L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 13 novembre 2019

SUR LA LANCEE, LE RED STAR L’EMPORTE A BOULOGNE Depuis le début octobre est invaincu et vient de prendre douze points en quatre rencontres contre onze lors des neufs rencontres précédentes !
Douze points avec cinq buts marqués et zéro encaissé. La force du Red Star actuel est avant tout défensive, les adversaires se procurent au moins autant d’occasions de but … mais ne marquent pas.
La chance du Red Star actuel est d’avoir un homme providentiel, Mehdi Chahiri auteur de quatre des cinq buts. Les trois derniers matchs se sont soldés sur le score de 1-0 avec chaque fois un but du meilleur buteur de National (en compagnie de Rocheteau de Cholet, les deux hommes se retrouveront lors du prochain match de championnat.
Réduit à dix, rapidement, Boulogne s’est montré dangereux, d’un match qui ne restera pas dans les annales concernant le jeu pratiqué.
Après le mois de septembre catastrophique, l’Etoile Rouge a redressé la barre en pratiquant un football … très réaliste.
Positionné, cinquième après le premier tiers de championnat à trois points seulement du nouveau leader Pau, qui a profité de la défaite de Dunkerque devant la surprenante équipe de Avranches qui réalise un très bon début de championnat.
Avant d’accueillir, Cholet, les hommes de Vincent Bordot iront en Bretagne, samedi, en Coupe de France face à une formation régionale, l’Avenir de Theix.

Mehdi Chahiri, l’homme qui rapporte des points au Red Star © Jacques Martin
Mehdi Chahiri, l’homme qui rapporte des points au Red Star © Jacques Martin

LES RESULTATS DE LA JOURNEE Toulon n’y arrive toujours pas. Pas un seul succès en treize rencontres. Pau en l’emportant à Concarneau réalise la bonne affaire de la journée et se retrouve leader. Le GFC Ajaccio poursuit sa dégringolade. Grosse surprise de la journée, la défaite de Lyon Duchère sur sa pelouse devant Quevilly-Rouen qui enregistre un second succès consécutif.
Boulogne – RED STAR : 0-1
Avranches - Dunkerque : 2-0
Créteil - Villefranche-sur-Saône : 2-2
Lyon Duchère - Quevilly-Rouen : 1-2
Le Puy - Toulon : 0-0
Concarneau - Pau : 0-1
Bastia Borgo - Bourg-en-Bresse : 1-2
Laval - GFC Ajaccio: 2-0
Cholet - Béziers : 2-0

Face à Boulogne, le retour de Matias Ferreira, comme titulaire © Jacques Martin
Face à Boulogne, le retour de Matias Ferreira, comme titulaire © Jacques Martin

DANS LA PRESSE 
Dans Le Parisien

. .

DEFAITE EN DSR Un coup de moins bien au niveau des résultats pour la réserve avec une défaite à Bauer, devant Saint-Denis : 1-2
Buts : Richenet (36e) - Benhaddou (33e), Chekkal (75e)
Retrouvez le reportage de Jacques Martin : Go !

Le Red Star défait pas Saint-Denis, nouveau leader en R 1 © Jacques Martin
Le Red Star défait pas Saint-Denis, nouveau leader en R 1 © Jacques Martin

DES RESULTATS 
Senior D 2  Bagnolet – Red Star : 0-5
U 20 Red Star – Bagneux : 12-0
U 18 Coupe de Paris Meaux – Red Star : 0-5
COUPE DE FRANCE, A THEIX L’Avenir de Theix, club de R 2 accueille le Red Star, samedi. Le week-end dernier, Theix s’est incliné, sur sa pelouse en championnat face au leader Ploermel (0-1). Le club breton est actuellement sixième de son groupe.
Les matchs des clubs de National
Avenir de Theix – Red Star
Bourgoin – Villefranche
Le Havre – Dunkerque
Bourg-en-Bresse – Troyes
Belfort – GFC Ajaccio
Noeux – Bastia Borgo
Euga Ardziv – Le Puy
Lens – Boulogne
Sarre – Créteil
Betton – Concarneau
Alberes Argeles – Pau
Cambrai – Quevilly Rouen
COUPE DE FRANCE … 1978 Retour sur un match du 7ème tour en 1978, le Red Star recevait Rivière Pilote. Cette ville de la Martinique a été victime, il y a quelques jours de graves innondations.
A voir sur le site : Go !

Tribune d'honneur au Stade de Rivière Pilote, en Martinique (c) JH
Tribune d'honneur au Stade de Rivière Pilote, en Martinique (c) JH

COUPE DE FRANCE DU PASSE En 8ème de finale, le Red Star l’emporte difficilement face à un club de DH qui deviendra Champion de France amateurs en 1969 et 1970.
Une autre époque, le Red Star avait disputé deux matchs pour éliminé Châteauroux et les Pierrots Strasbourg … quatre rencontre.
Le Red Star sera éliminé au tour suivant, en quart de finale par Bordeaux. Voir sur le site : Go !

LE PETIT FRERE, DE LA FAMILLE BALDE Vous vous souvenez de Aladji Baldé, il a porté le maillot du Red Star pendant plusieurs saisons, lorsque le Red Star évoluait au début des années 2000, en DH et en CFA 2.
Aladji m’a demandé de venir prendre des photos de son petit frère, Ibrahima qui évolue dans les 17 ans lensois.
Avec plaisir, j’ai accepté, surtout que Aladji fut un joueur d’une grande gentillesse.
Le texte de Laurent Virlouvet sur son blog de l’époque le résume bien : Go !
Aladji en me contactant m’avait envoyé, un écho paru sur allezredstar.com, il y a plus de 14 ans, où étaient évoqués les frères Baldé, trois footballeurs dont l’un, Abdoulaye fut Champion d’Europe, des 19 ans, en 2005 et professionnel à Amiens, Metz et Châteauroux… et Aladji nous avait parlé de son petit frère de deux ans, un footballeur prometteur, aujourd’hui, meilleur buteur de son groupe en National.
G.V.

. .

Aladji Baldé, face à l’Arménienne en 2004 © Gérard Valck
Aladji Baldé, face à l’Arménienne en 2004 © Gérard Valck

LE PARCOURS DE IBRAHIMA Sa première licence à l’Olympique de Montmartre, les quatre frères auront joué dans ce club, Alahdji boucle sa carrière footballistique en portant de nouveau, en vétéran, le maillot du club du nord de Paris.
Ibrahima a ensuite signé une licence au Red Star à 9 ans et porté le maillot audonien des U 10 au U 15, avant de signer au centre de formation de Lens pour trois saisons.
Seconde saison dans le club nordiste et évolue en U 17 à la pointe de l’attaque. Ibrahima surclassé a même débuté la saison en U 19, avec raison, la direction du club a préféré le remettre en U 17 ans, pour aider cette catégorie avant sans doute de rejoindre de nouveau les U 19, dès le début 2020.
Un bon choix, auteur d’une dizaine de buts, deux triplés et deux doublés. Un vrai chasseur de but qui permet au RC Lens de partager la place de leader avec les joueurs du Paris SG.
Samedi, au Camp des Loges, le dernier de la famille Baldé a réussi son match avec quatre occasions de but, au final, les deux buts nordistes, un tir stoppé par le gardien et un autre dévié en corner.
Les Lensois dominateurs en fin de rencontre auraient mérité de l’emporter.
En tout cas, il faudra suivre attentivement le parcours de cet attaquant très prometteur.

Premier ballon pour Ibrahima et but © Gérard Valck
Premier ballon pour Ibrahima et but © Gérard Valck

. .

La joie après le second but qui permet à Lens de partager les points © Gérard Valck
La joie après le second but qui permet à Lens de partager les points © Gérard Valck

POUPOU S’EST ENVOLE A 83 ans, Poupou s’est envolé pour rejoindre Jacques Anquetil et aussi Felice Gimondi décédé, il y a quelques mois. Le grand champion italien, l’avait aussi empêché de remporter un Tour de France, en 1965.
Poupou (nom donné par le journaliste Emile Besson) n’a jamais porté le maillot jaune (il lui a manqué sept centièmes de seconde, lors du prologue en 1967, à Angers).
En 1968, il est placé pour remporter enfin le Tour, malheureusement sur une étape, un motard de police le percute et doit abandonner à Aurillac.
Ensuite, Eddy Merckx est arrivé.
Une vie sans maillot jaune a sans doute accentué sa poupoularité.
Sans victoire sur le Tour de France Raymond Poulidor a levé les bras à 189 reprises dont le Tour d’Espagne, la Flèche Walonne, Milan San-Remo, Champion de France, Grand Prix des Nations et aussi sept étapes du Tour de France.
Une carrière de 18 ans … et encore Poupou est arrivé sur le tard dans le cyclisme professionnel après son service militaire, en Algérie, lors de la guerre.
Adieu Poupou, tu ne resteras pas « l’éternel second » autre surnom donné par Emile Besson.
Son petit fils Mathieu Van der Poel, est l’un des meilleurs cyclistes actuels.

Raymond Poulidor Raymond Poulidor
Poupou a fait de nombreuses unes de Miroir du Cyclisme, à droite lors de son duel épique, dans le Puy de Dôme, en 1964 avec Jacques Anquetil


. .

Dernière rencontre avec Poupou, le 4 décembre 2015 © Gérard Valck
Dernière rencontre avec Poupou, le 4 décembre 2015 © Gérard Valck

Page d'Accueil