INTERVIEW AVEC JEAN-CLAUDE BRAS  RED STAR 93

Cette semaine, dans France Football, Jean-Claude Bras, Président du Red Star 93 accorde un interview. Nous reproduisons ci-dessous l'intégralité de l'interview réalisé par Arnaud Tulipier

BRAS : "AVEC CET ACCORD, TOUT LE MONDE EST CONTENT"

Jumelage. Le Red Star va devenir dans les jours à venir "l'antenne de Saint-Etienne dans la région parisienne". De quoi satisfaire le président du Red Star qui fait le point et sur que cela va changer pour le Red Star.

A quand remonte ce projet de partenariat avec Saint-Etienne ?
Oh, ça date de loin ! Au départ, il existe une profonde amitié entre Gérard (NDLR : Soler, président-délégué de Saint-Etienne) et moi. Quand le Red Star s'est déplacé la saison dernière à Geoffroy-Guichard, il nous a reçu formidablement. Il m'a présenté Alain (Bompard, le président des Verts), que je connaissais pas, et nous avons passé une soirée formidable. On a beaucoup parlé et on s'est dit qu'il fallait qu'on fasse un bout de chemin ensemble.
C'est à dire ?
On a très vite évoqué la possibilité d'un jumelage comme le Red Star en a connu dans les années 80 avec le Spartak Moscou, Ferencvaros (Hongrie) et le club anglais de Norwich. Saint-Etienne est très performant dans le domaine de la formation, mais il y aune grande concurrence à ce niveau, notamment sur la région parisienne, dont les trois quarts des footballeurs français sont originaires. Nous on a la chance d'être au centre de gisement fantastique. Saint-Etienne va en profiter puisque le Red Star va devenir l'antenne des Verts sur Paris et sa banlieue.
Qu'est-ce que cela va rapporter au Red Star ?
Cet accord est un partenariat équilibré sur la formation et la préformation. Le Red Star ne devient pas une annexe ou une filiale de l'ASSE, il n'est pas racheté par les Verts. Il n'y a aucun lien de subordination. L'argent que va nous verser Saint-Etienne va servir à améliorer les structures de notre centre de formation, ce qui lui manque pour passer en catégorie 1. De plus, Saint-Etienne va financer la moitié des frais de fonctionnement de ce centre de formation. Avoir un club comme "Saint-Etienne" à nos côtés va permettre au Red Star d'être encore plus attractif, car les gosses qui arrivent chez nous savent que s'ils brillent, ils pourront partir à Saint-Etienne. N'oublions pas non plus que les Verts ont conclu un accord avec Arsenal. Alors, même si aucun lien direct n'existe avec le club anglais, le Red Star est donc à présent une filiale potentielle d'Arsenal. Bref, tout le monde est gagnant, tout le monde est content.
Vous n'avez pas peur qu'on pille votre vivier de jeune ?
Si certains joueurs formés au Red Star partent pour Saint-Etienne, ça ne sera pas gratuit.... Simplement, l'ASSE aura la priorité sur ces joueurs là, c'est normal.
Comme pour Saci et Oponga, deux joueurs prometteurs du Red Star ...
Rien n'est signé, mais c'est vrai que tous deux partiront vraisemblablement à Saint-Etienne à la fin de la saison. C'est l'illustration de cet accord. A l'inverse, le président Bompard va nous envoyer deux de ses joueurs qui sont un peu juste en D1 pour renforcer notre équipe première, plus deux ou trois gamins en couveuse, histoire qu'il s'aguerissent et qu'ils continuent d'apprendre à un bon niveau. C'est exactement le cas du Nigérian Eric Obinna : la saison passée, Arsenal l'a prêté à saint-Etienne, pour qu'il prenne du volume. Trop juste pour la D2, il était obligé de jouer en CFA 2. Ici, il va pouvoir continuer à apprendre en National. Notre relégation est un accident préjudiciable, mais a au moins un avantage : en National, la marche est moins haute à franchir pour ces gosses qu'en D2.
"ON A SOUS-ESTIM╔ LE NATIONAL"
On ne dirait pas, tant votre équipe a pris un départ laborieux...
J'ai été un peu optimiste en jouant à fond la carte jeune. On a sous-estimé le National, c'est vrai. Pas par arrogance, par méconnaissance. On est encore un peu na´f, jeunot. C'est pour ça qu'on va recruter des briscards (lire par ailleurs*), histoire de donner du poids à l'équipe. Avec eux, le groupe, qui a un fonds de jeu balèze, va remonter dès cette saison en D2. J'en suis convaincu, même si on a brûlé quelques jokers.. On n'a pas envie de lambiner en National. Remonter en D2 est notre priorité sous deux ans, sinon on perdra le statut pro. Ce serait une catastrophe puisque ça serait synonyme de fermeture pour le centre de formation. Mais ça m'étonnerait vraiment qu'on ne remonte pas dès cette saison en deuxième division...
Et le Stade de France ? Le Red Star, en National, est-il encore un candidat sérieux pour en être le club résident ?
On va attendre la fin de saison pour faire le point sur cette affaire. pour le moment, ça nous donne un an de répit sur ce sujet. Mais il va falloir se poser la question de savoir si on continue dans cette optique. On est encore en course, mais on a toujours dit que ce serait très difficile pour un club d'être résident du SdF. Peut-être devrons-nous nous tourner vers la construction de notre propre stade de 30000 places. Je n'en sais rien encore. Pour l'instant, ce n'est plus notre priorité.

Archives      Retour à la page d'accueil