L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 13 novembre 2018

LE RED STAR A BU LA PIQUETTE DEVANT BEZIERS Une piquette qui donne la tête à l’envers, le Red Star va t-il se remettre de cette nouvelle défaite à Beauvais.
En tout cas, le mal est profond, l’effectif audonien dans sa grande majorité n’a pas le niveau de la L 2. Concernant le maintien, le Red Star peut toujours l’espérer du fait que quelques autres équipes n’avancent pas non plus.
Les prochains matchs avant la trève seront décisifs. Il ne sera pas possible de chambouler de A à Z, l’effectif au marché hivernal.
Le parcours actuel, dans un stade qui sonne de plus en plus creux nous rappelle les années noires de Marville.
Celle de la descente de la D 2 en National mais surtout celle de National en CFA. Lors de seconde saison en National, le Red Star, professionnel avait un effectif pléthorique … qui s’est avéré catastrophique très rapidement, dans un stade désert comme aujourd’hui à Beauvais!
Nous souhaitons de tout coeur se tromper et que les Audoniens achèvent la saison à la 17ème place, cela est encore envisageable, mais il y a urgence se voir des joueurs se révolter sur la pelouse, de montrer un vrai collectif.
Cela est-il possible ?
Le match nul de Brest ne fut qu’une brève parenthèse, d’un début de saison très compliquée, la maladresse des Bretons, dans la conclusion avait bien aidé le Red Star, l’autre vendredi.
Devant Béziers, les équipiers de Mfulu ont montré leurs grosses lacunes. En dix minutes, le match était plié, vu la domination des Sudistes avec au bout un but !
Un Red Star incapable de prendre le jeu à son compte dès le coup d’envoi, comme souvent, la confiance gagne le camp adverse, après deux avertissements, la troisième occasion était la bonne.
Pourtant avant de venir à Beauvais, l’efficacité des attaquants de Béziers était encore plus maigre que celle des attaquants audoniens ! La différence était défensive, les joueurs de l’Hérault sont costauds et cela permet de gagner des matchs.
Béziers est beaucoup plus à l’aise loin de son stade. Un stade qui ont découvert tardivement, suite à des travaux de mises aux normes
En concédent, rapidement, ce but, la mission devenait compliquée !
La suite vous connaissez, un second but cinq minutes avant la pause … un début de seconde période à l’avantage des Vert et Blanc sans efficacité, les Bitterois ont ensuite enfoncé le clou, avec un troisième but, un score qui aurait pu être pire …
Le Red Star ne peut gagner un match à la maison avec deux tirs cadrés en 90 minutes ! La faute ne revient pas uniquement aux attaquants, dans tous les secteurs, le Red Star a montré une nouvelle fois toutes ses faiblesses actuelles … espérons-le !
Le week-end prochain, trève du championnat, il s’agira de franchir l’étape de Mende, en Coupe de France sans une sortie de route avant de se déplacer à Nancy, pour le match de la chute ou espérons-le de l’espoir avant d’accueillir Troyes !
La fin novembre sera décisive pour l’avenir

Beauvais, une soirée cauchemardesque (c) Gérard Valck
Beauvais, une soirée cauchemardesque (c) Gérard Valck

LES RESULTATS Valenciennes est le grand gagnant de la journée dans les formations du bas de classement. Une chose est certaine, le succès dans les dernières minutes de Brest grâce à un but de l’ex-audonien, Jean-Charles Castelletto, Nancy demeure à quatre points des Audoniens. Le Red Star est à quatre points du barragiste AC Ajaccio et à cinq de Sochaux.
RED STAR – Béziers : 0-3
Le Havre – Sochaux : 3-2
Châteauroux – Metz : 1-2
GFCO Ajaccio – Troyes : 2-1
Lorient – Paris FC : 2-1
Clermont – Orléans : 3-0
Auxerre – Niort : 0-0
Grenoble – AC Ajaccio : 2-0
Valenciennes – Lens : 4-2
Brest – Nancy : 1-2

Randy Fondelot, Faruk Hadzigebic et Vincent Doukantie (c) Thierry Antoine
Randy Fondelot, Faruk Hadzigebic et Vincent Doukantie (c) Thierry Antoine

LES PHOTOS DE RED STAR – BEZIERS Le reportage de Jacques Martin et Thierry Antoine : Go !

Teddy Teuma devant Béziers (c) Jacques Martin
Teddy Teuma devant Béziers (c) Jacques Martin

DANS LA PRESSE 
Dans L’Equipe

. Dans Le Parisien

. .

. .

BEAUVAIS DERNIERE SAISON ? La semaine dernière, le maire-adjoint de Beauvais s’est exprimé dans le Courrier Picard concernant l’utilisation du stade Pierre Brisson par le Red Star.

PLACE A LA COUPE DE FRANCE, A MENDE Le Red Star se déplace à Mende, dimanche à 15 h, club fondé en 1920, l’Avenir Foot Lozère évolue dans le stade Jean-Jacques Delmas (1 500 places). Un match piège pour le Red Star, vu la prestation devant Béziers, Faruk Hadzigebic procédera sans doute à des changements. Même si un parcours en Coupe de France n’est pas l’objectif du Red Star dans cette saison galère, une élimination serait un mauvais coup pour la suite de la saison.
AU REPOS Terrain innondé, Avenir Foot Lozère n’a pas joué samedi soir. Lors de la journée précédente, les joueurs de la Lozère avait fait match nul à Alès (0-0). Mende est 6ème de son groupe de National 3.
FRANCO VIGNOLA Le coach de Mende est l’ancien professionnel d’Auxerre, Guingamp, Marseille, Créteil et Nice. Il entraîne l’Avenir Foot Lozère depuis cette saison.
Le Red Star se souvient, en le 26 février 1995, en D2, Franco Vignola avait ouvert le score en faveur des Marseillais, vainqueur du 3-0 au stade Vélodrome, dès la 3ème minute.

LA RESERVE EN PLEIN BOUM Victorieux 4-1 à Issy, la réserve audonienne de Sébastien Robert est co-leader avec Fontenay-sous-Bois qui s’est incliné sur sa pelouse. Prochain match, le 25 mars à Sarcelles.
Les photos de Jacques Martin : Go !

21 buts en 7 matchs pour les réservistes audoniens (c) Jacques Martin
21 buts en 7 matchs pour les réservistes audoniens (c) Jacques Martin

ANCIENS DU RED STAR Deux anciens du Red Star, Ludovic Fardin et Abdoulaye Diawara portent cette saison le maillot du C' Chartres, leader en Nationale 2. Le club est entrainé par l’ancien joueur de Lens, Jean-Guy Wallemme présidé par Gérard Soler, ancien joueur professionnel et international

Ludovic Fardin et Abdoulaye Diawara (c) Philippe Le Brech
Ludovic Fardin et Abdoulaye Diawara (c) Philippe Le Brech

BIEN TRISTE Peu après le match, Ribeiry, joueur du Bayern Munich a agressé, en le frappant, le journaliste de Bein Sport, Patrick Guillou, ancien joueur de Saint-Etienne et du Red Star qui s’était permis de critiquer la responsabilité de l’ex-attaquant de l’Equipe de France sur deux des trois buts encaissés par le Bayern. Triste et honteux !

Patrick Guillou (c) Gérard Valck
Patrick Guillou (c) Gérard Valck

UNE PHOTO DU PASSE .

Nestor Combin et Fleury Di Nallo, les deux ex-lyonnais au Red Star, saison 1974-1975 avant la construction ... de la nouvelle tribune -collection Gilles Saillant -
Nestor Combin et Fleury Di Nallo, les deux ex-lyonnais au Red Star, saison 1974-1975 avant la construction ... de la nouvelle tribune -collection Gilles Saillant -

Page d'Accueil