L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 6 mai 2021

PAS DE MIRACLE A BAUER DEVANT QUEVILLY-ROUEN En concédant un match nul face au promu en L 2, le Red Star a perdu ses ultimes espoirs de pouvoir s’emparer le 17 mai de la troisième place.
Le match de lundi illustre parfaitement la seconde partie de la saison, l’inefficacité chronique des Vert et Blanc.
Pour la seconde année consécutive, le Red Star échoue à remonter en L 2.
La saison dernière, le championnat avait été interrompu en mars, les Audoniens avaient payé de mauvais résultats lors des deux premiers mois qui avaient fait rétrogradé le club de Saint-Ouen, en dehors du podium.
Cette saison, le championnat ira au bout et le scénario est identique, le Red Star a perdu toute chance d’accéder à la L 2, après quatre mois catastrophiques au niveau des résultats.
Le Red Star aura encore le statut professionnel, la saison prochaine, cela sera l’ultime saison (à moins que le National se professionnalise complètement, la saison d’après).
La saison prochaine, le Red Star n’aura plus le droit à l’erreur, il faudra terminer dans les deux premières places pour rejoindre de nouveau la L 2.
En attendant, le Red Star achève avec deux rencontres face à des Bastiais, Bastia-Borgo à domicile puis Bastia, à l’extérieur …
Triste fin de saison… sans spectateur.

Meïssa Ba n’a pas trouvé l’ouverture devant les Normands, au second plan Benjamin Gomel © Baptiste Laptist
Meïssa Ba n’a pas trouvé l’ouverture devant les Normands, au second plan Benjamin Gomel © Baptiste Laptist

LES RESULTATS 
Bastia - Annecy : 0-1
Bourg-en-Bresse - Saint-Brieuc : 1-0
Laval - Bastia-Borgo : 2-1
Le Mans - Lyon : 3-1
Sète - Orléans : 1-0
Villefranche-sur-Saône - Avranches : 2-1
Concarneau - Créteil : 3-0
Boulogne - Cholet : 1-2
Red Star – Quevilly-Rouen : 0-0
RESULTATS MATCHS EN RETARD 
Cholet – Bastia : 1-4
Le Mans – Créteil : 4 -1
LES PHOTOS DE RED STAR – QUEVILLY-ROUEN Le reportage de Baptiste Laptist : RED STAR - QUEVILLY-ROUEN Go !

Melvyn Doremus © Baptiste Laptist
Melvyn Doremus © Baptiste Laptist

DANS LA PRESSE Dans Le Parisien
National : accroché par Quevilly, le Red Star dit adieu aux barrages
Le Red Star n’a pas réussi à marquer ce lundi soir face au leader Quevilly (0-0). Avec ce nouveau nul, il reste 5e de National à deux journées de la fin. Il faudrait désormais un miracle pour qu’il accède aux barrages d’accession en L2.
C’était le match de la dernière chance pour le Red Star. Mais le club de Saint-Ouen n’a pas réussi à forcer son destin face à Quevilly, déjà assuré de monter en L2 avec le SC Bastia. Avec ce nul (0-0), le Red Star reste 5e avec cinq points de retard sur Villefranche (3e). Il faudra donc un miracle – deux défaites de Villefranche et des faux pas de Concarneau, Le Mans ou Orléans - pour que le Red Star (qui devra, lui, réussir un carton plein face à Bastia-Borgo et le SC Bastia) arrache les barrages. Autant dire que l’espoir est infime voire inexistant… Le Red Star va donc passer une 3e saison de suite en National.
Si la belle aventure en Coupe de France (8e de finale face à Lyon après avoir éliminé Lens) a pompé beaucoup d’énergie, le président Patrice Haddad devra analyser en profondeur les raisons de cet échec. Alors que le Stade Bauer va enfin être reconstruit et que le centre de formation et d’entraînement est en train de prendre forme à Marville, le Red Star va perdre un an dans son projet. Il faudra aussi régler le cas de l’entraîneur Vincent Bordot, en fin de contrat et convoité par d’autres équipes de National.
Ce qu’il faut retenir
Le Red Star a vécu un scénario vu à maintes reprises ces dernières semaines. Une équipe qui se procure de nombreuses possibilités mais qui est incapable de les convertir. Obligé de gagner, le Red Star s’était montré dangereux à plusieurs reprises en première période comme sur cette action de Gomel et Ndoye. Contré par Padovani, le ballon prend la direction de la lucarne mais Lemaitre, le gardien de QRM, détourne d’une belle claquette (15e). Seul au 2e poteau, Koukou place ensuite sa tête juste à côté (43e).
Si Jung, le meilleur buteur du National (21 buts) qui devrait être l’un des joueurs qui va affoler le prochain mercato, oblige Charruau à effectuer un gros arrêt (47e), le Red Star est encore tout près de marquer mais Meissa Ba, seul dans l’axe, frappe sur Lemaitre (60e). Le gardien de Quevilly est encore décisif face à Meissa Ba (87e). Le Red Star a laissé passer sa chance et aurait même pu se faire cueillir en contre.
Le chiffre : 2
Le nombre de succès pour le Red Star depuis le début de l’année 2021 en championnat en 16 matchs. Les joueurs de Bordot ont réalisé également 8 matchs nuls et ont perdu 6 fois. Avec un tel bilan, difficile d’espérer mieux…
Le joueur : Papa Meissa Ba
Arrivé de Troyes (L2) lors du mercato de janvier, l’attaquant Sénégalais a symbolisé le manque d’efficacité offensive du Red Star face à Quevilly. Il a buté à plusieurs reprises sur le gardien de Quevilly, Lemaitre. Depuis son arrivée au Red Star, Meissa Ba qui avait marqué 2 buts avec Troyes en L2 lors de la première partie de saison, a inscrit 5 buts (2 en championnat, 3 en Coupe de France). Insuffisant pour permettre à son équipe de passer un cap.
La réaction
« On jouera jusqu’au bout mais à un moment, il faut se rendre à l’évidence. Quand on a autant d’occasions, il faut savoir marquer. C’est frustrant mais c’est ce que l’on vit depuis janvier. Cela dénote un manque criant d’une équipe qui ne peut pas jouer la montée. Jung et Dadoune, les deux attaquants de Quevilly ont marqué 34 buts à eux deux. Nous, 36 au total… Ça résume tout. Chapeau à Quevilly et Bastia qui méritent leur montée ». Vincent Bordot, entraîneur du Red Star.
RED STAR - QUEVILLY RM : 0-0
Arbitre : M. Palhies.
Red Star : Charruau - Doremus, Daillet (cap.), Karamoko, Saint-Luce - Koukou (De Almeida, 69e), M. Ndoye, Ch. Ndoye - Gomel (Dzabana, 84e), Meissa Ba, Durand (Akassou, 69e). Entr. : Bordot.

Dans Paris Normandie
En attendant le match du SC Bastia à Cholet demain mardi, QRM a repris provisoirement la tête du classement de N1 lundi 3 mai 2021. Les hommes de Bruno Irles ont ramené du Red Star le point qui fait jusque-là la différence (0-0), et qui enlève quasi définitivement tout espoir de montée (via la place de barragiste) aux Audoniens. Assez discret en première période, les Normands ont trouvé le poteau en seconde mi-temps sur une tête d’Andrew Jung (47e), qui a également raté une grosse occasion à la 72e. Mais ils ont aussi été sauvés à plusieurs reprises par leur gardien Nicolas Lemaître (14e, 60e, 87e).
La fiche :
A SAINT-OUEN, RED STAR ET QUEVILLY-ROUEN 0 à 0
Arbitre : M. Palhies.
Avertissement à Quevilly-Rouen : Haddad (52e).
RED STAR : Charruau – Doremus, Daillet (cap.), H. Karamoko, Sainte-Luce – M. Ndoye, Koukou (De Almeida, 69e) , C. Ndoye – Gomel (Dzabana, 83e), Meissa Ba, Durand (Akassou, 69e).
Entraîneur : Vincent Bordot.
QUEVILLY-ROUEN : Lemaître – Taillan, Padovani (cap.), Nadé, Belkorchia – Bahassa, A. Diaby, G. Sangaré (75e), Haddad (Pinson, 56e) – Jung (Rotsen, 90e+3), Dadoune.

Théo Sainte-Luce face à Yassine Bahassa © Baptiste Laptist
Théo Sainte-Luce face à Yassine Bahassa © Baptiste Laptist

LA SEMAINE CORSE POUR LE RED STAR Après Bastia-Borgo, à Bauer, dernier match à domicile, le Red Star se déplacera quelques jours plus tard, à Bastia, chez, le nouveau promu, en L 2.
Deux matchs sans enjeu pour les Audoniens, sauf d’essayer de terminer le plus haut possible, une place dans le Top 5
Lundi 10 mai à 20 h 45, en multiplex sur Canal+sport
Le titre de Champion de National, va se jouer à Quevilly-Rouen. La place de barragiste semble promise à Villefranche-sur-Saône. Concarneau, Le Mans sont en course et éventuellement Orléans en cas de succès lors du match de retard, vendredi, face au Mans
Quevilly-Rouen – Bastia
Saint-Brieuc – Villefranche-sur-Saône
Orléans – Concarneau
Red Star – Bastia-Borgo
Cholet – Le Mans
Créteil – Laval
Avranches – Sète
SC Lyon – Bourg-en-Bresse
Annecy - Boulogne
MATCH EN RETARD Vendredi : Orléans – Le Mans avec l’enjeu de pouvoir lutter à la place de barragiste.
LE TEMPS DE LA D 1, FACE A UNE EQUIPE DE CORSE Le 3 octobre 1971, presque 50 ans face à Ajaccio, à Saint-Ouen, avec les débuts du jeune Bernard Ducuing

. .

5 MAI 1921 … LA FRANCE GAGNE SON PREMIER MATCH FACE A L’ANGLETERRE, IL Y A 100 ANS La France du football fêtait son premier succès face à l’Angleterre (équipe formée de joueurs amateurs) devant 30 000 spectateurs au stade Pershing au Bois de Vincennes à Paris.
FRANCE – ANGLETERRE : 2-1
Arbitre : M. Henry Christophe Belgique
Buts : Dewaquez (6e), Boyer (67e) - Farnfield (9e)
France : Maurice Cottenet - Olympique de Paris, Marcel Vanco - CA Paris, Lucien Gamblin - Red Star (Capitaine), François Hugues - Red Star, Albert Jourda - RC France, Philippe Bonnardel - Red Star, Jules Dewaquez - Olympique de Paris
Jean Boyer - VGA Médoc, Paul Nicolas - Red Star,Henri Bard - CA Paris, Raymond Dubly - RC Roubaix.
Dans l’équipe victorieuse, quatre joueurs du Red Star, dont le capitaine Lucien Gamblin (à lire : Galerie des grands joueurs du Red Star Go !

Lucien Gamblin
Lucien Gamblin

. Un autre joueur du Red Star de cette rencontre :
FRANÇOIS HUGUES Go !

François Hugues, à droite, lors de cette rencontre
François Hugues, à droite, lors de cette rencontre

. Et également Philippe Bonnardel et Paul Nicolas, que l’on peut voir sur la photo ci-dessous

BAUER EN CHANTIER La trêve estivale n’a pas encore débuté, mais Bauer va changer petit à petit avec la reconstruction du stade, en plusieurs phases.
La démolition de la toiture de la tribune a commencé. Pendant la période sans football, la pelouse synthétique va laisser de nouveau place à une vraie place pelouse hybride et l’éclairage va également changer pour être aux normes de la … L 2.

Page d'Accueil