu (Gelson Martin, 75e) - Ben Yedder (cap.). Entr. : Kovac.

DANS L'EQUIPE INTERNET
Habib Beye, l'entraîneur du Red Star, « a des regrets » après la défaite face à Monaco en Coupe de France
Fier de ses joueurs, battus ce dimanche en 32es de finale de Coupe de France par Monaco (0-2), l'entraîneur du Red Star Habib Beye estime que son équipe avait les moyens de vivre un autre scénario.
Habib Beye, l'entraîneur du Red Star après l'élimination face à Monaco : « Il y a des regrets, un peu de frustration car on a la première occasion du match, et il y a cet arrêt de Majecki à bout portant. Le but aurait été mérité et aurait pu les faire douter. Niko Kovac avait dit qu'il nous respectait, et on a pu voir que Monaco était une équipe de Coupe d'Europe. On savait qu'on pouvait leur poser des problèmes dans la largeur et on s'est retrouvés très souvent en situation de centre. L'équipe a montré de la personnalité et du caractère, on avait l'ambition de montrer qu'on était capables de jouer face à une équipe de L1. J'ai beaucoup aimé la réaction de mes joueurs à 0-1, et on frappe une première fois la barre. On attaquait alors côté kop, et avec cette ferveur à Bauer, ça aurait pu être un autre scenario. J'ai vu beaucoup de déception dans le vestiaire mais j'ai dit à mes joueurs que j'étais fier d'eux. »
Niko Kovac (entraîneur de Monaco) : « Félicitations aux deux équipes. Le Red Star a très bien joué, on était très concentrés et on a eu beaucoup de bonnes occasions face à une bonne équipe. Ils ont essayé de presser haut, ont joué un bon football, et ils ont tapé deux fois la barre. On les a pris très au sérieux, et on a rempli le contrat. Alexandre Golovine est sorti à la mi-temps par précaution car il avait une gêne musculaire (cuisse) mais on aura une bonne équipe mercredi (contre Rennes). »

Ecrit par : gerard

 Flash Infos 19 déc. 2021 15:09
RED STAR - MONACO : 0-2
LA SEULE RENCONTRE EN COUPE ENTRE LES DEUX FORMATIONS
Dans la défunte, Coupe Drago, au second tour, en 1956
RED STAR - MONACO : 1-5 (0-3)
Buts : Gondouin (82e) ; Stopyra (16e), Valorisek (20e), Bruey (23e), Ludo (56e), Ben Tifour (58e)
Red Star : Hughes – Lamy, Lapoire, M’Jid, Gaulon – Gondouin, Loubière, Pasik – Amalfi, Mellberg, Daniel
Entraîneur : Angelo Grizzetti
AS Monaco : Boubekeur – Pirroni, Zitouni, Thomas, Ludo – Conti, Bellot, Valorisek, Ben Tifour – Bruey, Stopyra
Entraîneur : Louis Dupal

Ecrit par : gerard

Rechercher dans les actualités:

Page d'accueil