L'ACTUALITE   ALLEZREDSTAR.COM

Une autre saison ?   

Mise à jour le 17 mai 2019

. .

Red Star avant de jouer, dernier match à Beauvais (c) Thierry Antoine
Red Star avant de jouer, dernier match à Beauvais (c) Thierry Antoine

DERNIERE SEANCE EN L 2, DEVANT NIORT Vendredi, le Red Star jouera ses quatre-vingt dix dernières minutes, en L 2 pour au moins une saison. Dernier voyage à Niort. Des Niortais qui avaient infligé aux Audoniens en juillet dernier, leur première defaite de la saison.
Vendredi dernier, face au Paris FC, le Red Star a refermé son “séjour” à Beauvais, en s’inclinant presque injustement face au Paris FC. Les Audoniens ont multiplié les occasions de buts mais face au Red Star un Vincent Demarconnayimbatable. Le gardien du Paris FC a réalisé son 22ème match de championnat sans encaisser le moindre but.
En l’espace de quatre ans, le Red Star aura joué deux saisons dans l’Oise, en L 2. Si la première expérience avait été positive avec une belle saison dans l’anti-chambre de l’élite après plus de quinze ans d’absence à ce niveau.
Cette fois, le retour à Beauvais s’est soldé par un désastre sportif mais également au niveau de la fréquentation.
2019-2020, marquera-t-elle un nouveau départ … nous le serons dans quelques temps !

Mamadou Bagayoko (c) Jacques Martin
Mamadou Bagayoko (c) Jacques Martin

LES RESULTATS 
Grenoble - Auxerre : 0-0
Orléans - Béziers : 0-0
GFC Ajaccio - Chateauroux :1-2
Valenciennes - Le Havre : 1-0
AC Ajaccio - RC Lens : 0-2
Nancy - Metz : 1-0
Brest - Niort : 3-0
RED STAR - Paris FC : 0-1
Lorient - Sochaux : 0-0
Clermont Foot – Troyes : 2-4
LES PHOTOS DE RED STAR – PARIS FC Retrouvez le reportage de Thierry Antoine et Jacques Martin : Go !

Harouna Sy face au Paris FC (c) Jacques Martin
Harouna Sy face au Paris FC (c) Jacques Martin

ET DE TROIS  Les défaites des Audoniens face aux formations parisiennes à Beauvais, en juillet 2015, son premier match s’était soldé par une défaite devant Créteil (les joueurs du Val-de-Marne après deux descentes consécutives remontent en National et retrouveront le Red Star), le parcours du Red Star dans le Bauvaisis s’est achevé par une défaite devant le Paris FC … entre-temps, lors de la saison 2015-2016, les Parisiens l’avaient emporté également au stade Pierre Brisson.

ADIEU BEAUVAIS Le dernier match du Red Star à Pierre Brisson s’est soldé par une défaite imméritée sous une pluie battante.

Stade Pierre Brisson, avant Red Star – Paris FC (c) Gérard Valck
Stade Pierre Brisson, avant Red Star – Paris FC (c) Gérard Valck

BEAUVAIS … FIN, EN QUELQUES PHOTOS .

VINCENT BORDOT AU RED STAR ? En moins d’un an cinq entraîneurs se sont succédés sur le banc du Red Star … il ne sera pas sur le banc vendredi face à Niort mais, la saison prochaine, en National.
Vincent Bordot, coach de l’Entente SSG, avant dernier de National devrait rejoindre le Red Star, dans les jours à venir.
Première recrue de la prochaine saison !
DANS LA PRESSE 
Dans Le Parisien
Ligue 2 : le Paris FC entretient le rêve
LAURENT PRUNETA
Vainqueur (0-1) du derby au Red Star, déjà relégué, le club parisien reste 4e, en position de barragiste pour l’accession en L 1, avant la dernière journée.
« Nous, ce qu’on veut, c’est monter en Ligue 1, monter en Ligue 1… » La centaine de supporters du Paris FC, qui a effectué le déplacement à Beauvais, chante. Les joueurs les rejoignent pour communier avec eux de longues minutes. Ça commence à sentir très bon pour les Parisiens… Vainqueur du derby au Red Star (0-1), le Paris FC a effectué un nouveau grand pas vers une qualification pour les barrages d’accession en L 2. Mais tout se jouera lors de la dernière journée. Quatrième avec deux points d’avance sur Lens et Lorient, le PFC aura certainement besoin d’un dernier succès face au Gazélec Ajaccio (17e) qui jouera sa survie à Charléty la semaine prochaine.
Relégués depuis la semaine dernière, les joueurs du Red Star avaient promis de jouer ce derby à fond. Ils ont tenu parole. L’ensemble du camp parisien qui craignait le « match piège » a tremblé jusqu’au bout.
Sous le déluge beauvaisien, le Paris FC avait pourtant semblé rapidement éteindre les velléités du Red Star. Le centre de Vincent Rüfli est parfaitement repris par Silas Wamangituka (0-1, 11e). La pépite congolaise de 19 ans franchit la barre des dix buts cette saison. Le club parisien manque ensuite le KO. Seul face au but, Edmond Akichi, bien servi par Jonathan Pitroipa, frappe au dessus (18e). Un raté que les Parisiens ont longtemps regretté. S’il s’était mis à l’abri sur cette action, le PFC aurait sans doute passé un derby plus tranquille. Mais ça n’a pas été le cas.
En grosses difficultés jusque-là, le Red Star a sorti peu à peu la tête de l’eau. Sur une tête de Xavier Tomas, Vincent Demarconnay doit effectuer une parade sur sa ligne (26e). La frappe d’Oussama Abdeldjelil, déviée par Ousmane Kanté, termine ensuite sur la transversale (32e).
À la reprise, le Red Star a continué à se montrer inquiétant pour le Paris FC. Mais Vincent Demarconnay, nommé parmi les cinq meilleurs gardiens de L 2 aux trophées UNFP, a montré qu’il méritait bien cette distinction en multipliant les arrêts. Il détourne d’abord la frappe de Jordan Faucher (55e), puis s’envole sur celle d’Ismaël Camara (59e) et effectue enfin un double sauvetage sur la frappe de Sy puis la reprise de Camara (68e). Le roi des clean sheet européens (22e match sans encaisser de but) a encore réussi une énorme performance dans les buts parisiens. L’homme du match côté parisien a d’ailleurs été bruyamment salué par ses supporters qui ont longtemps scandé son nom. Le Paris FC touche au but…
Red Star FC – Paris FC : 0-1 (0-1)
Stade Pierre-Brisson
2640 spectateurs.
Arbitre : Monsieur Palhies
But : Wamangituka (11e) pour le Paris FC
Avertissements : Diakite (32e), Faucher (73e) pour Red Star.
Red Star FC : Rénot – Sy, Tomas, Derrien, Bagayoko, Lapoussin (Camara, 46e), Mfulu, Diakite (Lefebvre, 60e), Diallo, Faucher, Abdeldjelil.
Paris FC : Demarconnay (c) – Rufli, Kanté, Yohou, Perraud – Akichi (Kouamé, 90e), Mandouki – Lopez (Sarr, 82e), Pitroipa, Ourega (Karamoko, 71e) – Wamangituka.

. .

UN DERBY DE L’ANCIEN MONDE Dans les années 1950, au Parc des Princes, en D 2,

AU REVOIR LA L2, A NIORT Le Red Star avait mal commencé sa saison en s’inclinant devant Niort 1-2. Avant de retrouver, le National, un an après l’avoir quiité, souhaitons que le Red Star achève sur une note positive face à une formation peu brillante, lors de la seconde partie du championnat.
Grégory Berthier, au match aller (c) Jacques Martin

LA DERNIERE JOURNEE Les promus direct en L 1 sont connus : Metz et Brest. Reste à connaître. Pour les pré-barrages, Troyes et certain d’être qualifié pour le second match, reste à connaître son adversaire. Avant la 38ème journée, le match serait : Paris FC – Lens, mais Lorient qui possède le même nombre de points que les Nordistes sont encore en course … et le Paris FC avec deux points d’avance n’est pas non plus assuré de participer.
Pour la descente, Béziers semble condamner au National, à moins d’un succès devant Nancy (sauvé avec son succès devant Metz) et une défaite de Sochaux devant Grenoble. Dans ce cas-là, le promu serait barragiste.
Auxerre, AC Ajaccio et le GFCO Ajaccio ne sont pas à l’abri de se retrouver barragiste à la place de Sochaux pour éviter la chute en Natinal.
Le barragiste pour le maintien sera face au Mans (en principe) ou Laval
Niort - RED STAR
Béziers - Nancy
RC Lens - Orléans
Auxerre - Valenciennes
Troyes - AC Ajaccio
Paris FC - GFC Ajaccio
Chateauroux - Clermont Foot
Sochaux - Grenoble
Le Havre - Lorient
Metz – Brest
NIORT DU PASSE Dans les années 80 avec Franck Mérelle, aussi gardien au Red Star, après son passage de quatre ans dans les deux-Sèvres

EN NATIONAL Le Red Star est sûr de retrouver la saison prochaine, à l’heure actuelle : Lyon-Duchère qui doit changer de nom et de stade, Boulogne, Cholet, Avranches, Quevilly-Rouen, Villefranche-sur-Saône, Pau, Dunkerque, Concarneau et un promu de National 2 : Créteil.
Les autres promus de National 2 serontToulon ou Fréjus ou Annecy, Les Herbiers ou Le Puy et Chartres ou Bastia Borgo.
EN COUPE DU 93 Qualification pour les ½ finales, en éliminant La Courneuve 3-1. Voir le reportage de Thierry Antoine : Go !
Dimanche, à Bauer (15 h), avant dernier match de la R 2 face au Blanc-Mesnil, dernier.

Joueurs et les staffs techniques de La Courneuve et du Red Star avant le match (c) Thierry Antoine
Joueurs et les staffs techniques de La Courneuve et du Red Star avant le match (c) Thierry Antoine

Page d'Accueil