LES MATCHS 2002-2003 DU RED STAR 93

RED STAR - PARIS FC: 1-0
samedi 19 octobre 2002

Environ 500 spectateurs - beau temps, frais - bonne pelouse - arbitre : M. Varela assisté de MM. Eddaoui et Valsaque.
But : Lakrout (64ème)
CJ : Hamdane (43ème), Doumbya (79ème), Santos (90ème) - Lablack (37ème), Bordot (74ème) Assignamey (77ème)

RED STAR : Bousseliou, Sahridj (Fourneuf 84ème), Carles, Kor, Santos, Hamdane, Lakrout, Delaneuville, Sylla (Fissirou 45ème), J.E. Nemouthié, Doumbya. N.E. Marques. Entr. M. Ousfane
PARIS FC : Amzal, Boukit, Lacomat, Assignamey, Oulmoudlene, J.R. Nemouthié, Bénichou (Diawara 45ème), Bordot, Potier, Boussam, Lablack (Thomas 88ème). N.E. Karamoko. Entr. P. Lemaître

LE MIRACLE DE BAUER

Bauer, est-il un terrain miraculeux ? Il faudrait le demander à Mustapha Ousfane.
En cent quatre-vingt minutes (Aubervilliers et Paris FC), le Red Star a démontré beaucoup plus de qualité que lors de ses différentes prestations à Marville ou en déplacement.
La proximité du public, les encouragements devant le jeu déployé par les jeunes Audoniens est sans doute un plus dans la grande motivation des joueurs.
Le but de la 64ème minute est le reflet même de l'esprit des joueurs. Doumbya évite la sortie d'Amzal et au lieu de plonger comme le font certains joueurs pour espérer un penalty, il centre, le défenseur du Paris FC, Oulmoudène ne peut dégager de la tête et Amar Lakrout reprend du pied sous la barre transversale.
Bauer explose de joie, ce but récompense une domination de tous les instants des Verts. Jamais les Verts furent vraiment inquiétés jusqu'à la 90ème minute et une parade de Bousseliou qui évite l'égalisation, en pleine lucarne, en dehors d'un tir à la 13ème minute. Le gardien local veillait.
Avant l'ouverture du score, les occasions furent audoniennes, Doumbya (15ème), tir d'Hamdane de vingt mètres avec un arrêt spectaculaire, à la "Vignal" d'Amzal. Tir de Carle (52ème), dévié en corner, tête de Doumbya (58ème) avant la délivrance de la soixante-quatrième minute.
Les Parisiens étaient débordés, sans réaction, K.O. (comme aurait dû être, Aubervilliers, la semaine dernière, sans un manque de réussite des attaquants). Le Red Star, à tout moment, a la possibilité de se mettre à l'abri, avec en particulier, de nouveau Lakrout (73ème) et à la quatre-vingtième minute, suite à une faute sur Jean-Eudes Nemouthié, à vingt-cinq mètres du but. Delaneuville est chargé de tirer la sentence et il faut encore un très bon Amzal pour épargner au Paris FC, une défaite plus sévère.
Le retour à Saint-Ouen donne des ailes aux équipiers de Santos, espérons que le Red Star va enfin prendre son envol en championnat.

© AllezRedStar.com 2002

TOUS LES MATCHS 2002-2003

Retour à la page d'accueil