L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 25 avril 2018

EN L 2, SAMEDI, A LA FIN DU MATCH FACE A CRETEIL ? A trois matchs de la fin, la remontée en L 2 attend le Red Star, ce samedi devant Créteil. Un succès devant les joueurs du Val-de-Marne condamnés à la descente et un an après le Red Star retrouve l’antichambre de l’élite.
Une belle performance … surtout après un début 2018 calamiteux qui avait laisse craindre le pire au moment ou Grenoble et Rodez semblaient les plus aptes à quitter le National.
Mais dans ce championnat National 2017-2018, un peu fou pour la montée, chacune des équipes favorites connaissant des passages délicats … le Red Star aura été la formation la plus performante.
Quant aux équipes menacées par la descente, elles sont une dizaine à craindre le prochain verdict (Créteil descend, une formation de Nationale 2 est sûre déjà de monter, il s’agit du Mans, qui retrouve petit à petit de l’ambition … et au moins le club manceau n’aura aucun problème d’infrastructure avec son stade … de L 1)
Régis Brouard et son groupe sont sur le point de réussir le pari demandé par la direction du club de retrouver en une saison la L 2.
L 2 … mais trois saisons plus tard, rien de régler au niveau du stade. Toujours au point mort
Depuis l’accession en 2015, en L 2 … le stade Bauer n’a pas évolué d’un pouce, deux années d’exil, à Beauvais puis à Jean Bouin (Paris) avant le retour en National.
Pour le moment, tout est mystère, après avoir en cours de saison envisagé la mise aux normes minimales de Bauer, l’option semble abandonnée pour un projet ambitieux de reconstruction complète après 2020 du stade de Saint-Ouen ?
Il faut trouver les capitaux … les collectivités n’ont plus les moyens d’investir un euro … surtout que l’investissement olympique de 2024 risque … de laisser de lourdes traces … financières dans le Grand Paris !
Du coup, la direction audonienne cherche une solution de repli pour 2018-2019.
Cela semble acté que le Red Star reprendra une nouvelle fois le chemin de l’exil … après, le 60, le 75 …, les Vert et Blanc joueront peut-être dans le 92, au stade Olympique Yves-du-Manoir de Colombes
Colombes abandonné en cours de saison par les rugbymen du Racing qui œuvrent à présent dans l’ultra moderne Arena de Nanterre … entre les concerts … question de rentabilité de l’Arena !
Attendons … et espérons dès samedi fêter la remontée … pour le stade … nous avons l’habitude d’attendre !

Grégoire Lefebvre, auteur de l’ouverture du score à Dunkerque © Thierry Antoine
Grégoire Lefebvre, auteur de l’ouverture du score à Dunkerque © Thierry Antoine

QUI AVEC LE RED STAR … Avec 3 points en trois matchs à prendre, dont deux à la maison, l’accession du Red Star en L 2 semble acquise pour le seconde place et la place de barragiste, Grenoble et Béziers sont les mieux placés pour espérer aussi, Rodez qui ne jouera pas la dernière journée, doit gagner ses deux derniers matchs … quant à Laval après sa sévère défaite à Béziers … ses chances sont devenues minimes de retrouver la L 2, un an, après sa chute.
LES RENCONTRES Béziers et Grenoble jouent à domicile alors que Rodez aura une partie délicate à Marseille-Consolat obligé de l’emporter pour le maintien.
Avranches - Entente SSG
Laval - Chambly
Béziers - Lyon Duchère
Marseille Consolat - Rodez
Cholet - Boulogne
Concarneau exempt
RED STAR - Créteil
Pau - Dunkerque
Grenoble - Les Herbiers
IL Y A TRENTE ANS Au coude à coude pour l’accession, en L 2, le Red Star et Créteil … les joueurs du Val-de-Marne avaient gagné le gros lot avec une première accession en D 2 (L 2). Trente ans plus tard, Créteil va descendre au 4ème échelon du football national et perdre son statut professionnel, alors que le Red Star retrouvera probablement le second échelon national !
A lire : Go !

LA DERNIERE CONFRONTATION A « DOMICILE » En L 2, première journée, le 31 juillet 2015, Créteil l’emportait 1-0 à Beauvais : Go !

Danilson Da Cruz, ce soir de juillet 2015. Aujourd’hui capitaine de Reims, l’ancien audonien vient d’obtenir son billet et un titre de Champion de France de L 2, avec d’autres ex-de la maison verte et blanche : Chavalerin, Jeanvier et Ngamukol. Une formation rémoise entraînée par ancien de D 2, du Red Star : David Guion © Philippe Le Brech
Danilson Da Cruz, ce soir de juillet 2015. Aujourd’hui capitaine de Reims, l’ancien audonien vient d’obtenir son billet et un titre de Champion de France de L 2, avec d’autres ex-de la maison verte et blanche : Chavalerin, Jeanvier et Ngamukol. Une formation rémoise entraînée par ancien de D 2, du Red Star : David Guion © Philippe Le Brech

AU MATCH ALLER A CRETEIL Succès du Red Star, au finish : 3-2 avec des buts de Mendy, Derrien et Baradji.

Le joueur de Créteil encerclé par les Audoniens à Duvauchelle © Gérard Valck
Le joueur de Créteil encerclé par les Audoniens à Duvauchelle © Gérard Valck

LES RESULTATS 
Chambly - Grenoble : 1 - 0
Entente SSG - Marseille Consolat : 1 - 0
Les Herbiers exempt
Boulogne - Pau : 1 - 1
Dunkerque - RED STAR : 0 - 3
Rodez - Cholet : 0 - 1
Béziers - Laval : 5 - 1
Concarneau - Avranches : 2 - 2
Lyon Duchère - Créteil : 1 – 1
DANS LA PRESSE Dans Le Parisien

. .

RENOVATION DU STADE Dunkerque jouera de nouveau en National, la saison prochaine … mais le club nordiste, ancien pensionnaire, en L 2 prépare un prochain retour espéré, en L 2, la rénovation du stade a commencé … et le stade Tribut aura déjà une nette amélioration dès la fin 2019.

Stade Tribut © Gilles Saillant
Stade Tribut © Gilles Saillant

HOMMAGE Une minute de silence a été observée à Dunkerque en hommage à Keyane Iderdar, jeune joueur du Red Star qui vient de nous quitter. Samedi avant la rencontre devant Créteil, un moment de recueillement sera observé ;
VINGT MINUTES Le match a été interrompu pendant une vingtaine de minutes suite à un choc frontal entre Damien Fachan et Omenuke Mfulu. Le joueur du Red Star a été évacué vers l’hôpital, Les tests se sont avérés rassurants, le joueur audonien a quitté l’hôpital, dès le samedi.

Omenuke Mfulu sévèrement touché à Dunkerque © Thierry Antoine
Omenuke Mfulu sévèrement touché à Dunkerque © Thierry Antoine

TOUTES LES PHOTOS DE RED STAR – BOULOGNE, EN LIGNE Avec les vacances … le site était au ralenti. Retrouvez avec un peu de retard toutes les photos de Jacques Martin : Go !

Amadou Diallo © Jacques Martin
Amadou Diallo © Jacques Martin

DEPART D’UN GRAND DU FOOTBALL TRICOLORE, HENRI MICHEL  Henri Michel restera l’un des grands joueurs des années 70, l’emblématique capitaine du FC Nantes (3 titres de Champion de France) et une Coupe de France en 1979 face à Auxerre de Serge Mésonès.
Henri Michel après son apprentissage en D 2 à Aix-en-Provence, sa ville natale, au milieu des années 60 ne connu ensuite qu’un seul club, le FC Nantes.
58 sélections en Equipe de France, participa au Mondial 1978, en Argentine avant de devenir dans les années 80, le sélectionneur de l’Equipe de France Olympique, championne en 1984 à Los Angeles, puis sélectionneur de l’Equipe A avec une belle troisième place au Mondial 1986 au Mexique.
Comme entraîneur, Henri Michel fut à la tête de nombreuses sélections africaines, en club, en France, son expérience s’est réduite à une saison au Paris SG, à l’époque du regretté Francis Borelli.
En fin de semaine dernière, le FC Nantes fêtait ses 75 ans, Henri Michel était élu, le football nantais des 75 ans.
Henri Michel est parti à 70 ans, peu de temps après deux autres grandes figures des Canaris, Jacky Simon et Phillipe Gondet.
Beaucoup de tristesse pour les supporters nantais mais également audoniens, en particulier ceux des années 60-70 qui ont vu … Henri Michel, évolué en D 1, à Saint-Ouen face au Red Star, un grand Monsieur du football, nous a quitté !

Henri Michel, un vrai professionnel, capable de donner un coup de main à la réserve nantaise, ici avec le buteur du Red Star, Christian Massard, trop tôt disparu, lors d’une rencontre au début des années 80 © Gilles Saillant
Henri Michel, un vrai professionnel, capable de donner un coup de main à la réserve nantaise, ici avec le buteur du Red Star, Christian Massard, trop tôt disparu, lors d’une rencontre au début des années 80 © Gilles Saillant

; ;

Le FC Nantes version 1971-1972, avec comme capitaine Henri Michel et deux futurs audoniens : Fouché et Eo
Debout : Fouché, Le Bourgocq, Gardon, Rio, De Michèle, Maas.
Accroupis : Blanchet, Michel, Marcos, Eo, Pech © Miroir du Football
Le FC Nantes version 1971-1972, avec comme capitaine Henri Michel et deux futurs audoniens : Fouché et Eo Debout : Fouché, Le Bourgocq, Gardon, Rio, De Michèle, Maas. Accroupis : Blanchet, Michel, Marcos, Eo, Pech © Miroir du Football

; ;

Le 17 février 1968, le FC Nantes l’emporte à Saint-Ouen, en D 1, face au Red Star avec un but Georgin, de dos Henri Michel (10). Il y a cinquante ans ! © Miroir Sprint
Le 17 février 1968, le FC Nantes l’emporte à Saint-Ouen, en D 1, face au Red Star avec un but Georgin, de dos Henri Michel (10). Il y a cinquante ans ! © Miroir Sprint

Page d'Accueil