L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 18 septembre 2018

LA SAISON S’ANNONCE COMPLIQUEE  Les résultats sont loin de ceux envisagés en début de saison, un seul succès et un match nul en sept journées dont quatre rencontres à “domicile”.
Quatre points et une place d’avant dernier, nous ne sommes qu’au début du championnat mais cette saison sannonce compliquée, dans un stade sans passion.
Il y a trois ans, malgré le très bon parcours en L 2 le Red Star n’avait pas connu une grande réussite, à la “maison” du côté de Beauvais.
Cette fois, cela va être de nouveau le cas !
Les Vert et Blanc devront se dépouiller en prenant des points à l’extérieur.
Le “domicile” hors Bauer est un très lourd handicap pour notre Red Star !
Ce n’est pas nouveau, Marville à la fin du siècle dernier, Beauvais, Jean Bouin, des noms qui ne rappelent pas que des bons souvenirs aux supporters !
Le Red Star n’est plus le Red Star en dehors de Saint-Ouen, cela est une évidence … il devient urgent d’y revenir très rapidement !
Devant Lorient, les Vert et Blanc ont été largement dominés dans tous les secteurs, l’équipe a montré ses lacunes devant un adversaire qui joue la montée. Bien-sûr le maintien passera par des succès face aux candidats au maintien, Valenciennes après un bon départ n’est pas sur une bonne dynamique. Le Red Star va-t-il en profiter, réponse sur le coup de 21 h 50 à Valenciennes dans un stade qui risque de gronder si les Nordistes ne l’emportent pas (sept des huit points ont été pris lors des trois premières journées, le club reste sur un 0-4 à domicile devant Clermont). Leur coach Réginald Ray passé par les équipes de jeunes du Red Star, au siècle dernier est prévenu, il est menacé … au Red Star d’en profiter !


Pour ses débuts, Xavier Tomas a été mis à contribution par les attaquants bretons (c) Jacques Martin
Pour ses débuts, Xavier Tomas a été mis à contribution par les attaquants bretons (c) Jacques Martin

OUT Moussa Sao n’est pas demeuré longtemps avec ses équipiers, blessé, il a regagné le banc de touche très rapidement (15ème minute). Un atout offensif, en moins, pour quelle durée ?

Le docteur du Red Star au chevet de Moussa Sao (c) Jacques Martin
Le docteur du Red Star au chevet de Moussa Sao (c) Jacques Martin

LES RESULTATS La différence entre les deux clubs lorrains Metz et Nancy après sept journées, 21 points. Sept succès pour Metz et sept défaites pour Nancy et succès 0 buts marqués. Unique en L 2 !
Lorient et Lens essaient de suivre la cadence infernale des Messins ! Valenciennes vient d’encaisser huit buts en deux matchs !
AC Ajaccio - Paris FC : 0-0
Béziers – Metz : 1-3
Brest - GFC Ajaccio : 4-1
Clermont Foot – Auxerre : 2-0
Grenoble – Valenciennes : 4-2
RC Lens – Sochaux : 2-0
Nancy - Le Havre : 1-0
Orléans – Chateauroux : 2-0
RED STAR – Lorient : 0-3
Troyes – Niort : 2-0
RED STAR – LORIENT, EN PHOTOS Reportage photographique de Jacques Martin et Thierry Antoine : Go !

Grégoire Lefebvre, nouveau capitaine audonien (c) Jacques Martin
Grégoire Lefebvre, nouveau capitaine audonien (c) Jacques Martin

DANS LA PRESSE Dans Ouest France

. Dans Le Télégramme

. Dans Le Parisien

. .

LES RENCONTRES DE LA JOURNEE Nancy réussira-t-il enfin à décoler en terre corse, presque mission impossible ?
Gros match à Charléty entre le Paris FC qui confirme sa bonne saison dernière face au leader, Metz.
GFC Ajaccio – Nancy
Auxerre - AC Ajaccio
Chateauroux - Béziers
Grenoble - Brest
Le Havre - Troyes
Lorient - Clermont Foot
Niort - RC Lens
Paris FC - Metz
Sochaux - Orléans
Valenciennes - RED STAR

Duel Fabien Lemoine – Loïc Lapoussin (c) Jacques Martin
Duel Fabien Lemoine – Loïc Lapoussin (c) Jacques Martin

VALENCIENNES 2018-2019 
GARDIENS : KONATE, PERQUIS, VINCENSINI
DEFENSEURS : ALOE, CUFFAUT, DABO, DOS SANTOS, KANTARI, NESTOR, NTIM, QUENUM
MILIEUX : MASSON, MASSOUEMA, MAURICIO, RAMARE, COSTA, ROBAIL, ROUDET, THIAGO
ATTAQUANTS : AMBRI, GUEZOUI, PRIVAT, ROMIL
ENTRAÎNEUR : Réginald RAY
VALENCIENNES – RED STAR DU PASSE En D 1, en 1970-1971, le Red Star sauve sa peau, lors de l’ultime journée, en présence de plus de 500 supporters audoniens. : Go ! et Go !

VALENCIENNES DU PASSE Le Valenciennes de la grande époque, dans les années 60

Debout : Matsky, Mayet, Magiéra, Provelli, Kocik, Piumi.
Accroupis : Makowski, Bonnel, Guinot, Masnaghetti, Guillon
absents sur la photo : Jean Sérafin (entr. du Red Star 97-98).
Debout : Matsky, Mayet, Magiéra, Provelli, Kocik, Piumi. Accroupis : Makowski, Bonnel, Guinot, Masnaghetti, Guillon absents sur la photo : Jean Sérafin (entr. du Red Star 97-98).

UN VALENCIENNES – RED STAR, EN CFA 2 Le 22 janvier 2006, le Red Star défait à Valenciennes : 0-2

Grégory Sinobad face à Valenciennes (c) Gérard Valck
Grégory Sinobad face à Valenciennes (c) Gérard Valck

Page d'Accueil