L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 26 novembre 2020

LA « MAIN DE DIEU » NOUS A QUITTE Joueur exceptionnel, joueur de tout les excès, Diego Armando Maradona nous a quitté à 60 ans.
"El Pibe de Oro" aura marqué à jamais le football.
Son but marqué de la main face à l’Angleterre, au Mondial 1986 tout comme son but de génie quatre minutes plus tard resteront à jamais dans l’histoire du football.
A lui tout seul, il était capable à lui seul de porter une équipe
Son palmarès, Mondial avec l’Argentine, titres italiens avec Naples, la « pauvre ». résume bien la vie de Maradona n é dans la misère de la banlieue de la misère de Buenos Aires, il aura tout connu, le bien, le mal ...
Maradona restera le plus grand joueur de son époque, sans doute de l’histoire. Après le départ de Cruyff, il y a quelques années, ils ne restent plus du passé que deux autres légendes du football Pelé, Platini.
Même si à mon palmarès j’ajouterai le « grand » Puskas
Salut l’artiste. GV
Une semaine bien triste pour le sport avec le décès de Jacques Secrétin, grand joueur de tennis de table à 71 ans et le tragique destin de l’ancien rugbyman Christophe Dominici à 48 ans

APRES AVRANCHES … LE CHOC DES PRETENDANTS A CHOLET Deux formations en forme vont se rencontrer, ce vendredi dans l’Ouest. Le Red Star après son match nul à Sète a remporté son dernier match de retard face à Avranches. Une victoire acquise pas dansla facilité, cela était compréhensible avec l’accumulation des rencontres.
Ce samedi, le Red Star se rend à Cholet, un autre dauphin, du leader Bastia. Une équipe en forme, les Choletais, un club ambitieux qui vise la L 2. Le vainqueur (si vainqueur) prendra un avantage psychologique … même si nous sommes encore loin de l’arrivée. Pour cette rencontre, le Red Star sera renforcé de plusieurs joueurs suspendus lors des deux derniers matchs. Sans eux, les Audoniens ont montré que le banc était d’un très bon niveau, ce qui peut faire la différence en fin de saison dans un championnat bien particulier avec l’accumulation de matchs … puis des semaines sans.
Le vainqueur de Cholet – Red Star peut rejoindre Bastia si le SC Lyon trouvait enfin, le chemin du succès.

Bachibou Koïta © Jacques Martin
Bachibou Koïta © Jacques Martin

LES RESULTATS DES MATCHS EN RETARD 
Red Star - Avranches : 1-0
Cholet - Bastia-Borgo : 3-1
Quevilly-Rouen - Saint-Brieuc : 2-1
Villefranche-sur-Saône - Sète : 0-1
Annecy - SC Lyon : 1-1
Orléans - Boulogne : 1-0
DANS LA PRESSE C'était son troisième match et ultime en retard en raison du Covid-19 et le Red Star a confirmé son regain de forme en battant d'une courte tête Avranches (1-0) mardi soir au stade Bauer
Ce qu'il faut retenir
Vincent Bordot avait raison de craindre ce match en milieu de semaine. Mais avec une défense remaniée, Théo Sainte-Luce, Maxime Sivis et Ousmane Sidibé (expulsé à Sète, 1-1) étant suspendus et la première de Melvyn Doremus couloir droit, ses joueurs ont tenu le choc. Avant de trouver l'ouverture à l'heure de jeu. Ils enchaînent un quatrième match sans défaite (3 succès, 1 nul) et sont plus que jamais lancés dans leur quête de remontée en Ligue 2.
Le joueur
Bachibou Koïta a signé son retour de blessure en offrant une précieuse victoire à son équipe. A l'heure de jeu, l'attaquant international nigérien a inscrit son premier but de la saison après un service astucieux de Jimmy Roye et bien aidé par la boulette de l'ex-Audonien Yohann Barret (1-0, 63e).
Le chiffre : 3
Avec cette victoire en match en retard, le Red Star revient à trois points du leader, le SC Bastia (25 contre 22). Les partenaires de Edouard Daillet s'offrent un duel de dauphins, samedi (18 heures) à Cholet qui les devance à la simple différence de buts inscrits. Les Choletais n'ont pas tremblé non plus ce mardi soir contre Bastia Borgo (3-1).
La réaction
« On fait une bonne entame de match avec trois occasions où on aurait dû ouvrir le score. Après, c'était un match un peu fermé mais pour un deuxième match en quatre jours, on a réalisé 90 minutes de bonne facture. On avait du gaz et un bon état d'esprit. Il faut continuer. » Vincent Bordot, entraîneur du Red Star
RED STAR - AVRANCHES : 1-0 (0-0)
Spectateurs : huis clos. Arbitre : M. Leleu.
But : Koïta (63e).
Avranches : Zemzemi (50e)
Red Star : Adiceam - Dormus, Karamoko, Labor, Daillet (cap.) - Koukou, C. Ndoye (De Almeida, 85e), Roye - Gomel (Michel, 66e), Koïta (Bazolo, 80e), Durand. Entr. : Bordot.
AUTRES MATCHS EN RETARD 
Sète - Red Star : 1-1
Quevilly-Rouen - Bourg-en-Bresse : 2-0
Laval - Boulogne : 0-0
SC Lyon - Cholet : 0-0
Annecy - Villefranche-sur-Saône : 1-0
DANS LA PRESSE APRES SETE
Dans Le Parisien par Internet
Par Laurent Pruneta
La bonne série du Red Star continue. Rapidement réduits à dix, les joueurs de Vincent Bordot ont signé un 3e match d'affilée sans défaite (1-1) ce vendredi à Sète lors d'une rencontre en retard de la 6e journée. Avant un nouveau match en retard mardi face à Avranches à Bauer, le Red Star conserve sa 2e place à six points du leader, le SC Bastia.
Ce qu'il faut retenir
En infériorité numérique dès la 19e minute après l'expulsion d'Ousmane Sidibé, le Red Star n'a jamais rien lâché. Même après l'ouverture du score sétoise signée Kouyaté (57e). Après deux arrêts de Pappalardo sur une volée de Durand (67e) et une tête de Karamoko (78e), le Red Star est récompensé de ses efforts avec l'égalisation de la tête de Pythoclès Bazolo (1-1, 80e).
L'homme du match : Pythoclès Bazolo
L'attaquant de 25 ans, arrivé de Bobigny (14 buts en N2 la saison dernière) et ancien vendeur, a marqué le premier but de sa carrière à ce niveau. Cinq minutes après être entré en jeu, il a égalisé de la tête (1-1, 80e). Pythoclès Bazolo avait été blessé au mois d'août lors d'un match amical et a dû être opéré d'une triple fracture orbitale. Il a pu effectuer ses premiers pas en National seulement la semaine dernière en entrant à la 87e minute face au SC Lyon (1-0). Il n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour ouvrir son compteur.
Le chiffre : 4
Ousmane Sidibé est le 4e joueur du Red Star expulsé depuis le début du championnat. L'expérimenté international guinéen qui effectuait son retour comme titulaire a reçu un carton rouge dès la 19e minute pour un tacle en retard.
SETE - RED STAR 1-1 (0-0)
Buts. Sète: Kouyaté (57e); Red Star: Bazolo (80e). Expulsion. Red Star : Sidibé (19e).
Red Star : Adiceam - Sidibé, Daillet (cap), Karamoko, Labor - Koukou, Ch. Ndoye, Roye - Durand, Akassou (Bazolo, 75e), Gomel (Michel, 69e). Entr. : Bordot.

Dans Le Midi Libre
Les "Vert et blanc", en supériorité numérique pendant soixante-dix minutes, ont été tenus en échec sur leur pelouse (1-1) ce vendredi 20 novembre.
Les Héraultais ont livré un match bien terne ce vendredi sur leur pelouse, face à une équipe du Red Star pourtant réduite à dix dès la vingtième minute.
Ouverture du score refusée pour le Red Star
Les banlieusards étaient les premiers à se montrer, timidement. Suite à une mauvaise relance d'Orinel, Roye récupérait le ballon et centrait vers Ndoye pour un corner, qui n'allait rien donner (18e). Sur la gauche, Labor débordait et servait Akassou dont la reprise de la tête filait au-dessus (28e). Les visiteurs n'étaient pas vraiment dangereux jusque-là, mais il fallait ensuite une intervention du juge de ligne pour signaler un hors-jeu alors que Kamoko commençait à célebrer son but (32e)...
La piqûre avait pour effet de sortir les Sétois de leur torpeur. Mais à la réception d'un centre de Diop, la reprise de la tête d'Orinel ne trouvait que le poteau (37e). Et dans la minute suivante, la frappe de Kaïboué n'inquiétait pas Adiceam (38e)...
Un joli but et puis plus grand chose
Après la pause, et bien que la supériorité numérique dont ils bénéficiaient ne sautait pas aux yeux, les Sétois allaient enfin se montrer efficaces. Diop expédiait le ballon à l'entrée de la surface, vers Orinel qui prolongeait judicieusement au point de penalty pour Kouyaté qui, d'un petit lob parfaitement exécuté, trompait le portier visiteur (1-0, 58e).
A onze contre dix depuis déjà quarante minutes et désormais avec ce but d'avance, le FC Sète semblait avoir fait le plus dur. Mais ce n'était hélas pas suffisant. Il fallait ainsi une parade réflexe de Pappalardo pour repousser une frappe de Durand (68e), puis une nouvelle intervention pour capter une tête de Karamoko (79e).
La sanction tombe logiquement
Et finalement, à force de reculer, de manquer de maîtrise et de détermination, la sanction finissait par tomber pour les Sétois. Une tête de Bazolo était repoussée sur sa ligne par Kouyaté et, pendant que Bouderbal se tournait vers le juge de ligne et abandonnait, de fait, le jeu, Ndoye profitait de l'espace, entrait dans la surface et expédiait un boulet de canon au fond des filets (1-1, 81e).
En fin de compte, malgré une supériorité numérique de plus de 70 minutes (et seulement deux changements opérés du côté du Red Star), le FC Sète peut s'estimer heureux d'avoir obtenu le match nul.
Sète – Red Star : 1-1
Stade Louis-Michel
Mi-temps : 0-0
Arbitre : M Toulliou
But pour Sète : Kouyaté (58e)
But pour le Red Star : Ndoye (81e)
Avertissements à Sète : Kaïboué (8e), Kouyaté (40e)
Avertissements au Red Star : Koukou (61e), Bazolo (79e)
Carton rouge au Red Star : Sidibe (20e)
Sète : Pappalardo, Diop, Orinel (Segura, 90e+2), Serber (Farnabe, 75e), Ferhaoui (Bouderbal, 59e), Baana Jaba, Kouyaté, Kaïboué, Dramé, Hsissane, Kharrazi.
Red Star : Adiceam, Daillet, Labor, Karamoko, Durand, Gomel (Michel, 69e), Sidibe, Roye, Koukou, Ndoye, Akassou (Bazolo, 75e).

Djiman Koukou © Jacques Martin
Djiman Koukou © Jacques Martin

LES RENCONTRES DE CE FIN DE SEMAINE QUI SE DEROULERONT SUR TROIS JOURS Match piégeux pour Bastia, chez la lanterne rouge, tout comme pour un autre prétendant Quevilly-Rouen qui se déplace à Annecy. Laval décevant depuis plusieurs semaines accueille Sète, victorieux à Villefranche-sur-Saône, mardi
Orléans – Bourg-en-Bresse
Saint-Brieuc – Boulogne
SC Lyon – Bastia
Laval – Sète
Créteil – Villefranche-sur-Saône
Bastia-Borgo - Concarneau
Annecy – Quevilly-Rouen
Cholet – Red Star, samedi à 18 h, en direct sur le site de la FFF
Avranches – Le Mans
JONATHAN MEXIQUE Le Red Star va retrouver sur son chemin, à Cholet, un ancien audonien : Jonathan Mexique.

Jonathan Mexique, en 2016, à Jean Bouin face à Laval, en L 2
Jonathan Mexique, en 2016, à Jean Bouin face à Laval, en L 2

MATCH DU PASSE, FACE A MONACO En D1, lors de la saison, le 30 janvier 1972, le Red Star l’emporte 1-0 sur Monaco avec un but de Brnard Garcia

Page d'Accueil