L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 27 mai 2020

UN PRINTEMPS NOIR ... Le Red Star perd ses anciens joueurs, entraîneur mais également ses fidèles supporters.
Après le départ de Edmond Baraffe, de Robert Herbin, Philippe Redon nous a quitté.
Les supporters à notre connaissance sont au moins trois à disparaître en l’espace de quelques semaines, Slim Derbali, Simo Dubajic et la semaine dernière Thierry Chaboud.
Un lourd bilan, pas uniquement lié au Covid 19.
Nous revenons en-dessus, sur la carrière de Philippe Redon. Concernant, nos deux amis qui nous ont quitté. Simo, malade, depuis des années ne fréquentait plus Bauer … présent même au moment les plus sombres du club à Marville et au moment du dépôt de bilan. Originaire de l’ancienne Yougoslavie, il avait le Red Star dans son coeur. Thierry, le cancer a eu sa peau, alors qu’il venait tout juste de prendre sa retraite, à 63 ans au mois de décembre dernier. Militant syndicaliste actif en CHSCT, à la Poste, supporter fidèle et toujours présent depuis les années 1970.
Un printemps bien noir. Allezrestar.com présente leurs sincères condoléances aux familles et à leurs amis

Thierry, le second a partant de la gauche, à sa droite Josselin Viart, son grand ami et Boris – document Josselin Viart -
Thierry, le second a partant de la gauche, à sa droite Josselin Viart, son grand ami et Boris – document Josselin Viart -

. .

 Simo Dubajic,  au premier plan, à droite,lors d’une rencontre en 2007 à Bauer
Simo Dubajic, au premier plan, à droite,lors d’une rencontre en 2007 à Bauer

PHILIPPE REDON, UNE SAISON AU RED STAR L’ancien attaquant du Red Star (1975-1976) nous a quitté le 12 mai dernier dans sa 70ème année.
Après avoir débuté à Avranches, Philippe Redon rejoint Rennes tout en poursuivant ses études de pharmacien, il rejoint le Red Star, après la dernière saison du club audonien en D 1. Le Red Star échoue de fort peu pour la remontée (barrages perdus face à Laval). L’attaquant demeure dans la région et signe pour deux saisons au Paris SG (D 1) avant de poursuivre sa carrière dans de grands clubs : Bordeaux, Metz, Laval, Rouen puis Saint-Etienne. Après, il redescendra en amateur à Tahiti, Saint-Lô puis Créteil. Entraîneur à Créteil, Lens, de nouveau Créteil, des sélections nationales du Cameroun et du Libéria. Son parcours dans le football s’achève comme adjoint à Rennes entre 2002 et 2007.
Au Red Star, en 36 rencontres (9 buts), Philippe Redon fut international Junior, Universitaire et avec l’Equipe de France B

. .

Sur un but de Fuentes, on peut voir Philippe Redon au sol, lors de la saison 75-76 
© Daniel Legrand
Sur un but de Fuentes, on peut voir Philippe Redon au sol, lors de la saison 75-76 © Daniel Legrand

. 

Ph Redon Ph. Redon
Philippe Redon sous les maillots de Bordeaux et de Metz


LE NATIONAL QUAND ? Beaucoup d’inconnus, à ce jour, si la Ligue a voté pour une Ligue 2 à vingt-deux clubs avec le repêchage du Mans et d’Orléans, la FFF ne le souhaite pas. Un feuilleton qui risque de durer un moment, après la décision de la FFF, les deux clubs relégués feront appel.
Quant à Boulogne, il jouera sans aucun doute en National, la saison prochaine, il n’y aura pas de barrages avec le 18ème de L 2, Niort.
Une chose est certaine Pau, pour la première de son histoire et Dunkerque sont promus en L 2. Les deux clubs perdent leurs entraîneurs qui ne sont pas conservés ? Dunkerque était entraîné par l’ex-coach audonien, Claude Robin.
Claude Robin avait sauvé le club nordiste de la descente en Nationale 2, la saison précédente ! Les mystères du football … même en période de crise sanitaire, le football français ne sort pas en grande forme avec au niveau professionnel de gros désaccords suite à l’arrêt des championnats.
Concernant, les relégués de National en N 2, deux clubs avec le statut professionnel : Béziers et le GFC Ajaccio, entraîné par François Ciccolini.
Si les dates de L 1 et de L 2 ont été officialisés après le 20 août, le National devrait débuter à ce moment-là également.
A ce jour, une chose est à peu près certaine, le championnat risque de débuter à huis clos.
Pas de quoi réjouir les supporters des clubs … ni les finances, en particulier des clubs de National et du dessous. Beaucoup de clubs risquent de connaître de grosses difficultés, la saison prochaine.
Quant au retour à la normal, avec des stades bien garnis … il faudra attendre l’arrivée d’un vaccin anti-coronavirus, selon la Ministre des Sports.
Rappelons que si tout se passe bien … en septembre, des rassemblements de moins de 5 000 personnes seront autorisés, ce qui permettra peut-être aux clubs d’accueillir quelques spectateurs.
DANS LA PRESSE .

DES DEPARTS Deux sont officiels Edson Seidou et Emmanuel Bourgaud quittent le Red Star, d’autres devraient suivre. Axel Lablatinière, le recruteur ne sera resté que quelques mois, lui aussi part du Red Star.

Emmanuel Bourgaud face au Paris FC, en L 2 © Jacques Martin
Emmanuel Bourgaud face au Paris FC, en L 2 © Jacques Martin

PHOTOS DU PASSE Deux anciens du Red Star

Roger Magnusson (1974-1976) – document Miroir du Football
Roger Magnusson (1974-1976) – document Miroir du Football

. .

Le 20 avril 1974, à Saint-Ouen, le Red Star, en D 2 prend sa revanche sur le Paris SG (2-0), les deux clubs monteront en D 1, en fin de saison. Nestor Combin contré par Jean-Pierre Bade (ce joueur, a porté le maillot audonien en jeune), marque un but splendide – document Miroir du Football -
Le 20 avril 1974, à Saint-Ouen, le Red Star, en D 2 prend sa revanche sur le Paris SG (2-0), les deux clubs monteront en D 1, en fin de saison. Nestor Combin contré par Jean-Pierre Bade (ce joueur, a porté le maillot audonien en jeune), marque un but splendide – document Miroir du Football -

UN PEU DE LECTURE A lire sur le blog « Lundi ou Mardi », tenu Benoît Colboc, un papier intitulé : « De Saint-Ouen au monde précaire », on parle du Red Star mais également de Franck Venaille, poète, grand supporter de l’Etoile Rouge et qui nous a quitté en 2018 :
Go !

Page d'Accueil